Alexandre Cizek

  • L´Orient médiéval est certes une délimitation géographique, mais il est beaucoup plus que cela : il constitue une véritable catégorie encyclopédique sous laquelle se détache un secteur de la réalité et en laquelle vient se ranger un ensemble relativement stable de rubriques. Les merveilles qui s´y détaillent nous inclineraient trop vite à traiter cette région du monde comme le séjour de l´imaginaire et à doter la mentalité médiévale d´une singulière perméabilité à la fiction, ou d´une prédilection remarquable pour le monstrueux. En quoi nous risquons fort de projeter seulement un certain romantisme du dépaysement et de l´exotisme et de manquer le réalisme fondamentalement objectif d´une représentation du xiiie s. L´Orient n´est pas un rêve, c´est un fait. C´est à ce titre qu´il entre dans toute somme du savoir concernant le monde. Et pour se convaincre de l´importance de la place qu´il doit occuper dans le genre encyclopédique dont les dénominations d´Imago ou de Speculum s´assignent l´exacte conformité du reflet, il suffit de rappeler que dans la langue savante et selon la géographie reçue, l´appellation d´Orient ne couvre rien moins que la moitié de la terre habitée.

empty