Vie pratique & Loisirs

  • En France, la gastronomie est incontournable. Mais ce qui se cache sous les couvercles des marmites n'est guère appétissant et tue à petit feu la cuisine française. Cette enquête nous en dévoile les coulisses : guides corrompus, diktat des géants de l'agroalimentaire et de la grande distribution, collusions entre chefs étoilés et politiques, etc. Ce ne sont que rivalités et jeux de pouvoir ayant pour seul mot d'ordre : toujours plus.
    Alors que la gastronomie française a fait son entrée au patrimoine mondial de l'UNESCO, il est temps de s'intéresser au phénomène du food business dans notre pays.

  • Le monde a soif de vin. Jamais dans l'histoire « l'or rouge » n'a été aussi recherché et disputé à travers la planète.
    Instrument de puissance méconnu, le vin contribue au prestige des nations qui le maîtrisent depuis des siècles. Il représente même le dernier domaine d'excellence français.
    Mais la concurrence est rude. Après les Américains qui dominent aujourd'hui le marché, de nouvelles puissances conquérantes ? la Chine, l'Inde ou le Brésil ? apparaissent. Elles achètent et créent des domaines, s'emparent des stocks, et cherchent à prendre le contrôle des cours et du commerce viticoles.
    Les deux auteurs de ce livre sont partis sur les nouvelles routes du vin. Entre Napa Valley et Hong Kong, Espagne, Japon et Chine, émerge une étonnante histoire de la globalisation. Et dans cette véritable guerre économique « liquide », la France n'a pas dit son dernier mot.

    Illustration originale d'après une photo de verre © Ultra. F / Getty Images

  • La gastronomie est une mine de récits passionnants, à la croisée des chemins entre la politique, la littérature, les arts et la société.

    Alors que les battles de « dîners presque parfaits » monopolisent les heures de grande écoute, que les quotidiens consacrent leur « une » à la malbouffe, qu'on classe à l'Unesco la cuisine française recroquevillée sur son terroir et qu'on s'échange entre amis des tuyaux sur le meilleur tripier de France, nos contemporains, dressés sur leurs ergots, ne cessent de ressasser la mythique nappe à carreau et de bégayer le sempiternel guide Michelin. Raison de plus pour mettre les points sur les « i » !
    Qui sait que Chirac, avant d'être synonyme de tête de veau ou de fromage de tête, était une sauce à base de lard ? Que l'Angleterre fut pourvue d'un ministère de la Nourriture ? Qui se souvient de ce chimiste français qui proposait dès la fin du XIXe siècle de nourrir la planète de pilules et d'arômes ? Qui a jamais su que Zola mangeait « comme trois romanciers ordinaires » selon son compagnon de table Guy de Maupassant ? Que la critique gastronomique française s'est compromise pendant l'Occupation ? Qui connaît la véritable histoire des frites ?
    De A comme Aubry à Z comme Zorro, de l'origine de l'expression « couper la poire en deux » à la naissance de la franc-maçonnerie dans un restaurant londonien, en passant par la fabuleuse légende du poivre, dégusté comme une sucrerie à la cour de Versailles, la gastronomie est une mine de récits passionnants, à la croisée des chemins entre la politique, la littérature, les arts et la société. Comme le disait Coluche : « Dieu a tout partagé en deux. Les riches auront la nourriture, les pauvres de l'appétit. » C'est dire si la gastronomie a à voir avec le politique. Or, peu de gens en connaissent les racines et les évolutions ; et la plupart ignorent les savoureuses anecdotes qui font le lien entre la petite histoire de l'aliment et la grande histoire des hommes. Ce livre est pour eux.

empty