Plutarque

  • Comment vivre avec la mort d'un enfant ? Dans ces pages empreintes d'émotion Plutarque, dont deux fils sont déjà morts, invite son épouse à surmonter le chagrin de la perte de leur fille de deux ans avec une constance et une sobriété admirables. Plus qu'une simple compassion, la consolation antique se présente comme un exercice spirituel : une exhortation à la maîtrise de soi. Cette nouvelle traduction est l'occasion de redécouvrir cette perle de la littérature qui n'a d'égale que les célèbres Consolations de Sénèque. Préface de Maxime Rovere.

  • Plutarque était prêtre d'Apollon à Delphes lorsqu'il écrivit les Dialogues pythiques. L'E de Delphes cherche à expliquer la présence d'un Epsilon - qui était à l'origine une offrande en bois - dans le sanctuaire d'Apollon.
    Pourquoi la Pythie ne rend plus

  • « On ne tire aucun avantage de la fortune de ses amis, et l'on se trouve enveloppé dans leurs disgrâces. » Plutarque « On voudrait que le lecteur fût d'abord sensible à cela : l'atmosphère amicale, la parole circulante, les rires, les emportements et les apartés, peut-être les clins d'oeil, peut-être le cratère, la grande coupe dans laquelle on mélangeait le vin, qui silencieusement passe de main en main. Toutes choses qui sont un peu plus que les circonstances environnant la parole ; car ces choses-là, en un sens, sont au coeur de cette parole, au coeur des débats, puisqu'il y est notamment question d'amitié et que l'amitié trouve dans ce rituel l'une de ses expressions et l'un de ses lieux privilégiés. » Vincent Delecroix

  • «La continuité de l'emportement et l'habitude de souvent se choquer déterminent dans l'âme la situation mauvaise qu'on appelle colère, et qui dégénère en débordement de bile, en amertume, en aigreur intraitable. C'est alors que l'âme ulcérée s'irrite des

  • Le traité de Plutarque Sur le visage qui apparaît dans le disque de la lune (communément désigné par son titre latin en abrégé : De facie) comprend deux parties, une discussion sur la nature du visage que donne à voir la lune et un mythe final. La première partie est d'un intérêt considérable pour l'histoire de l'astronomie, de la cosmologie, de la géographie et de la catoptrique. Le fait que Képler a traduit et annoté ce traité atteste de la haute valeur scientifique de ce dernier. Quant au mythe final il constitue un document important pour notre connaissance de la démonologie et des théories de l'âme dans la tradition platonicienne.

  • Dans ce petit traité, le Béotien Plutarque (46-125 après J.-C.) adopte un ton enflammé pour dénoncer la frayeur des superstitieux devant les dieux. Le mot grec pour « superstition », littéralement « crainte des daimônes », est un mal dont la Grèce souffre depuis longtemps, mais il a été poussé à son paroxysme par la propagation des cultes étrangers. En observateur amusé, Plutarque traque les « divagations » du comportement humain et témoigne de scènes aberrantes : un malheureux, assis par terre devant sa maison, tremble de se croire l´objet de la colère céleste ; un autre se roule tout nu dans la fange et confesse à haute voix des fautes imaginaires, etc. S´opposant violemment à Epicure, il dénonce à l´occasion avec virulence un mal encore plus grave à ses yeux : l´indifférence de l´athéisme, pour prôner la piété raisonnable et éclairée du philosophe. L´édition a été établie d´après le traité 14 de l´édition allemande de Teubner (1925), qui reprend elle-même le traité 21 des oeuvres de Plutarque compilées par le moine byzantin Maxime Planude (XIIIe siècle).


  • Vie d'Alexandre le Grand


    Plutarque



    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.


    Alexandre le Grand, signifiant en grec « protecteur de l'homme », né le 21 juillet -356 à Pella, mort le 13 juin -323 à Babylone, est un roi de Macédoine et l'un des personnages les plus célèbres de l'Antiquité.
    Fils de Philippe II, élève d'Aristote et roi de Macédoine depuis -336, il devient l'un des plus grands conquérants de l'histoire. Il fait de son petit royaume le maître de l'immense empire perse achéménide, s'avance jusqu'aux rives de l'Indus et fonde près de soixante-dix cités, dont la majorité porte le nom d'Alexandrie. La notoriété d'Alexandre s'explique principalement par sa volonté de conquête de l'ensemble du monde connu. Cette aspiration, à la fois illusoire et pourtant presque réalisée, avant qu'il ne meure subitement à l'âge de trente-deux ans, a pour conséquence durant, un temps très court, une unité politique jamais retrouvée ensuite entre l'Occident et l'Orient. Source Wikipédia.



