Anne-Marie Garcia

  • Présentation d'un ensemble de chefs-d'oeuvre : plus de 300 photographies des plus grands maîtres des origines du médium à nos jours. Le lecteur plonge au coeur de l'Ecole des Beaux-Arts, revit son enseignement, et découvre l'incroyable histoire de la photographie. Plusieurs thématiques sont explorées : l'anatomie, le dessin, les arts, l'ornement, l'architecture, le portrait, le modèle, la France et Paris, l'Orient... L'ouvrage est utilement complété de notices biographiques pour chacun des photographes.

  • Saint Augustin (354-430) est l'un des géants de la patristique et plus largement de la civilisation occidentale, car un certain nombre de ses intuitions, comme la place du sujet ou celle de la relation, sont encore fondamentales aujourd'hui.
    Parmi les Pères de l'Église, saint Augustin est celui dont la vie est la mieux connue, car non seulement il a eu un biographe, mais il a également retracé sa biographie spirituelle ou plus précisément l'aventure de sa conversion dans les Confessions.
    Après l'avoir situé dans son contexte, celui de l'Afrique du Nord au tournant du IVe et du Ve siècle, l'activité pastorale d'Augustin est tout d'abord explorée. Augustin parle de son expérience de prédicateur à travers la métaphore des anges qui montent et qui descendent, de l'importance de la catéchèse qu'il déploie à propos de l'eucharistie, de sa prédication pour les fêtes et surtout de la clef de sa pastorale, qui est la charité. Il se place ainsi dans la dynamique de l'amour trinitaire qu'il transmet aux autres, ce qui nous amène à envisager son oeuvre de théologien.
    Sa théologie, il la dégage de l'Écriture, comme en témoigne sa réflexion sur la création et sur l'image de Dieu en l'homme. Il se situe en disciple de Paul. En fonction de sa propre expérience, il développe une anthropologie solide, consacre des pages mémorables au Christ médiateur. En réponse aux hérésies, il réfléchit sur le motif de l'Incarnation, sur l'unité de l'Église... Pasteur et théologien, il apporte sa contribution à l'ecclésiologie et à l'eschatologie.
    Homme de relation et de prière, il fait ressortir la place du Maître intérieur en chacun, reprend plusieurs fois son commentaire de la prière par excellence qu'est le Notre Père et met en évidence l'importance de la louange.
    A PROPOS DE L'AUTEUR :
    Marie-Anne VANNIER, professeur à l'Université de Lorraine (Metz), a une double formation en philosophie et en théologie. Directrice de l'Équipe de recherche sur les mystiques rhénans, elle s'intéresse depuis longtemps à la théologie et à la spiritualité d'Hildegarde de Bingen. Rédactrice en chef de la revue Connaissance des Pères de l'Eglise, éditée par Nouvelle Cité, Marie-Anne Vannier est l'auteur de nombreuses publications sur saint Augustin, Jean Cassien et Eckhart.

  • Les années 1968 sont le théâtre d'une formidable production visuelle, portée par les utopies révolutionnaires. De 1968 à 1974, artistes et militants d'extrême gauche inventent de nouvelles formes d'expressions visuelles en lien avec les luttes collectives. Images en lutte raconte cette extraordinaire rencontre entre l'art et la politique, qui s'ouvre et se referme aux Beaux-Arts de Paris, de l'Atelier Populaire en 1968 aux réunions du FHAR et du MLF en 1974. Cet ouvrage s'ouvre par plus de 300 affiches de l'Atelier Populaire reproduites en grand format. Il présente pour la première fois de nombreux projets d'affiches ainsi qu'un reportage photographique sur l'occupation de l'Ecole. Des dossiers sont consacrés aux luttes, aux soutiens, aux révolutions, à la libération sexuelle... Il rassemble des peintures, des photographies, des sculptures, des installations, des revues, des tracts, des affiches politiques, des extraits de films et des photographies.

empty