Blandine Chelini-Pont

  • Loin de décliner irrémédiablement comme certains théoriciens de la sécularisation le prédisaient à la fin du siècle dernier, les religions sont redevenues des acteurs incontournables des relations internationales contemporaines. On le mesure bien sûr au réveil de la violence à justification religieuse qui constitue un des éléments saillants de guerres ethniques ou nationales (conflit israélo-palestinien, guerre civile au Sri Lanka, massacre des Rohingyas et, plus proche de nous, conflit en Irlande du Nord) ou du terrorisme (d'Al-Qaïda à Daech, en passant par les tueries initiées par des suprématistes défendant l'Occident chrétien).
    L'influence des religions dans le monde ne peut pourtant pas se résumer à cette seule violence. Leur activité à l'international répond à de multiples motivations : répandre leur message spirituel, promouvoir une morale, renforcer la cohésion de leurs adeptes. Elles jouent également un rôle important dans le développement d'une culture de paix et de dialogue et dans le règlement de certains conflits, par la pratique du dialogue interreligieux, de la médiation et du secours humanitaire.
    Les modalités de l'action politique et diplomatique des religions dans le monde sont donc complexes et parfois paradoxales. À l'origine de certains conflits, les religions peuvent tout aussi bien oeuvrer à leur résolution...

  • This book examines both the evolution of the Catholic vote in the US and the role of Catholic voters in the historic 2016 elections. There is a paucity of academic works on Catholics and US politics-scholars of religion and US politics tend to focus on evangelical Protestant voters-even though Catholics are widely considered the swing vote in national elections. The 2016 presidential election proves that the swing vote component of that group matters in close elections. What Trump gained from his impressive showing among Catholics, he could certainly lose in 2020 (should he seek re-election), just as Hillary Clinton lost the clear advantage among Catholics achieved by Barack Obama in 2008 and 2012. The book begins by analyzing the ideological patterns in the politics of U.S. Catholics as well as key alliances, and concludes by studying the political influences of the U.S. Catholic Bishops and the Holy See. 

empty