    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/


  • Dans l´oeuvre de Plutarque se reflètent les sources pythagoricienne et platonicienne de la pensée grecque. Moraliste prolixe, il aime répondre à des demandes de conseils en mettant en forme un certain nombre de constats sur la vie des hommes qui l´entourent, appuyés sur des considérations philosophiques personnelles ou empruntées à d'autres. Dans ces conseils transparaissent des valeurs à défendre dans la vie privée ou bien dans l'engagement de l'homme dans la vie publique. La tranquillité de l´âme ne peut s´obtenir que dans le cadre d´un savoir-vivre qui ne diffère guère d'un bien-vivre, d'une vie bonne, vertueuse, qui consiste à savoir trouver sa place dans la nature.

    La collection « Savoirs » présente des textes qui sont la rencontre d'une oeuvre de savoir - individuelle ou collective - et d'un auteur qui se propose d'en être le commentateur et l'interprète. Une préface et une analyse viennent apporter les éclairages indispensables et en assurer une meilleure compréhension.

    Docteur en sciences du langage de l'EHESS, Claude Le Manchec est formateur et a publié plusieurs essais sur l'enseignement de la langue et de la littérature.

    Mots-clés : affaires, fortune, monde, nature, substances invisibles, sérénité, vertu.

  • Cet essai, qui relève d´une forme de philosophie pratique, a connu un grand succès à partir de la Renaissance en raison de sa manière souvent originale d´aborder la question éducative. Jugée nécessaire, y compris pour les enfants du peuple, l´éducation prépare l´homme à ses futures responsabilités. Son but étant la liberté de l´homme soumis à rien d´autre qu´à sa raison, non à ses passions ou à un autre être dont il serait l´esclave, l´éducation vise à installer l´être humain dans la vie active, en évitant la mollesse et les plaisirs, tout autant que les mauvais traitements.

    La collection « Savoirs » présente des textes qui sont la rencontre d'une oeuvre de savoir - individuelle ou collective - et d'un auteur qui se propose d'en être le commentateur et l'interprète. Une préface et une analyse viennent apporter les éclairages indispensables et en assurer une meilleure compréhension.

    Docteur en sciences du langage de l'EHESS, Claude Le Manchec est formateur et a publié plusieurs essais sur l'enseignement de la langue et de la littérature.

    Mots-clés : éducation, éloquence, exercice, nature, philosophie, raison, vertu.

  • Vie de César

    Plutarque

    Une biographie incontournable de Jules César dans laquelle Plutarque aborde différentes facettes du personnage historique, de ses aptitudes remarquables sur les champs de bataille à son art des relations en société.

  • "Il faut amener les enfants à la pratique du bien par des exhortations, des paroles, et non pas, grands dieux ! par des coups et des mauvais traitements" Plutarque. 
    Alors que les pages qui suivent furent écrites à une époque où l'enfant ne jouissait pas du même statut qu'aujourd'hui, ce traité sur l'éducation se révèle d'une modernité surprenante. Il y est ainsi question, à titre d'exemple, du rôle central joué par les mères dans l'éducation des enfants, de même que le rejet de la violence paternelle qui n'est pas favorable à leur développement.

  • Romulus

    Plutarque

    Quand Romulus eut fondé Rome, il ouvrit un asile aux étrangers venus en masse, et bientôt, il en fit une grande armée de combattants. Comme les soldats manquaient de femmes, il en demanda par ambassadeurs aux villes voisines. Sur leur refus, il feignit de célébrer des jeux en l'honneur du dieu Consus. Une multitude de spectateurs des deux sexes s'y rendit ; et sur un signal de Romulus, les jeunes filles furent enlevées. Les nations alentours déclarèrent alors la guerre à Rome en représailles à ces enlèvements. Les femmes que les Romains avaient enlevées s'élancèrent au milieu de la mêlée, supplièrent, d'un côté leurs pères, de l'autre leurs maris, de se réconcilier, et obtinrent enfin la paix. Rome échappa ainsi à une guerre qui aurait pu l'anéantir...

  • Ce volume 136 contient les Oeuvres Complètes de Plutarque dans la traduction d'Eugène Talbot et de Victor Bétolaud (1865 et 1870). La reconnaissance optique a été faite spécialement pour cette édition numérique.
    Plutarque (en grec ancien / Ploútarkhos), né à Chéronée en Béotie vers 46 et mort vers 125, est un philosophe, biographe, moraliste, et penseur majeur de la Rome antique. Grec d'origine, il fut un des précurseurs du courant philosophique nommé le néoplatonisme et s'opposa dans ses traités de morale aux courants stoïciens et épicuriens. (Wikip.)
    CONTENU DU VOLUME:
    Les Vies des hommes illustres, T. 1
    Les Vies des hommes illustres, T. 2
    Les Vies des hommes illustres, T. 3
    Les Vies des hommes illustres, T. 4
    uvres morales et uvres diverses, T. 1
    uvres morales et uvres diverses, T. 2
    uvres morales et uvres diverses, T. 3
    uvres morales et uvres diverses, T. 4
    uvres morales et uvres diverses, T. 5
    Les livrels de lci-eBooks sont des compilations d'oeuvres appartenant au domaine public : les textes d'un même auteur sont regroupés dans un eBook à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera le catalogue sur le site de l'éditeur.

