Fayard

  • L'ère du clash

    Christian Salmon

    • Fayard
    • 23 Janvier 2019

    Un ouragan emporte nos sociétés hyperconnectées et hypermédiatisées. Le vent a tourné, nous l'éprouvons tous fortement.
    L'époque n'est plus tout à fait, ou seulement, à la manipulation et au formatage des esprits, comme encore au milieu des années 2000, quand régnait sur le discours médiatico-politique le storytelling.
    L'explosion du Web, l'éclosion des premiers réseaux sociaux créaient l'environnement favorable à la production et à la diffusion d'histoires. Or, de même que l'inflation ruine la confiance dans la monnaie, l'inflation des stories a érodé la confiance dans les récits. Le triomphe de l'art de raconter des histoires, mis au service des acteurs politiques, aura entraîné, de manière fulgurante, le discrédit de la parole publique. Cette défiance est aujourd'hui revendiquée par les hommes politiques eux-mêmes.
    Christian Salmon nous montre les logiques qui nous ont conduits à la confusion actuelle.
    Dans le brouhaha des réseaux et la brutalisation des échanges, la story n'est plus la clé pour se distinguer. La conquête de l'attention, comme celle du pouvoir, passe désormais par l'affrontement, la rupture, la casse des «  vérités  ». Désormais, viralité et rivalité vont de pair, virulence et violence, clash et guerre des récits. Fini le storytelling  ? Bienvenue dans l'ère du clash !
     
    Christian Salmon est écrivain. En 2007 il publiait Storytelling : la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits (La Découverte), lançant un mot qui entrerait dans le dictionnaire en 2018. Il est l'auteur de plusieurs essais littéraires. En 2017, il a publié un roman, Le Projet Blumkine.
     

  • L´homme d´État se présente désormais moins comme une figure d´autorité que comme quelque chose à consommer ; moins comme une instance productrice de normes que comme un artefact de la sous-culture de masse. Après avoir révélé dans Storytelling. La machine à fabriquer des histoires les clefs du discours politique contemporain, Christian Salmon analyse la nouvelle condition politique à l´âge néolibéral. Pour cela, il la resitue au coeur des quatre révolutions enchevêtrées qui ont changé notre époque : 1. dans l´histoire du capitalisme, le néolibéralisme ; 2. dans l´histoire de la communication, l´explosion d´Internet et du numérique ; 3. dans l´histoire sociale, la crise du fordisme et l´essor du management qui soumet les individus à une obligation de performance ; et 4. dans l´histoire de la subjectivité, le nouvel idéal-type qui privilégie les valeurs de mobilité et de flexibilité à celles de loyauté et d´enracinement.L´État désacralisé, profané par les médias, ridiculisé par les marchés, soumis à la tutelle des agences de notation et des institutions internationales, est désormais un trou noir qui aspire ce qu´il reste du rayonnement du politique. C´est le cas des campagnes électorales où se rejoue le simulacre d´un débat public. L´homo politicus y apparaît non pas comme le porteur d´un changement annoncé, mais comme un spectre éclairé par les flammes de sa propre dévoration. Politique cannibale !

  • Que se passe-t-il dans la présidence de François Hollande ? L´hallucinante succession d´affaires, de tête-à-queue idéologiques, de télescopages entre vie privée et vie publique, de remaniements surprise, est-elle imputable uniquement à un homme ? De quoi le jeu délétère des alliances temporaires, Hollande-Valls, Valls-Montebourg, et les autres, relève-t-il ? Valls a-t-il une chance, seul ? Y a-t-il encore quelqu´un qui tienne le pouvoir ou bien est-il passé ailleurs ? De quoi retourne-t-il dans la grande confusion politique actuelle ?
    De la fin d´un régime, démontre Christian Salmon, après une enquête de près de deux ans. Ce n´est pas seulement à la chute de la maison Hollande à laquelle il nous est donné d´assister mais aux derniers jours de la Ve République. C´est ce qui donne à l´exercice du pouvoir par François Hollande son côté crépusculaire si fascinant à observer et si inquiétant.
    L´auteur a plongé au coeur de l´exécutif, là où le pouvoir présidentiel, naguère tant magnifié, se donne à voir dans son dénuement et son désarroi. Son livre raconte un pouvoir à l´agonie, au fil des confidences qu´il a recueillies auprès de plusieurs ministres et leurs conseillers.Christian Salmon est écrivain et essayiste. Son essai Storytelling (2007) est devenu un classique de la communication politique. En 2013, il a publié La Cérémonie cannibale (Prix de l´Essai-L´Express). Il collabore régulièrement à Mediapart.

empty