As

  • Nantes, 1720. La Bretagne menace de faire sécession. Dans ce contexte d'effervescence, Jean de Couëdic, quatorze ans, est enfermé dans un cachot de la prison de Nantes pour s'être opposé à un soldat du roi. Là, il fait la connaissance de la fille adoptive du geôlier. Un soir, ils s'évadent tous les deux et rejoignent à la nage un bateau anglais en partance pour l'Amérique.

  • Alors qu'il tenait ses rêves à portée de main, Bilal voit tout s'écrouler suite au vol d'un supermarché qui l'obligera à faire des choix décisifs.
    En ce tranquille dimanche matin, Bilal savoure sa réussite : enfin riche, il tient ses rêves à portée de main.
    Tandis que le quartier se réveille lentement, les conversations s'entremêlent par les fenêtres ouvertes. Entre incrédulité et admiration, la nouvelle se répand : le supermarché a été braqué.
    D'abord entouré des siens et protégé par la loi du silence, Bilal est loin d'imaginer à quel point ce vol va bouleverser l'ordre des choses. Entre les victimes qui crient justice, les policiers qui se rapprochent, et la cité qui réclame son dû, le jeune homme va devoir faire des choix. Et en assumer les conséquences.
    Au fil des pages, se dévoile la face cachée d'un fait divers.
    Découvrez, dans les pages de ce roman à suspense, comment chaque fait divers recèle une part d'ombre bien cachée.
    EXTRAIT
    L'agent de sécurité était l'un des derniers à son poste de travail. Il se concentrait sur sa tâche, les yeux rivés aux écrans de contrôle qui affichaient en alternance le parking, les rayons de vente et la zone de stockage à l'arrière du magasin. Il suivait inlassablement du regard la danse aléatoire des images vaguement colorées et un peu floues.
    Deux hommes avaient pourtant échappé à sa vigilance. Ils avaient traversé la réserve et se trouvaient désormais hors du champ des caméras.
    Les intrus, plaqués contre le mur du couloir, étaient parfaitement silencieux. Ils portaient des cagoules et des gants. Évidemment, ils avaient chaud, étouffés par un blouson et trois couches de pantalons. Ils échangeaient parfois un bref coup d'oeil pour se réconforter ; la présence de l'autre interdisait de renoncer. Ils luttaient contre la peur qui s'insinuait, déguisée en frissons douloureux ou en crampes glacées. Grâce aux cagoules, les rictus qui défiguraient leur visage restaient invisibles, préservant leur fierté. Les doigts crispés sur la crosse, ces individus tenaient fébrilement des Sig Sauer identiques à ceux utilisés par la police, sous la réserve qu'il s'agissait de copies bulgares. Même s'ils n'avaient pas l'intention de s'en servir, les pistolets étaient chargés pour parer à toute éventualité. Avec eux régnait un sentiment de puissance qui donnait l'illusion d'écarter la peur.
    Ces hommes guettaient le moindre son, le plus petit mouvement. Même les odeurs étaient suspectes. Ils se taisaient, à l'affût. Le silence, pourtant témoin de leur tranquillité, pouvait à tout moment révéler une menace. Complice involontaire, il les oppressait davantage.

  • AS. Abissy s'inscrit dans la lignée du célèbre roman de Lampedusa, Le Guépard, qui se déroule en Sicile au milieu du XIXe siècle. Durant la terrible guerre civile qui s'étire sur près d'une décennie, s'opposent impitoyablement partisans de l'unité italienne menés par Garibaldi et résistants anti-Piémontais. Dans un style flamboyant, l'auteur narre les aventures de la famille de Don Guiseppe di Stefano, un riche propriétaire terrien qui redoute de perdre ses privilèges. En cette période de transition instable, la corruption et les manigances vont bon train et ses deux fils Giovanni et Guiseppe se déchirent. Guiseppe rêve d'un meilleur avenir comme son oncle Mario, avocat réputé à Paris. Il disparaît pour rejoindre la cause des brigands contre les bersagliers. Sa soeur Chiara se rend chez ses cousines à Paris, où elle découvre l'amour, en la personne de Léandre, le talentueux protégé de Mario. Tous vont devoir faire face à un terrible drame. Mais c'est sans compter sur la vengeance du redoutable chef de bande « il lupu » et du courageux Léandre.

  • La mécanique des dieux

    André.As

    D'après la version officielle, bien qu'on ne sache toujours pas sa véritable nature, ni son origine, la Lune est le satellite naturel de la planète Terre.
    Mais certains scientifiques mettent en doute la notion même de satellite naturel, et argumentent au contraire que la Lune soit en fait une construction. Leurs arguments sont solides, malgré tout ils sont balayés d'un revers de main par les tenants de la version officielle.

