Charles Dickens

  • Oliver, jeune orphelin de neuf ans, part pour Londres, où il trouve refuge chez un brigand qui veut faire de lui son complice. Puis, Oliver rencontre un honnête homme, M. Brownlow, qui devient son protecteur. Grâce à lui, il découvre pourquoi le sort s'acharne contre lui : il est l'héritier d'un homme très riche, mais il a également un demi-frère jaloux qui veut s'approprier son argent.

  • Roman de l'enfance et de l'adolescence, histoire d'une éducation, aventure psychologique et morale de portée universelle, Les Grandes Espérances, avant-dernière oeuvre achevée de Dickens, surprend par sa fraîcheur, le renouvellement constant de l'invention, le comique. Le héros-narrateur, Pip, passe de l'enfance dans un village, où il est apprenti-forgeron, à une adolescence fastueuse et dissipée à Londres. Les moments pathétiques alternent avec les instants cocasses. L'histoire du forçat enrichi et condamné à mort est digne de Victor Hugo. La présence des rêves, ou de certaines scènes fantastiques, comme la vue soudaine des gibets à l'entrée de la ville, donne au roman sa dimension poétique. Et il y a quelque chose d'étonnamment moderne dans les deux fins, l'une malheureuse, l'autre heureuse, du roman, au moment où l'homme, Pip, et la femme, Estella, ont été mûris et châtiés par les épreuves.

  • " Les deux hommes partageaient la même enfance diffi cile, le même culte de leur métier, le même sens de la fraternité. Et, surtout, la même obsession : transformer l'existence en oeuvre d'art. "André Clavel, L'Express.
    Voici un ouvrage resté longtemps méconnu en France, par un des romanciers anglais les plus populaires du XIXe siècle, Charles Dickens. Pourtant il retrace le destin d'un clown, certes, mais d'un clown comme on n'en avait guère vu jusqu'alors.La vie du grand Joe Grimaldi, son aventureuse carrière, nous dévoilent quelques-uns des plus curieux aspects des moeurs britanniques, des théâtres aux bas-fonds. Le hasard, en semant bien des incidents étranges, des rencontres dramatiques, des péripéties bizarres dans l'existence de ce comédien, semble s'être complu à lui faire un sort extraordinaire et à le désigner ainsi à l'attention des biographes.Et Dickens n'est pas n'importe quel biographe. À vingt-cinq ans et sous le pseudonyme de Boz, il a déjà prouvé son étonnant talent de conteur. S'il reprend alors les Mémoires de Grimaldi, c'est sans doute qu'il a reconnu, en cet enfant prodige, son double.

  • Maltraité par un beau-père tyrannique, le jeune David Copperfiled est arraché à sa mère et envoyé dans la terrible Pension Salem. Abandonné, exploité, il est sauvé d'une enfance misérable par l'affection de sa tante. Mais bien des épreuves attendant encore David avant qu'il ne parvienne à se construire une vie d'homme et à trouver le bonheur...

  • En 1827, le Pickwick Club de Londres dont Samuel Pickwick est le fondateur décide de fonder une association de correspondance. Le but de cette association est de faire voyager ses membres qui devront rapporter leurs expériences. C'est ainsi que Samuel Pickwick se met en route avec trois comparses: bon nombre d'aventures les attendent!



    Charles Dickens vécut de 1812 à 1870 en Angleterre et est considéré comme le plus grand écrivain anglais de son siècle. Son enfance fut marquée par le travail au noir dans une usine et l'incarcération de son père. Ayant interrompu son parcours scolaire, c'est à ses propres efforts qu'il dut une grande partie de ses connaissances. Dans ses oeuvres, il condamne la misère humaine en décrivant avec humour la vie quotidienne.

  • Sur fond d'un interminable procès, impliquant une cinquantaine de personnages, Bleak House est le grand roman juridique de Dickens, qui dénonce une institution devenue folle. Raconté par deux personnages différents, de manière très moderne, le récit met en jeu tout un réseau de coïncidences, plusieurs fausses pistes et nombre d'espoirs déçus ou trahis. Roman foisonnant où la justice tourne à l'absurde, où l'on enquête et juge à l'infini, Bleak House est aussi un roman policier dont le véritable héros est Londres, la ville à l'atmosphère empoisonnée par la révolution industrielle. Dans une veine à la fois satirique, sombre et constamment drôle, Dickens décrit un monde où la nature est peu à peu corrompue par l'homme, et signe là son passage définitif vers le roman total.

