Anne Lamy

  • En 2006, Isabelle Peloux, professeur des écoles, fonde une école différente, au coeur du centre agroécologique des Amanins, dans la Drôme. Elle y développe une pédagogie fondée sur la coopération entre les élèves ainsi qu'un enseignement spécifique d'éducation à la paix avec soi-même, avec les autres et avec l'environnement.

  • Comment faire fortune ? Comment éviter de connaître les fins de mois difficiles ? Dans ce livre, vous apprendrez tout sur ceux qui se sont enrichis et sur la manière de les imiter. Vous aurez enfin les réponses aux questions que vous vous êtes toujours posés : la réussite matérielle et financière est-elle une question de réseau, de milieu social, d'environnement, de niveau intellectuel ? Quel est le « truc en plus » de ceux qui s'enrichissent ? Grâce à des conseils d'experts et de nombreux exercices concrets, vous aurez toutes les clés en votre possession pour accéder à l'abondance. Vous découvrirez également des témoignages d'hommes et de femmes qui ont osé agir quand d'autres ne l'auraient jamais fait. Ces success stories inspirantes sont des exemples supplémentaires sur lesquels prendre appui pour construire votre propre chemin. Un ouvrage qui montre que quelle que soit son origine, son parcours et ses capacités, il faut oser, rester motivé, loin de la crise et du pessimisme ambiants !

  • L'adolescence tend à devenir un état : on y rentre de plus en plus tôt, on en sort de plus en plus tard. Si cette période de la vie s'étend, ce n'est pas le fruit du hasard. C'est le signe que le statut de l'adulte n'a jamais été aussi fragilisé et ébranlé qu'aujourd'hui, pendant que celui du jeune, à l'inverse, a gagné en popularité. Car c'est l'âge de tous les possibles, de la croissance.
    D'une certaine manière, les valeurs de la société (excitation, instantanéité, urgence, etc.) se rapprochent de plus en plus de ce qui caractérise l'adolescent lui-même, d'où un effet de miroir, fascinant et presque enivrant. L'adolescent apparaît comme un symptôme de la société actuelle, tout comme il tend à en devenir le modèle : un consommateur riche de sa seule illusion de toute-puissance personnelle. Daniel Marcelli nous propose une analyse inédite de l'impact des valeurs de la société actuelle sur les adolescents et nous invite à être attentifs à ce qui, dans la course de la modernité, peut bousculer cette phase singulière de la constitution des individus qu'est l'adolescence.

  • Intitulé « Perfomatifs », le numéro 115 de la revue Inter, art actuel nous offre un grand dossier sur l'art performance. Tout d'abord, une « phrase » héroïque de 6000 mots d'Alain-Martin Richard retrace les 35 années d'activités de cette revue qui fait la promotion des arts performatifs depuis ses débuts. Les collaborateurs Jonathan Lamy, Barbara Roland, Julie Fiala, Magalie Uhl, Michaël La Chance, Hervé Fischer, Priscilla Vaillancourt et Patricia Aubé y vont de leurs analyses et de leurs commentaires afin de susciter la réflexion. Un index du performatif - inséré en supplément dans ce numéro - contribue à dresser un portrait actuel de cette forme d'art tout en donnant des outils pour mieux le comprendre. Un document incontournable pour les passionnés de l'art performance.

  • Nunca es fácil educar solo a los hijos... El progenitor se siente a veces cansado y superado por una carga de trabajo y de responsabilidades que no puede compartir con nadie en la vida cotidiana. Pero también hay buenas noticias: contrariamente a lo que se ha venido diciendo, la situación no produce necesariamente un cúmulo de problemas en los niños. Este libro aclara muchos prejuicios sobre el tema y propone pistas concretas para vivir mejor el día a día: Cómo no crear un dúo demasiado cerrado; Cómo mantener un espacio para el progenitor ausente; Cómo tener tiempo para su propia vida; Cómo evitar la trampa de la sobreprotección; Cómo asumir toda la autoridad; Cómo arreglárselas con un presupuesto limitado; Cuáles son los riesgos a la hora de lograr la identidad sexual del niño; Cómo abordar la adolescencia...

  • Mais il ne suffit pas de se tenir debout sur l'autre rive du fleuve, plus récent numéro de la revue Moebius, a été dirigé par Nicholas Dawson et Karine Rosso. Retrouvez-y exceptionnellement deux traductions de l'espagnol, soit Lina Meruane traduite par Marie Houdayer et Adalber Salas Hernández traduit par Sonya Malaborza, ainsi que des créations de Laetitia Beaumel, Loïc Beauregard-Lefebvre, Mathieu Blais, Arianne Caron Poirier, Isabel Corona, Mélodie Drouin, Symon Henry, Patricia Houle, Clara Lamy, Catherine Anne Laranjo, Renato Rodriguez Lefebvre, Alexandre Tremblay, et un texte de 2010 de Guy Sioui Durand- Tsie8ei 8enho8en, dans le cadre de la rubrique du fonds. L'écrivaine en résidence Yara El-Ghadban raconte les beaux écarts de l'amour et Éléonore Goldberg signe la couverture en dérive. Mélikah Abdelmoumen pense l'édition. Natasha Kanapé Fontaine écrit une lettre au penseur Felwine Sarr. La citation-thème est une phrase tirée de l'oeuvre de la théoricienne queer et postcoloniale Gloria Anzaldúa. (source: Moebius)

empty