Réédition numérique FeniXX (Éditions N°1)

  • Et si les femmes en avaient assez d'être les éternelles laissées-pour-compte d'une société qui continue d'être pensée et régie par des hommes ? Assez d'être moins bien rémunérées, moins bien formées, moins reconnues ? Assez d'être exclues du pouvoir, qu'il soit politique ou économique, alors qu'elles représentent la moitié de la population française ? À situation catastrophique, réponse radicale. Le pouvoir masculin s'obstine à boycotter les femmes ? Que les femmes boycottent le pouvoir masculin. En s'abstenant de voter pour les candidats, de droite ou de gauche, opposés à la parité, qui refusent de partager le pouvoir. En boycottant les entreprises qui bloquent l'accession des femmes aux postes à responsabilité et les sous-paient. Agir, ou plutôt réagir, tel est le propos de cet essai enlevé et incisif qui plaide pour que l'on puisse un jour dire « la présidente ».

empty