Dalloz

  • François Mitterrand aimait les mots.
    Il a souvent dit qu'il aurait aimé être écrivain, si la politique n'avait pas été la passion de sa vie. Homme de culture, féru, avant tout, de littérature et d'histoire, éduqué dans le gout de l'éloquence, il a beaucoup parlé et écrit. Il a vécu toutes les situations dans une longue vie politique, commencée, de fait, dès 1943 et connu plusieurs générations d'hommes et de femmes politiques.
    Il a été un combattant qui n'a cessé de mener des controverses et des polémiques avec ses adversaires comme avec ses « amis » politiques. Ses réflexions, ses jugements, ses traits d'esprit constituent en florilège d'une grande diversité qui, mis bout à bout, dessinent un portrait de l'homme et du Président. Ils éclairent aussi sur la nature de la politique.

empty