Adriadna Castellarnau

  • Brûlées, premier roman d'Adriadna Castellarnau délivre une prose implacable, sèche et intensément belle, comme si les mots eux-mêmes avaient été réduits et purifiés par le feu. Le monde est en train de mourir. Ou il est peut-être déjà mort, mais il est encore habité par des survivants qui s'entendent sur la manière de mourir de faim, qui défendent leurs biens, qui prient pour l'avenir et qui abandonnent leurs enfants, parfois pour qu'ils aient une vie meilleure, parfois simplement parce qu'ils sont épuisés. Ce qui est arrivé au monde et pourquoi cela est arrivé n'est pas fondamental, ce qui compte c'est ce qu'il faut faire des dépouilles, de la crasse, de ces feux de joie nocturnes, de l'abandon lent de la compassion et du gouvernement de la tristesse.

    Ariadna Castellarnau est née en 1979 dans un village de Catalogne. Elle est diplômée en lettres, journaliste et écrivain. Elle vit à Buenos Aires et écrit pour Radar (Página 12) et le supplément culturel du journal Perfil. Ses récits ont été publiés dans les anthologies Panorama Interzona (Interzona) et Extrema ficción (Antologías Traviesa).



    Elle publie Quema, son premier roman, en 2015 chez l'éditeur Gog et Magog. Ce dernier a reçu en 2016 le Premio Las Américas de Narrativa Latinoamericana.

empty