  • Édition enrichie (Introduction, notes, chronologie et bibliographie)Écrit à la suite d'un voyage à Manchester, où Charles Dickens, visionnaire au grand coeur, avait défendu l'éducation comme moyen de lutte contre la pauvreté, Un chant de Noël préfigure les premières réformes pour humaniser le travail dans l'Angleterre industrielle de la reine Victoria. L'histoire de Scrooge, vieil avare grincheux et solitaire que trois fantômes vont convertir, la nuit de Noël, à la gentillesse et à la bonne humeur, continue de séduire petits et grands depuis sa parution en 1843. Drôle et émouvant à la fois, ce conte renoue pour notre plus grand plaisir avec le mythe du paradis terrestre.

  • Voyage en Amérique Nouv.

    Voyage en Amérique

    Charles Dickens

    A tout juste 30 ans, Charles Dickens est un écrivain déjà célèbre des deux côtés de l'Atlantique. Lorsqu'il embarque sur le navire qui le conduit pour la première fois en Amérique, il est plein de rêves et d'espoir.
    Les cinq mois de son périple l'emmèneront dans tous les lieux phares du Nouveau monde. Mais où qu'il aille, il observe l'envers du décor : la cupidité, le conformisme, l'esclavage...
    Aussitôt rentré, il témoigne de son expérience dans Voyage en Amérique. Un livre qui fera scandale, et dont le propos résonne encore aujourd'hui.

  • "J'ai toujours été frappé de constater à quel point le courage fait défaut, y compris aux gens les plus intelligents ou les plus cultivés, lorsqu'il s'agit de se confier sur des expériences psychiques liées au surnaturel. Presque tous craignent de s'exposer aux soupçons ou aux rires si jamais ils se hasardaient à raconter une expérience de ce type, qui n'éveille ni parallèle ni écho dans la vie psychique de leur interlocuteur. Un voyageur honnête qui aurait vu quelque créature fantastique du genre des serpents de mer n'aurait aucune réticence à l'évoquer ; mais ce même voyageur, eût-il ressenti un pressentiment, un instinct, un rêve, une divagation étranges, ou ce que l'on nomme vision, ou encore toute autre impression psychique paranormale, hésiterait longtemps avant de l'avouer."

    Une jeune mariée disparaît mystérieusement, un esprit frappeur s'amuse dans le ventre de sa victime, un homme assassiné assiste au procès de son meurtrier... Quatre nouvelles grinçantes où Dickens mêle habilement angoisse et insolite, non sans une touche de malice.

  • BnF collection ebooks - "Il y avait une fois, dans un coin du Devonshire, un digne gentleman du nom de Godefroy Nickleby qui avait attendu un peu tard pour se marier. Comme il n'était ni assez jeune ni assez riche pour aspirer à la main d'une héritière, il avait épousé, par pure affection, une vieille inclination. Le revenu de M. Nickleby, au moment de son mariage, flottait entre 1500 et 2000 francs de rente, au plus."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Charles Dickens (1812-1870)

    "Parmi les divers monuments publics qui font l'orgueil d'une ville dont, par prudence, je tairai le nom, et à laquelle je ne veux pas donner un nom imaginaire, il en est un commun à la plupart des villes grandes ou petites : c'est le dépôt de mendicité. Un jour, dont il n'est pas nécessaire de préciser la date, d'autant plus qu'elle n'est d'aucune importance pour le lecteur, naquit dans ce dépôt de mendicité le petit mortel dont on a vu le nom en tête de ce chapitre.
    Longtemps après que le chirurgien des pauvres de la paroisse l'eut introduit dans ce monde de douleur, on doutait encore si le pauvre enfant vivrait assez pour porter un nom quelconque : s'il eût succombé, il est plus que probable que ces mémoires n'eussent jamais paru, ou bien, ne contenant que quelques pages, ils auraient eu l'inestimable mérite d'être le modèle de biographie le plus concis et le plus exact qu'aucune époque ou aucun pays ait jamais produit.
    Quoique je sois peu disposé à soutenir que ce soit pour un homme une faveur extraordinaire de la fortune, que de naître dans un dépôt de mendicité, je dois pourtant dire que, dans la circonstance actuelle, c'était ce qui pouvait arriver de plus heureux à Olivier Twist..."

    Roman le plus célèbre de Charles Dickens : les tribulations d'un jeune orphelin au XIXe siècle...