  • Jules César

    Plutarque

    http://www.numilog.com/package/extraits_audio/ab59304.wma

  • Plutarque s'interroge, s'émerveille, devant ce qu'il appelle le courage, la raison ou le plaisir, qui permet à l'homme de tuer puis de manger des animaux. En somme, la question qu'il pose peut s'énoncer de la manière suivante : comment l'homme peut-il jouir de manger de la chair ? Cette question n'est plus religieuse, mais proprement morale. Elle ne concerne plus seulement un certain ordre du monde, un partage entre les animaux, les hommes et les dieux, mais un ordre de la moralité, lié à l'évolution des cultures et des mentalités.

  • T.1

    ,

    Flic & Fun raconte les tribulations de deux jeunes recrues de la police plus bêtes que méchantes. Courses-poursuites, planques et contrôles d'identité ne sont pas une mince affaire pour ces deux spécialistes de la bavure et de la négligence.

  • Le duo le plus choc et stupide de la police est de retour ! Dans un
    monde en perte de repres, nos deux flics prfrs uvrent pour
    protger la Nation des dangers qui la menacent. Dans ce nouvel album
    de gags, imagins par les hilarants Jorge Bernstein et Pluttark, le
    commissaire va confier une vritable mission Roland et son collgue
    : Est-ce que sa femme le trompe ?!! Accompagns dsormais de leur
    fidle compagnon quatre pattes, nos deux poulagas partent en qute
    de la vrit et leur chef ne va pas tre du!

  • Tout y est ! Des inventions aux pages people, des se?ries cultes aux succe?s sportifs, des tubes ente?tants aux faits politiques, retrouvez ce qui a marque? les anne?es 80. LE voyage nostalgique de toute une ge?ne?ration.Les anne?es 80 de?cortique?es anne?e par anne?e. Retour vers Nintendo qui lance les Game and Watch, Franc?ois Mitterrand et Helmut Kohl main dans la main a? Verdun, Carl Lewis en star des J.O... Un retour dans le monde merveilleux des anne?es 80 dans un style re?solument pop avec beaucoup d'humour et de tendresse.

  • Nine Greek biographies illustrate the rise and fall of Athens, from the legendary days of Theseus, the city's founder, through Solon, Themistocles, Aristides, Cimon, Pericles, Nicias, and Alcibiades, to the razing of its walls by Lysander.

  • Dramatic artist, natural scientist and philosopher, Plutarch is widely regarded as the most significant historian of his era, writing sharp and succinct accounts of the greatest politicians and statesman of the classical period. Taken from the Lives, a series of biographies spanning the Graeco-Roman age, this collection illuminates the twilight of the old Roman Republic from 157-43 bc. Whether describing the would-be dictators Marius and Sulla, the battle between Crassus and Spartacus, the death of political idealist Crato, Julius Caesar's harrowing triumph in Gaul or the eloquent oratory of Cicero, all offer a fascinating insight into an empire wracked by political divisions. Deeply influential on Shakespeare and many other later writers, they continue to fascinate today with their exploration of corruption, decadence and the struggle for ultimate power.

  • From an intimate and moving letter to his grieving wife on the death of their daughter, to elegant writings on morality, happiness and the avoidance of anger, Plutarch's powerful words of consolation and inspiration still offer timeless wisdom and guidance today.

    Throughout history, some books have changed the world. They have transformed the way we see ourselves - and each other. They have inspired debate, dissent, war and revolution. They have enlightened, outraged, provoked and comforted. They have enriched lives - and destroyed them. Now Penguin brings you the works of the great thinkers, pioneers, radicals and visionaries whose ideas shook civilization and helped make us who we are.

  • Anglais Essays

    Plutarch

    One of the greatest essayists of the Graeco-Roman world, Plutarch (c. AD 46 -120) used an encyclopedic knowledge of the Roman Empire to produce a compelling and individual voice. In this superb selection from his writings, he offers personal insights into moral subjects that include the virtue of listening, the danger of flattery and the avoidance of anger, alongside more speculative essays on themes as diverse as God's slowness to punish man, the use of reason by supposedly 'irrational' animals and the death of his own daughter. Brilliantly informed, these essays offer a treasure-trove of ancient wisdom, myth and philosophy, and a powerful insight into a deeply intelligent man.

empty