Catherine Morin

  • Les connaissances scientifiques sur le cerveau ne cessent de progresser. Ces progrès remettent-ils en question la place des psychanalystes dans la prise en charge des maladies mentales ou neurologiques chroniques ? Quelles conséquences pour la pratique des uns et des autres ? Ces questions se posent à ceux qui veulent travailler ensemble pour mieux traiter les troubles psychiques, les maladies neurologiques et mentales, et être à l'écoute de leurs patients. Comment penser les rapports entre psychanalyse, neurologie et neurosciences pour mieux soigner ? C'est tout l'enjeu de ce livre qui précise les points de vue et les méthodes des neuro-scientifiques, des neurologues et des psychanalystes. Pour un dialogue entre neurosciences et psychanalyse au bénéfice du patient. Catherine Morin est neurologue et a travaillé de 1977 à 2010 comme chargée de recherches à l'Inserm dans le service de médecine physique et réadaptation de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Elle est membre de l'Association lacanienne internationale et de l'International Society of Neuropsychoanalysis. 

  • Une étude psychanalytique approfondie des troubles neurologiques de la représentation de soi qui s'appuie sur des observations, illustrées par des autoportraits de patients hémiplégiques. Entre neurologie et psychanalyse, le présent ouvrage est l'oeuvre d'un médecin chercheur dans un service dédié à la réadaptation après hémiplégie par accident vasculaire cérébral. Dans cet espace où la rééducation se base sur une évaluation des capacités et déficits cognitifs de chaque patient, la prise en charge au long cours permet aux réactions narcissiques, aux troubles du schéma corporel et de l'image du corps de déployer toutes leurs facettes.

  • Ce guide est indispensable au patient et son entourage pour appréhender tous les aspects médicaux, pratiques, administratifs et psychologiques du retour à domicile. Il a pour ambition de fournir des informations concrètes afin de les aider à affronter les difficultés auxquelles ils devront faire face.

    Que ses séquelles neurologiques soient invalidantes ou paraissent minimes, l'accident vasculaire bouscule, pour celui qui en est touché : vie quotidienne, projets, relations et estime de soi. Cette situation impose des adaptations, des changements dont le patient et sa famille prennent la mesure au retour au domicile.

    Les conséquences physiques et mentales des AVC, les aspects médicaux, psychologiques, matériels rééducatifs, financiers et administratifs de la réadaptation sont largement détaillés. Le choix des sujets est vaste et couvre l'ensemble des aspects pratiques et médicaux rencontrés par le patient, qui vont de la prévention secondaire, aux traitements, jusqu'à l'achat d'un fauteuil roulant, la rééducation (kinésithérapie, ergothérapie, orthophonie), etc.

    Ce guide est disponible en format papier et électronique (tous supports).

  • Le contrat social qui fait de notre système de retraite un instrument majeur de solidarité sociale et intergénérationnelle est de plus en plus fragilisé. Devant le déséquilibre démographique et les déficits actuariels appréhendés, la tendance déjà lourde à faire entièrement reposer sur les individus la responsabilité d'épargner pour la retraite s'accentue, le rapport D'Amours l'a montré. Au-delà des inégalités que ce système imparfait perpétue, notamment à l'égard des femmes, c'est la possibilité d'une retraite décente pour tous qui est en jeu. Si l'on souhaite éviter que notre système de retraite bénéficie essentiellement aux institutions financières privées, la bonification des régimes publics et collectifs dans une optique de solidarité intergénérationnelle est non seulement un choix possible, il est plus que jamais nécessaire.

  • C'est aux paradis artificiels et autres substances « illicites » que se consacre le numéro du printemps de la revue Cap-aux-Diamants. Tabac, alcool, marijuana, LSD, de la Nouvelle-France aux années 1970, ce numéro propose plusieurs articles abordant un aspect ou un autre de ces substances visant à altérer les sens. Catherine Ferland propose quelques histoires autour du tabac en Nouvelle-France. Samuel Heine nous entraîne dans les fumeries d'opium et à la rencontre de la communauté sino-montréalaise au XXe siècle. Prohibition ou tempérance ? Yannick Cormier revient sur le référendum du 10 avril 1919. Guy Morin effectue un voyage dans le Québec psychédélique, et François Droüin nous informe sur la commission Le Dain qui, dans les années 1970, étudiait déjà la possibilité de décriminaliser le cannabis. Enfin, Marc-André Brouillard discute de la revue Mainmise, publiée entre 1970 et 1978, véhicule de la contre-culture québécoise de l'époque.

empty