  • Edition enrichie (Introduction, notes, chronologie et bibliographie)Elevé, à la mort de ses parents, par le redoutable dragon domestique que le Ciel lui a donné pour soeur, Pip (Philip Pirrip) semble promis à l'existence obscure d'un jeune villageois sans fortune. C'est compter sans la bienveillance des divinités tutélaires qui veillent sur son enfance. Car Pip a le privilège de vivre au milieu de créatures singulières dont l'existence seule accrédite la croyance au miracle : il y a tout d'abord le sourire débonnaire, l'amitié protectrice et complice de son beau-frère, le forgeron Joe Gargery, puis la rencontre terrifiante mais bientôt miraculeuse d'Abel Magwitch, forçat au grand coeur, émule de Jean Valjean, qui saura lui rendre au centuple son modeste bienfait. Mais il y a surtout la pittoresque Miss Havisham et son éblouissante protégée, Estella. Estella au nom prédestiné, dont la froide et fascinante beauté exalte et désespère tout à la fois le jeune Pip : « J'ai regardé les étoiles et j'ai pensé que ce serait affreux pour un homme en train de mourir de soif de tourner son visage vers elles et de ne trouver ni secours ni pitié dans cette multitude scintillante. » Car les « grandes espérances » qui portent le jeune Pip ne sont pas les aspirations prosaïques de l'Angleterre victorienne, sa recherche du confort ou de la respectabilité, mais bien les puissances du rêve qui nous font chercher le bonheur au-delà de la Sagesse. 

  • Edition enrichie de Dominique Barbéris comportant une préface, des articles critiques et un dossier sur le roman.

    Dans ces cinq contes, Dickens célèbre l'esprit de Noël, le partage et la charité, et dénonce l'injustice sociale qui exclut les pauvres de cette fête. C'est un portrait truculent de la vie quotidienne et une condamnation sans appel de l'exploitation et de la misère. Ce message social, Dickens nous le donne en douceur, par le détour du conte et du fantastique. Comme l'écrit Dominique Barbéris, "ces contes nous rendent un peu d'enfance à l'état pur, dans la vigueur native des sentiments : l'indignation et la pitié, le rire, la peur. Ils nous redonnent le bonheur oublié de nos premières lectures, ces lectures d'adhésion sans distance critique, sans réserve, non pas sceptiques et endurcies, mais merveilleusement sensibles et "crédules""

  • Édition enrichie de Isabelle Gadoin comportant une préface et un dossier sur l'oeuvre.

    Écrites entre 1840 et 1866, souvent pour Noël, ces dix histoires allient le bizarre, le grotesque et la fantaisie. Dix contes dans lesquels le narrateur se fait le relais d'une anecdote, tragique ou comique, qui lui a été confiée, ou retranscrit des confessions inquiétantes, d'hommes hantés par des visions, des esprits, par leur passé ou leurs fautes. L'inspiration gothique et fantastique - celle des maisons hantées des romans à sensation - rejoint la veine ludique et la verve du pasticheur. Dickens traite ses fantômes avec un entrain et une délectation qui nous les rendent réjouissants, et démontre une fois encore ses talents d'illusionniste.

  • Ce roman historique, paru en 1859, met en scène une foule de personnages héroïques ou misérables, sur fond de Révolution française et d'émigration outre-manche. Un classique méconnu, qui complète la collection de classiques anglais d'Archipoche.
    Embastillé pendant dix-huit ans pour délit d'opinion, Alexandre Manette est enfin libéré. Sa fille Lucie, qui le croyait mort, quitte aussitôt l'Angleterre, où elle vivait en exil, pour le retrouver à Paris, le ramener à Londres et lui rendre la santé.
    Cinq années ont passé lorsque la fille et le père sont appelés à la barre des témoins lors du procès d'un émigré français, accusé de haute trahison par la Couronne britannique. Il s'appelle Charles Darnay et deviendra bientôt le gendre de Manette, qui l'a sauvé d'une condamnation à mort.
    Jusqu'au jour où Darnay, rentré en France au secours d'un ami, se trouve de nouveau arrêté, puis traduit devant un tribunal révolutionnaire pour crimes contre le peuple. Le Dr Manette témoignera-t-il une seconde fois en sa faveur ? Quant à Lucie, a-t-elle la moindre idée du terrible secret de son mari ?
    Plongés contre leur gré dans les tumultes de la Terreur, les personnages d'Un conte de deux villes (1859) font revivre une page décisive de l'Histoire, avec ses complots, ses vengeances et ses trahisons.
    De Charles Dickens (1812-1870), géant des lettres britanniques, sont également disponibles aux éditions Archipoche : De grandes espérances, Bleak House, La Petite Dorrit, Les Temps difficiles, Contes de Noël, Les Aventures de Mr Pickwick, ainsi que l'inachevé Mystère d'Edwin Drood.

