Christian Nadeau

  • Dans ce numéro : une longue entrevue de Nicolas Gendron avec Xavier Dolan sur Mommy (6 pages), sans doute LE film québécois de l'année 2014; un dossier exclusif de 18 pages sur le rayonnement international du cinéma québécois (un article sur les rôles de la SODEC et de Téléfilm Canada; un entretien de 6 pages de Michel Coulombe avec Anick Poirier de Séville International sur la vente des films québécois à l'étranger; un texte de 9 pages de Nicolas Gendron sur les expériences de cinéastes dans les festivals internationaux avec la participation de Denis Côté, Bernard Émond, Stéphane Lafleur, Anaïs Barbeau-Lavalette, Philippe Falardeau et Anne Émond; le point de vue des programmateurs de Sundance et de Tribeca sur le cinéma québécois récent). Dans la chronique Histoires de cinéma, Jean-François Hamel redit l'importance du film L'Avventura de Michelangelo Antonioni (6 pages). Et Christian Nadeau signe le texte « L'universel et le singulier » en abordant les 3 Histoires d'Indiens sous l'angle du Cinéma et philosophie. Également, un texte sur l'exposition Image x Image - Le cinéma d'animation à l'ONF et des critiques des films Le Mystère MacPherson, My Sweet Pepper Land, Bidonville..., Yves Saint-Laurent et plusieurs autres.

  • Dans ce numéro : 3 entretiens en primeur : Patrick Gazé pour Ceci n'est pas un polar (en couverture; 8 pages), Thomas Cailley pour Les Combattants (10 pages) et Patricio Henriquez pour Ouïghours, prisonniers de l'absurde (6 pages). Quatre pages sur le livre de Ken Loach, Défier le récit des puissants, par Christian Nadeau. Un texte aussi long pour l'analyse de Her de Spike Jonze par Jean-François Hamel. Pour sa part, Zoé Protat revisite, pour Histoires de cinéma, Lacombe Lucien de Louis Malle (6 pages). Aussi au sommaire, des textes sur La Marche à suivre de Jean-François Caissy, Lulu femme nue de Solveig Anspach, L'Amour est un crime parfait de Jean-Marie et Arnaud Larrieu et plusieurs critiques...

  • Comment un philosophe ou un théoricien aborde-t-il une question en philosophie politique ? À quel exercice de la pensée se prête-t-il pour régler les problèmes bien réels et souvent très complexes qui se présentent à lui ? Pour l´auteur de cette introduction à la philosophie politique, l´investigation des concepts et des intuitions ainsi que le développement du sens critique sont des étapes nécessaires à la compréhension des principaux débats qui nous occupent encore aujourd´hui.
    Dans ce livre, il s´agit donc de présenter des questions, mais aussi des théories. Christian Nadeau y traite de justice et de démocratie à travers le prisme de l´argumentation philosophique. Peut-on concevoir la démocratie comme un obstacle à la justice ? Est-ce que la démocratie est par définition juste et ne peut donc donner lieu qu´à des décisions justes ? Ces problématiques, comme celles de la liberté, des conflits sociaux, du pluralisme sont disséquées à la lumière du débat contemporain et des différentes approches théoriques.
    Finalement, au-delà des questions politiques soulevées, le lecteur trouvera dans la singularité de cet ouvrage toutes les bases d´une initiation à la philosophie, qui lui permettront d´élaborer sa propre réflexion sur les sujets qui l´intéressent.

    Christian Nadeau est professeur au Département de philosophie de l´Université de Montréal.

empty