    À défaut de pouvoir se rendre sur place afin de constater de visu et de trancher une bonne fois sur cette question, le présent ouvrage s'appuie sur un examen approfondi de clichés lunaires. Il s'agit avant tout de captures faites à partir d'applications mises à la disposition du public par l'Agence spatiale européenne (ESA), la National Aeronautics and Space Administration (NASA). De manière générale avec Google Earth en mode Lune. Mais aussi grâce à l'administration spatiale nationale chinoise (CNSA) et son programme d'exploration de la Lune Chang'e, etc.

    Ce que révèle l'ouvrage soulève d'autres interrogations :

    Comment la Lune est-elle arrivée où elle est ?
    Quel est le lien entre la Lune et les mythes sumériens ?
    Se pourrait-il que la Lune soit artificielle ?
    Qui en seraient les concepteurs ?
    Auraient-ils placé des vaisseaux-lune autour d'autres planètes ?

    Enfin, que ce soit les textes antiques, d'incroyables révélations, ou la vision « érodée » des sondes et rovers des agences spatiales, tous convergent vers une actuelle présence humaine sur la Lune. Tous vont vers le même sens :
    Mars, la Terre, et sans doute le système solaire dans son ensemble, seraient les enjeux d'une domination intemporelle.

  • M.D.F - Mars Défense Force

    André As

    Lorsqu'après des années de flash-back et de cauchemars rétrospectifs, le puzzle se forme enfin, la mémoire lui revient. Il se remémore un pan entier de sa vie, une autre vie, dans un autre temps. Une vie de soldat au-delà de la Terre, sur une planète rouge. Korey Hall était capitaine US Marine affecté à la Force de Défense de Mars. Combien d'autres âmes étaient-elles encore ainsi manipulées par un gouvernement de l'ombre ? Mais tout n'était pas noir. Dans cette autre vie guerrière, il avait aussi connu l'amour.
    Persécuté par d'horribles souvenirs et rongé par celui de son amour perdu, le capitaine Hall se tourne vers une petite station de radio pour tout divulguer, comme un exutoire, une dernière confession. Mais Radio Portland est sur le déclin.
    Lorsque Mickaël Miller donne la parole à un certain capitaine Korey Hall, le jeune animateur est loin de se douter des conséquences de ce qu'il s'apprête à diffuser. Plus qu'une histoire extraordinaire, la révélation de Korey Hall est sur le point de faire basculer le destin de Radio Portland et celui du monde.

  • LES TITANS DE MARS

    André.As

    Les Égyptiens de l'Antiquité l'appelaient Her Descher « la rouge ».
    Il fut le Dieu de la guerre dans la Rome antique.
    Les Grecs anciens lui donnaient le nom d'Arès.
    Chez les Indiens, il est Mauors.
    Mais pour notre civilisation actuelle, c'est la planète Mars et aussi notre deuxième Terre.

    Mars, la planète rouge fascine les hommes depuis des millénaires et poser le pied sur son sol est un vieux rêve. Un rêve qui pourrait bien tourner au cauchemar.
    Quel lien mystérieux relie la planète rouge à l'Égypte antique ?
    Qui manoeuvre dans l'ombre de l'Agence Spatiale Européenne ?
    Dans quel but ? Pour protéger quels secrets ?
    Quels dangers guettent les hommes ?
    Au final, Mars ne serait peut-être pas ce monde prétendu aride et dépourvu de vie.

    Le professeur Chris Lesage et l'agent Tania Anderson n'auront pas le temps de profiter de leurs retrouvailles. Le couple va se retrouver propulsé en plein coeur d'une guerre des mondes.

  • L'Histoire commence sur Mars

    André.As

    • Bookelis
    • 9 Novembre 2016

    Des auteurs comme l'assyriologue Zecharia Sitchin, nous livrent leurs interprétations des tablettes sumériennes. Ces textes feraient intervenir des êtres appelés Anunnaki « ceux qui du ciel vinrent sur terre », et les Igigi « les veilleurs», astronautes dont la base se trouverait sur Mars. Pour la science officielle, il ne s'agirait que de légendes. Pourtant ces mythes entreraient en corrélation avec les résultats de chercheurs dans des domaines aussi divers que l'archéologie, la géologie, la génétique ou la biologie. Il serait paradoxal que ce soit ces mêmes scientifiques qui, par l'intermédiaire des clichés de la NASA, apporteraient des indices probants entre une antique civilisation sur Mars et la nôtre. Certains clichés de Mars prouveraient que ces mythes se révèlent réels et que « L'Histoire commence sur Mars » !

