Arnaud Montebourg

  • L'engagement

    Arnaud Montebourg

    • Grasset
    • 4 Novembre 2020

    Ce voyage intérieur raconte une expérience d'accession au pouvoir jusqu'à son abandon, nous en faisant vivre et partager les espérances et les échecs.
    Un récit intime et sentimental qui passe de l'enthousiasme au doute, de l'inquiétude au conflit.   La dimension humaine de l'action politique nous fait découvrir la difficulté d'agir, de concrétiser, d'exercer sa volonté au fil de dossiers qui deviennent ici des feuilletons, des imbroglios, parfois des romans noirs
    Arnaud Montebourg est à la fois un homme sincèrement engagé dans l'action et un narrateur toujours sur le fil du doute. Les portraits qu'il dresse sont cruels et joyeux, sa peinture des situations rocambolesque, parfois trépidante, ses confessions troublantes de vérité sur ce monde des puissants qu'il faut pourtant bien contrôler, diriger et conduire.
    Le «  démondialisateur  » raconte de l'intérieur la fermeture des hauts fourneaux de Florange, la quasi-faillite de Peugeot, la vente à la découpe d'Alstom aux Américains par une poignée de dirigeants... Il se bat contre la technostructure, observe la faiblesse des individus confrontés aux rapports de force des sommets internationaux. Il assiste à la naissance du Macronisme dans le ventre de François Hollande, à l'effondrement d'un quinquennat perdu, engage la bataille de la marinière Made in France pour une reconquête industrielle, affronte le mur de l'austérité de l'Union Européenne, jusqu'à la confrontation dans le coeur du collège gouvernemental, menant à la rupture.
    Son retour à la vie au milieu des abeilles est comme un retour à la terre lointaine d'une sincérité retrouvée.
    Ce livre est le récit d'une ligne de vie brisée par les circonstances, mais une ligne de vie une et indivisible, dans la force intime de sa cohérence.

  • Vous faites partie de ces millions de Français qui ne vivent que de leur travail ou aimeraient en vivre.
    Pour vous, le quotidien de la mondialisation c´est la désindustrialisation, la précarité, l´appauvrissement et le déclassement, l´explosion des inégalités, la destruction des services publics, la montée de la dette, les délocalisations...
    Pour lutter contre ces fléaux, une seule solution : la démondialisation, véritable remise à l´endroit d´un système devenu fou. La démondialisation vous concerne. Car c´est la protection des travailleurs du Nord et du Sud, la préférence pour les salaires et la protection sociale plutôt que les dividendes boursiers. C´est la conversion écologique du système productif et la révolution industrielle verte, le retour des usines en Europe et la reprise en main de notre destinée.
    Les primaires de la gauche, les 9 et 16 octobre prochains, sont l´occasion de faire ce choix : alors, votez pour elle

  • La France n'est pas condamnée à être une succursale de la volonté des autres. Nous voulons nous tenir debout parce que, comme toute grande nation, nous sommes capables de nous surpasser ensemble. Les cinq prochaines années seront décisives pour le pays, qui a déjà perdu beaucoup de temps. Le monde ne nous attend pas. C'est à nous qu'il revient de retrouver notre force, notre substance pour affronter ensemble le monde et l'avenir. L'appel lancé au mont Beuvray a entraîné 1 500 contributions écrites et 200 000 votes sur Internet. Le projet qui s'en inspire, mon projet, c'est d'être tout simplement nous-mêmes, d'organiser les retrouvailles avec ce que nous sommes ; c'est de reprendre le pouvoir sur nous-mêmes, de nous remettre à écrire notre propre histoire ; en somme, d'organiser le retour de la France.

