Bernard Laborel

  • Les MDPH ont été créées par la loi du 11 février 2005 dite « loi pour l'égalité des droits et des chances, pour la participation et la citoyenneté des personne handicapées » qui a rénové le champ du handicap. Elles poursuivent huit missions en vue d'une meilleure évaluation de la situation de handicap du bénéficiaire et de délivrance de droits et de prestations compensatrices. Les auteurs analysent leur fonction sociétale (comprendre la place de la personne handicapée dans la société pour être ensemble), leur fonction politique (comment et avec qui organiser les modes de décision pour décider ensemble), et leur fonction managériale (quelle organisation et quels outils pour travailler ensemble) et proposent des pistes pour que les MDPH et leurs acteurs répondent au mieux aux enjeux de la loi de février 2005. Corinne Grenier est professeur à Euromed Management (Ecole de Management de Marseille) dont elle est directrice scientifique du Pôle Santé/Social et chercheur affilié au laboratoire Cergam (université d'Aix-Marseille III) Bernard Laborel a d'abord travaillé dans le champ de la vieillesse et du vieillissement avant de prendre la direction d'une MDPH.

  • Contribution à la démarche éthique et guide méthodologique de sa mise en action, cet ouvrage répond à un besoin de clarification et d'approfondissement de la réflexion sur les décisions et les pratiques gérontologiques, dans le contexte d'une société qui n'a trop souvent de la vieillesse qu'une vision réductrice et déformée. La complexité des situations rencontrées dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées plonge trop souvent les acteurs du quotidien dans des positions déroutantes, voire déstabilisantes. Faute d'une réflexion profonde personnelle et collective sur les valeurs et les principes devant éclairer les décisions et les comportements, les pratiques perdent de leur sens, allant parfois jusqu'à des dérives, au détriment des résidents comme des personnels. Les auteurs souhaitent non pas dire ce qu'est l'éthique en gérontologie, mais cerner ce qui leur paraît relever d'exigences et de cohérence dans le fonctionnement des établissements. Bernard Laborel, ingénieur social, ancien directeur de maison de retraite, est président de l'Institut de gérontologie de l'Ouest. Richard Vercauteren, sociologue, gérontologue, est directeur de l'Institut de gérontologie de l'Ouest.

empty