  • PRÉDATEURS COSMIQUES

    André.As

    L'Homme se glorifie volontiers d'occuper le sommet de la chaîne alimentaire. Sur Terre, il est le super prédateur. Pourtant, suivant les Lois qui régissent l'Univers, la hiérarchie de la sélection naturelle pourrait bien dépasser la sphère terrestre, pour s'étendre à l'ensemble du Système solaire, et au Cosmos.

    Les archives de la Mésopotamie de 6000 ans d'âge constituent les écritures les plus anciennes. Si des spécialistes en interprétation de textes anciens ne sont pas toujours d'accord, ils se rejoignent sur un point : Les tablettes sumériennes décrivent des événements qui se sont produits sur Terre y a 450 000 ans et des bouleversements au sein du Système solaire remontant à des millions d'années. Elles relatent des faits historiques faisant intervenir une civilisation extraterrestre de type reptilien à l'origine de l'humanité. Il s'agit bien sûr des fameux Anunnaki « Ceux qui du ciel vinrent sur terre ».

    Cet ouvrage a pour but de valider, ou non cette hypothèse. Pour cela, il s'appuie essentiellement sur l'examen et l'amélioration de clichés pris par les sondes lors des diverses missions spatiales. C'est un voyage à travers le Système solaire. Si ce qu'on y rencontre est bien la réalité, alors cela nous ferait prendre conscience de l'avertissement transmis par les anciennes civilisations à travers des récits, écritures figuratives ou cunéiformes :

    « Les Anunnaki-reptiliens dominent l'ensemble du Système solaire depuis des temps immémoriaux.
    Ils sont toujours sur terre et nous gouvernent.
    C'est une race de prédateurs cosmiques ! »

  • Au début du XXIIe siècle, les réserves naturelles de la Terre s'étaient raréfiées à tel point, que même l'extraction minière des astéroïdes s'avérait insuffisante. Alors que les chances de sauver la civilisation s'amenuisaient, une perspective de survie émergea de l'exploration de Vénus. D'antiques et gigantesques machines motrices abandonnées à sa surface. Lorsqu'on comprit leurs véritables fonctions, elles prirent le nom de MANDUCARE.
    Cette découverte aussi incroyable qu'improbable, relança l'industrie minière en l'obligeant à s'adapter à une technologie extraterrestre. Des équipes de mineurs furent recrutées pour être envoyées sur Vénus à l'entretien des manducares.
    Mais l'opportunité d'avoir accès aux richesses du sous-sol de Vénus attisa complots et convoitises.

    Au-delà des conditions infernales, l'exploitation de Vénus par les manducares promettait d'autres surprises bien plus terribles encore.

  • PRISONS COSMIQUES

    André.As

    • Bookelis
    • 24 Novembre 2019

    Selon la position de la science officielle, l'existence d'autres civilisations dans l'Univers reste toujours improbable. Et ceux malgré les découvertes toujours plus nombreuses d'exoplanètes semblables à la Terre. D'autres scientifiques pensent au contraire que la vie dans l'Univers est un processus commun découlant des lois naturelles. Certains vont encore plus loin, n'hésitant pas à avancer l'existence de civilisations extraterrestres supérieures à la nôtre, dont au moins une, établie depuis longtemps dans notre système solaire.

    Mais au vu des découvertes de mégastructures que l'on rencontre aux confins de la Galaxie, dont on retrouve des captures dans cet ouvrage, la vérité pourrait être bien plus inquiétante : le Système solaire serait un enclos dépendant d'une sphère de Dyson extraterrestre, et nos gouvernements contrôlés par une civilisation dominante !

    Sommes-nous véritablement les pensionnaires d'un zoo planétaire ?
    Ou pire encore, des esclaves dans une prison cosmique ?

  • L'Histoire commence sur Mars - La Guerre est une réédition améliorée de « La Guerre commence sur Mars ».
    L'évocation d'un commencement à l'histoire de la Terre mettrait en scène des entités qui auraient eu leur base sur Mars. Les Anunnaki selon Zecharia Sitchin, les Anunna d'après Anton Parks. Les traductions des écrits sumériens par ces assyriologues ne seraient pas les seuls à trouver un écho dans les clichés de la planète rouge postés par la NASA. En effet, depuis peu des révélations et des témoignages à propos d'une présence humaine sur Mars compliquent une situation, déjà opaque, impliquant l'érosion martienne et la paréidolie humaine. Bien que cela semble relever de la science-fiction, c'est encore une fois la NASA qui nous met sur la voie par l'intermédiaire de ses robots. Non seulement les clichés pourraient donner du sens aux récits les plus fous, mais ils accréditeraient une incroyable réalité mettant en jeu des forces armées sur Mars. Un conflit qui se jouerait actuellement aussi sur Terre à travers la destruction de notre patrimoine culturel et historique.