  • « Il y eut la Bataille du Rail, gagnée par ces milliers de cheminots qui défendaient secrètement leur patrie. Il y eut la Bataille de France, remportée par ces centaines de milliers de volontaires qui préparèrent l'arrivée des Alliés sur le sol national. Autant de victoires, possibles grâce à l'engagement de Français ordinaires, audacieux, imaginatifs, ayant accepté de relever des défis incroyables.
    Il est l'heure d'engager une autre grande bataille : celle du Made in France. Cette fois, c'est dans nos têtes qu'est le champ de bataille, sur le terrain de nos doutes ou de notre détermination. Réindustrialiser notre pays, produire à nouveau sur notre territoire, faire sortir de France les nouvelles technologies de leadership mondial, créer des centaines de milliers d'emplois nouveaux, s'organiser pour défendre nos savoir-faire industriels, ne sont pas des utopies mais un mouvement déjà en marche qu'il convient d'encourager et d'amplifier.
    Commencer ensemble ce combat, défendre cette cause commune, c'est mobiliser la Nation autour d'un grand et merveilleux projet collectif, c'est redresser le moral du pays, lutter contre les idées reçues, et c'est dire à chacun qu'il a un rôle à jouer.
    Contre le défaitisme des Français, voici une bataille humaine, morale, culturelle, industrielle, économique, technologique qu'il faut mener et gagner. Ce livre, exemples concrets à l'appui, vous explique comment nous allons y parvenir. » A. M.

  • « Presque quinze années à lutter contre un système politique pris dans les cendres d´un bonapartisme exténué ; quinze années à tenter de transformer un système économique destructeur du travail des hommes, devant lequel tant se sont prosternés. Quinze ans dans une vie militante, c´est peu, mais dans une vie normale, c´est beaucoup. Les joies ont été rares et les victoires minces. Les lieux dans notre pays pour échanger des idées et partager quelques rêves n´existent pas assez, mais l´action politique, l´action de décider en commun, a été inventée pour cela. Elle est faite pour transformer le monde, surtout lorsqu´il est, comme aujourd´hui, difficilement respirable.
    Ce livre conjugue les idées pour lesquelles je me suis engagé, les expériences concrètes, vivantes et actuelles du terrain, les témoignages humains de quelques échecs ou réussites, ainsi que la vision nouvelle des problèmes contemporains que je voudrais porter. Il propose un chemin différent pour la construction de notre futur pays. Ce ne sont là que des rêves de réformateur passionné, modestement assortis de moyens politiques pour les concrétiser. Des rêves éveillés, en quelque sorte.
    Il présente 100 propositions inspirées par le désir d´innover et d´anticiper dans des domaines trop souvent inexplorés : étendre un nouveau modèle de capitalisme coopératif, mettre la finance au service du bien commun, assurer la mutation écologique de nos modes de vie, organiser le renouveau productif de la France, atténuer les conséquences de la dette, favoriser la démondialisation des économies, réorienter l´Union européenne, lutter contre la ségrégation territoriale, reconnaître et promouvoir la diversité, organiser une politique d´immigration juste et profitable pour tous, établir la VIe République. »

  • « La défiance s'installe en France et entre les Français. Nous ne sommes plus capables de traiter les problèmes que la Nation doit surmonter, d'affronter les périls économiques et sociaux, de faire vivre les valeurs qui sont les nôtres. Parce que nous assistons à une sourde et lente décomposition du système politique, menacé par le poison du discrédit. Reconstruire la démocratie, réconcilier les Français avec leur système politique, faire correspondre davantage les choix politiques et la classe dirigeante qui les porte aux aspirations profondes de notre pays: la 6e République recherche l'harmonie entre les actes et les discours, la 6e République est une république résolument moderne! C'est la république telle que Pierre Mendès France l'avait rêvée. » A. M. et B. F. On trouvera ici le texte complet et commenté de la constitution pour une nouvelle république. Le document fondateur à partir duquel le débat public devra nécessairement s'organiser. Arnaud Montebourg est député de Saône-et-Loire et vice-président de la Commission des lois de l'Assemblée nationale. Bastien François est professeur de science politique à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne.

empty