  • Les temps difficiles

    Charles Dickens

    Mr Gradgrind est un homme éminemment " pratique ", qui ne connaît dans la vie que les faits, rien que les faits. Il a fondé une école où l'on enseigne à lire et à écrire, mais surtout à compter. Il se méfie de l'imagination, méprise le rire autant que les larmes, et tient l'oisiveté pour mère de tous les vices.Tom et Louisa, ses deux enfants, sont élevés selon ces durs principes. Et pour leur plus grand bien : le premier est engagé dans la banque de Mr Bounderby, qui règne en despote sur les usines de Coketown, tandis que sa soeur, bien malgré elle, devient la femme de ce bourgeois bouffi d'orgueil...Mais sous l'apparence de la vertu, Tom dissimule une nature vénale, tandis que Louisa réprime ses émotions jusqu'au mensonge. L'irruption à Coketown d'un curieux candidat à la députation, dandy et séducteur, va dérégler le beau " système Gradgrind " et déclencher une série de catastrophes...Satire terrible et drôle du matérialisme de l'Angleterre industrielle, Les Temps difficiles (1854) choisit ses vrais héros parmi le peuple des fabriques. Dickens y donne vie à des personnages inoubliables, tels la ridicule Mrs Sparsit, le malheureux ouvrier Blackpool, ou encore la touchante Sissy Jupe, enfant abandonnée par un cirque ambulant...

  • Pour les 150 ans de la disparition de Charles Dickens, les éditions Archipoche rééditent 6 de ses plus grands romans dans nouvelles couvertures modernes et stylisées.
    La jeune Nell Trent habite le magasin de son grand-père, dont elle s'occupe avec une touchante dévotion. Mais pourquoi le vieux brocanteur, dès la nuit tombée, l'abandonne-t-il au bric-à-brac de sa boutique pour disparaître jusqu'au matin ? Et que leur veut l'inquiétant Daniel Quilp, un nain difforme et ridicule qui semble acharné à leur perte ?
    Criblé de dettes, le vieillard se voit bientôt dans l'obligation de céder son affaire à Quilp et à son homme de loi, prêts à tout pour accaparer ses biens. Un jour, Nell et son grand-père décident de s'enfuir et de tenter leur chance sur les routes...
    Peuplé de personnages surprenants ou pathétiques, le quatrième roman de Dickens (1841) connut un succès populaire foudroyant dès sa parution en feuilleton.

  • Pour les 150 ans de la disparition de Charles Dickens, les éditions Archipoche rééditent 6 de ses plus grands romans dans nouvelles couvertures modernes et stylisées.
    Qu'est devenu Edwin, disparu la veille de Noel ? Le jeune homme devait épouser Rosa, pensionnaire dans un orphelinat. L'enquête est menée par son oncle, le débonnaire John Jasper, chef des choeurs de la cathédrale.
    Mais l'homme n'est pas au-dessus de tout soupcon : non seulement il est un habitué des fumeries d'opium... mais il était secrètement épris de Rosa ! Il parvient cependant à détourner les soupcons en direction d'un certain Neville et de sa soeur jumelle...
    Le premier " roman à sensation " de Dickens (1870) est aussi son dernier : l'écrivain meurt en emportant le secret du dénouement. Edwin a-t-il été enlevé ? A-t-il simulé sa propre disparition ? S'il est mort, qui l'a tué ? Cette édition apporte une solution convaincante à une fascinante énigme littéraire.

  • Un beau matin de 1827, le distingué Pickwick Club de Londres décide de créer une société itinérante, afin de parcourir l'Angleterre et d'alerter ses membres sur les dangers des voyages. Persuadé qu'une telle entreprise profitera à l'humanité tout entière, le débonnaire Pickwick, homme d'affaires à la retraite et philosophe du dimanche, s'entoure pour l'épopée de trois compères aussi qualifiés que lui : Tupman, séducteur sans conquêtes, Snodgrass, poète à court de vers, et Winkle, sportsman contrarié. Leurs aventures s'annoncent aussi rebondies que le ventre de Pickwick, dont les rares colères menacent de faire éclater le gilet... Un esprit d'enfance semble régner parmi les intrépides " Pickwickiens ". Jusqu'au jour où l'innocence de ces bons vivants se voit menacée par ces trois périls que sont le mariage, la trahison et la bêtise des hommes de loi...