    Une guerre qui prendrait ses racines sur Mars !

  • L'Histoire commence sur Mars - Origines est une réédition améliorée de « L'Histoire commence sur Mars ».

    Des auteurs comme l'assyriologue Zecharia Sitchin, nous livrent leurs interprétations des tablettes sumériennes. Ces textes feraient intervenir des êtres appelés Anunnaki « ceux qui du ciel vinrent sur terre », et les Igigi « Les veilleurs », astronautes dont la base se trouverait sur Mars. Pour la science officielle, il ne s'agirait que de légendes. Pourtant ces mythes entreraient en corrélation avec les résultats de chercheurs dans des domaines aussi divers que l'archéologie, la géologie, la génétique ou la biologie.
    Il serait paradoxal que ce soit ces mêmes scientifiques qui, par l'intermédiaire des clichés de la NASA, apporteraient des indices probants entre une antique civilisation sur Mars et la nôtre. De plus, certains clichés de Mars tendraient à prouver que ces mythes se révèlent réels et que l'Histoire de l'humanité trouve ses origines sur Mars.

  • L'Histoire commence sur Mars - La Vie est une réédition améliorée de « La Vie commence sur Mars ». L'érosion martienne ne se contente pas de mimer des édifices et autres statuts, mais bien de « reproduire des formes rappelant la vie » ! Ce livre pose la question de la possibilité d'une vie en dehors de la Terre. Que nous montre la NASA, de simples illusions rocheuses ou alors une vie sur Mars ? Alors que de récentes études démontrent même que la vie sur Terre aurait pour origine la planète Mars. Dans l'hypothèse « improbable » d'une vie passée, cette vie serait-elle toujours d'actualité ? Enfin, se pourrait-il que la vie sur Terre ait commencé sur Mars ? Des clichés qui rejoignent les textes antiques parlant de vie entre Mars et la Terre.

  • LES ARCANES DE MARS

    André.As

    • Bookelis
    • 30 Novembre 2020

    Quatre volets d'ouvrages visuels en couleurs réunis qui lèvent le voile sur les arcanes de Mars.

    Que cache Mars ?

    Des vestiges d'une civilisation disparue ?

    Des cités habitées et d'autres détruites ?

    Les stigmates d'un conflit armé issu d'un programme spatial secret ?

  • MARS GÉNESIS

    André As

    MARS GÉNESIS et une réédition améliorée et en couleur de L'Histoire commence sur Mars - La Vie

    Avec « L'Histoire commence sur Mars », les clichés des agences spatiales, et dans une plus grande mesure ceux postés par la NASA, entrent en résonnance avec les écrits antiques, les tablettes sumériennes décrivant des légendes où des extraterrestres appelés Anunnaki et Igigi sur Mars, seraient à l'origine de nos civilisations. Dans ce présent ouvrage, l'oeuvre de l'érosion martienne ne se contente plus de mimer des édifices et autres statuts, mais bien de « reproduire des formes rappelant la vie » ! Et là encore ces clichés rejoignent les textes antiques parlant de vie entre Mars et la Terre. Ici la science permet de relier, l'oeuvre d'auteurs comme Anton Parks, ou Zecharia Sitchin à certains clichés des sondes et rovers sillonnant la surface de la planète rouge.

    Ce livre pose la question de la possibilité d'une vie en dehors de la Terre. Que nous montre la NASA, de simples illusions rocheuses ou alors une vie sur Mars ? Alors que de récentes études démontrent même que la vie sur Terre aurait pour origine la planète Mars. Et dans l'hypothèse « improbable » d'une vie passée, cette vie serait-elle toujours d'actualité ? Enfin, se pourrait-il qu'à l'instar de la Terre, la planète Mars aurait eu une genèse de la vie ».

  • L'EMPIRE MINIER EXOGENE

    André.As

    • Bookelis
    • 3 Novembre 2020

    Ouvrage couleur.

    Le pillage des ressources du Système solaire a déjà eu lieu !

