Librairie éditions tituli

  • Jubilation est écrit dans cet espace "entre la vie et la mort" qu'évoquait Nathalie Sarraute. C'est à une véritable aventure spirituelle qu'est convié le lecteur, à une méditation sur le rapport entre le temps et l'éternité. Et puis il y a des fulgurances, comme ce "je" qui, selon l'auteur, est le nom que l'on donne à "la blessure ouverte des mémoires". Un très beau livre, dont la justesse rare des images, des métaphores discrètes mais qui portent, nous mène en « eaux profondes », là où aux confins du langage s'exprime l'ineffable.

  • A travers les matières minérales que sont le sable et le granit, l'auteur évoque très concrètement la dimension charnelle de la relation à l'autre dans ses aspects les plus profonds, les plus tragiques. Ayant fréquenté avec profit l'oeuvre de Paul Celan, il cultive les métaphores avec puissance, rythme et noblesse.

  • Des méditations profondes en petites proses poétiques de très belle facture sur des thèmes annoncés dans les titres et complétées à la table des matières par les définitions de l'auteur sur quelque mot ou expression que l'on pourrait qualifier de précieux si leur emploi n'était empreint de cette légèreté toute en finesse drolatique qui caractérise l'ensemble du recueil.

empty