[eBook] Villerupt, 1966.

Format : ePub 3

NOTE : cette édition numérique conserve la mise en page particulière de l'édition imprimée et est optimisée pour la lecture sur tablette multimédia. Les lecteurs sont invités à vérifier la compatibilité du format EPUB 3 fixed layout avec leur terminal de lecture. En savoir plus

Résumé

Ces chroniques adolescentes des années 60 rassemblent trois livres de BARU - Quéquette Blues, La piscine de Micheville et Vive la classe , à l'ombre des hauts-fourneaux de Lorraine (Villerupt) n'ont pas pris une ride. Histoires drôles, parfois émouvantes, de potes, de drague, de bastons et de rock'n roll, dans le contexte particulier de la fi n de ces «30 glorieuses» dont on fait grand cas aujourd'hui.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9791091476553
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 300 Pages
  • Action copier/coller Dans le cadre de la copie privée
  • Action imprimer Dans le cadre de la copie privée
  • Poids 249 313 Ko
  • Distributeur Izneo

Baru

Baru, né en 1947, vient tard à la bande dessinée. Il débute en 1982 dans Pilote, avec des récits complets, et publie, deux ans après, Quéquettes Blues, qui lui vaut l'Alfred 85 du meilleur premier album à Angoulême et le révèle au grand public. En 1985, Dargaud publie La piscine de Micheville, suivi des deuxième et troisième volumes de Quéquette Blues. En 1985 et 1987 paraissent, chez Futuropolis, La communion du mino et Vive la classe. Il réalise alors pour l'Echo des Savanes Cours camarade, puis Le chemin de l'Amérique (Alph'art du meilleur album 1991 à Angoulême, coécrit avec Jean-Marc Thévenet, dont la réedition paraîtra mi septembre 98 chez Casterman), publiés en 1988 et 1990 par Albin Michel. C'est en avril 1995 qu'il publie L'autoroute du soleil chez Kodansha, puis chez Casterman en septembre. Cet album se verra couronné du Prix des libraires spécialisés et de l'Alph'art du meilleur album 1996 au festival d'Angoulême. Suivront chez Casterman en janvier 97, Sur la route encore. et en 98, Bonne année. ÿEn 1999, Baru entame la série "Les années Spoutnik", toujours aux éditions Casterman

empty