    Les décrets successifs promulgués par les États-Unis, SPACE Act acté en 2015, Encouraging International Support for the Recovery and Use of Space Resources signé en 2020, ou encore la loi du Luxembourg autorisant l'exploitation et l'utilisation des ressources spatiales entrée en vigueur le 1er août 2017. Toutes ces proclamations, qui balaient d'un revers de main l'Outer Space Treaty, le Traité de l'espace établi en 1967 sous l'égide des Nations Unies, ne serait que de la poudre aux yeux. Une duperie à l'échelle de la planète. Élaborée depuis des années par un conglomérat d'industriels, cette stratégie aurait pour but de persuader la population mondiale que l'exploitation de l'espace n'en est qu'à ses balbutiements. Une manoeuvre payante, puisqu'à l'insu de tous, elle aurait abouti à l'émergence d'un véritable « Empire Minier Exogène » !

    Pour arriver à cette terrible conclusion, nous passerons en revue divers clichés comprenant astéroïdes, comètes, lunes, planétoïdes et planètes. Bien que le choix des astres soit limité par les photographies mises à la disposition du public, nous ferons des découvertes fantastiques, comme débusquer de la vie là où on nous dit qu'elle est impossible, mais aussi terrifiantes avec des mondes agonisants, évidés de leurs substances minières.

  • A compelling, beautifully-observed story of growing up, of anguish and
    friendship, true and false, set in London, Scotland and the Peak
    District. The Haldanes were her mother's family. Not that Pauline had much to do
    with them after her mother Barbara deserted her husband and child. But
    the Haldanes had money, and money is power. So when, soon after the end
    of the First World War, her father goes broke, they are prepared to help
    - but at a price. Set in London, Scotland and the Peak District, The
    Haldanes is a compelling, beautifully-observed story of growing up, of
    anguish and friendship, true and false, during the Twenties when all the
    old values and rules are under attack. 'She writes in bright colours
    with bold, confident strokes' Glasgow Herald

  • Famous author Olive Wellwood writes a special private book, bound in different colours, for each of her children. In their rambling house near Romney Marsh they play in a story-book world - but their lives, and those of their rich cousins and their friends, the son and daughter of a curator at the new Victoria and Albert Museum, are already inscribed with mystery. Each family carries its own secrets. They grow up in the golden summers of Edwardian times, but as the sons rebel against their parents and the girls dream of independent futures, they are unaware that in the darkness ahead they will be betrayed unintentionally by the adults who love them. This is the children's book.

  • Anglais Possession

    A S Byatt

    Possession is an exhilarating novel of wit and romance, at once a literary detective novel and a triumphant love story. It is the tale of a pair of young scholars investigating the lives of two Victorian poets. Following a trail of letters, journals and poems they uncover a web of passion, deceit and tragedy, and their quest becomes a battle against time. WINNER OF THE BOOKER PRIZE

  • Following the death of her mother, an elderly woman begins to undergo a transfiguration. Her body grows flinty, toughens and crystallises. An Icelandic stonemason she meets in a graveyard becomes her sole confidant. As her inexorable metamorphosis continues, the stories he has to tell of his homeland and its legends begin to resonate.Part of the Storycuts series, this short story was originally published in the collection Little Black Book of Stories.

  • Damien, a gynaecological consultant and lapsed Catholic, replaces Christian icons with modern art; he worships the absence of God in the abstract staining of paint and ink. But when a vagrant young art student shows up in the ward, he once more has cause to question his personal and aesthetic convictions. Part of the Storycuts series, this short story was originally published in the collection Little Black Book of Stories.

  • A downtrodden creative writing teacher despairs at the efforts of his students, at turns nakedly autobiographical or fanciful beyond reason. When an elderly lady begins submitting work in accordance with his 'write what you know' directive, his enthusiasm for the craft re-emerges. However some sources are best left unexplored. Part of the Storycuts series, this short story was originally published in the collection Little Black Book of Stories.

  • It has been five years since Madeleine has recognised her husband James. As she drops deeper into her dementia, their lives fill up with the ghosts of her past and of Blitz-era London. When late one night his loneliness causes him to welcome a distressed young lady into their home, he must re-evaluate his perspective.Part of the Storycuts series, this short story was originally published in the collection Little Black Book of Stories.

  • Leaves rustle underfoot in a dark wood: two little girls, extracted from their homes in wartime London, encounter something terrifying in a forest. Later when they meet as grown women, they realise the experience has coloured their lives. A dark tale about the nature of stories themselves.Part of the Storycuts series, this short story was originally published in the collection Little Black Book of Stories.

empty