  • One night at Christmas, Ebenezer Scrooge, a mean and greedy man, gets a visit from the ghost of his dead business partner. The ghost warns him about the awful punishment that awaits if he continues to live his life selfishly. The next three nights, Scrooge is visited by three separate spirits who confront him with Christmas Past, Christmas Present, and Christmas Yet to Come. Will the horrors and the joy Scrooge sees make him change his ways? Adapted for film and television more times than any other Charles Dickens story, A Christmas Carol (1843) is one of the most famous Christmas stories ever told. In the popular 2009 animated film, Jim Carrey voices the grouchy main character alongside Gary Oldman and Colin Firth. Warm, empathetic, and socially aware, this classic novella is bound to put any listener in the proper Christmas mood.

  • Un matin de Noël, la joyeuse troupe des " Picwickiens ", aimables gentlemen partis au hasard des campagnes anglaises pour rendre compte de leurs " explorations " aux correspondants de leur club, se prépare à une séance de patinage. Quand Samuel Pickwick, leur membre fondateur, s'élance à son tour sur la glace, celle-ci cède sous le poids de son auguste bedaine... Mais, après tout, l'objet du club n'était-il pas de témoigner du danger des voyages, quand bien même ils ne conduiraient pas plus loin que le Kent ? Cette scène, l'une des plus fameuses de la littérature britannique, est l'oeuvre d'un jeune auteur de 24 ans que son premier roman, paru en feuilleton en 1836-1837, propulsa vers la gloire.

  • Written in the last decade of his life, Great Expectations reveals Charles Dickens' dark attitudes toward Victorian society, its inherent class structure, and its materialism. Yet this novel persists as one of Dickens' most popular. Richly comic and immensely readable, Great Expectations overspills with vividly drawn characters, moral maelstroms, and the sorrow and pity of love.  In an overgrown churchyard, a grizzled convict springs upon an orphan named Pip. The convict terrifies the young boy and threatens to kill him unless Pip helps further his escape. Later, Pip finds himself in the ruined garden where he meets the bitter and crazy Miss Havisham and her foster child Estella, with whom he immediately falls in love. After a secret benefactor gives him a fortune, Pip moves to London, where he cultivates great expectations for a life that would allow him to discard his impoverished beginnings and socialize with the idle upper class. As Pip struggles to become a gentleman and is tormented endlessly by the beautiful Estella, he slowly learns the truth about himself and his illusions.Optimized for Kindle devices and featuring Panel Zoom facility.From its beginnings in the 1940's to today, Classics Illustrated continues to encourage a love of reading and adventure in youthful minds through beautifully-illustrated comic book adaptations of the world's most beloved stories by the world's greatest authors.A collection of Classics Illustrated books is an inviting start to any young person's library.

  • Triste sort que celui d'Amy Dorrit ! Chaque nuit, la jeune fille s'endort derrière les murs de la Marshalsea, prison où elle est née et où son père purge une interminable peine pour dettes. Et, quoiqu'elle n'ait commis aucun crime, c'est dans la honte qu'elle rase les murs humides de Londres, chaque jour, vers les menus travaux de couture grâce auxquels sa famille subsiste...
    La petite Dorrit ignore, en ce jour de 1827, qu'un homme la suit à distance. Il s'appelle Arthur Clennam, a vécu plusieurs années en Chine et vient de découvrir que sa vieille mère, l'acariâtre Mrs Clennam, est une des employeuses d'Amy. Or il soupconne que ce hasard est peut-être lié à l'inavouable secret que son père a emporté dans la tombe. Ému par l'innocence et la misère de sa protégée, Arthur s'engage dans une odyssée où le guette un ennemi redoutable : l'hydre à cent têtes de l'administration...
    Une drôlerie, une inventivité, une générosité prodigieuses font de La Petite Dorrit (1855-1857) l'un des chefs-d'oeuvre les plus emblématiques de Dickens et de la littérature anglaise.

  • Ebenezer Scrooge est un avare bien connu à Londres. Il vit seul, sans attache, jusqu'à cette veille de Noël où il reçoit la visite du spectre de son ancien associé. Celui-ci lui annonce la venue de trois esprits. Il lui appartiendra de comprendre, grâce à eux, que la rédemption est encore possible et passe par la générosité et l'ouverture aux autres.
    Notions littéraires : le monstre, le récit au passé, exagération et polysémie, le schéma narratif, le conte et ses caractéristiques
    Histoire des arts : la représentation symbolique de la mort en peinture
    Contextualisation : les usuriers au XIXe siècle

empty