Claire Bretécher

  • Merveilleux prototype de l'ado en révolte, Agrippine est perpétuellement tiraillée entre des parents trop laxistes, un petit frère impossible, des copines inséparables, et Modern Mesclun l'amoureux transi. La réédition de ces quatre tomes (en deux mois) chez Dargaud annonce le grand retour de l'héroïne de Claire Bretécher, dont les nouvelles aventures seront prépubliées tout l'été dans le Nouvel Observateur.

  • Pour certains, surtout des hommes curieusement, la maternité marque l?apogée de la vie d'une femme, un moment de grâce, de bonheur, de joie ineffable qui plonge chaque mère dans la félicité. En 64 pages hilarantes, Claire Bretécher nous fait découvrir l'envers de la grossesse, tous les tracas et les angoisses que l'on cache généralement à ces petits êtres fragiles que sont les enfants et surtout les maris. Le cadeau idéal pour la fête des mères !

  • Qu'est ce qu'un Bolot occidental ? Petit mammifère proche du chien, le Bolot, doté d'une libido effrénée qui le voit sauter sur tout ce qui bouge, s'angoisse de voir baisser sa fertilité. Chaque portée engendrée par lui ne compte guère plus de 20 à 30 individus contre une cinquantaine avant les émissions de CO2. Ce déplorable état de fait le conduit à tous les subterfuges pour s'installer dans une superbe réserve pour animaux en voie de disparition. Publié dans le Sauvage, l'une des premières revues consacrée à l'écologie, le Bolot est, avec 20 ans d'avance, une satire mordante de l'orthodoxie de ce que l'on appelait pas encore les khmers verts.

  • De 1973 à 1980, dans les pages du Nouvel Obs, Claire Bretécher signe chaque semaine le portrait des Frustrés qui lui vaut d'être qualifiée de « meilleure sociologue de l'année » en 76 par Roland Barthes. Elle croque, certes avec tendresse, mais surtout avec une lucidité impitoyable ces Français snobs, intellos, gauchisants et surtout totalement largués.

    Prés de 30 ans plus tard, ces pages hilarantes sont un témoignage jubilatoire de tous nos travers et le meilleur moyen de se rendre compte que rien n'a changé, de Frustrés nous sommes juste devenus des bobos, mais les symptômes sont les mêmes.

  • Par un matin torride dans la gaie Castille du XVIe siècle, Thérèse d'Avila s'en allait sur son âne. C'est ainsi que commence l'hagiographie pour le moins décalée de la Sainte, sous la plume brillante de Claire Bretécher qui n'a oublié ni sa forte et picaresque personnalité, ni ses perfomances mystiques, ni sa dimension intellectuelle. Lévitation, denier du culte, exorcisme et construction d'un couvent, tout ce qui fait le quotidien d'une religieuse hors du commun est merveilleusement brossé dans cette indispensable réédition en grand format.

  • Il fallait un caractère bien trempé pour succéder aux célébrissimes Frustrés dans les pages du Nouvel Obs. Ça tombe bien car du caractère, Agrippine, n'en manque pas. Coincée entre ses parents trop tolérants, ses crises existentielles, ses copines et son petit frère, Agrippine traverse l'âge ingrat d'une adolescente d'aujourd'hui avec un humour féroce et une mauvaise fois absolument réjouissante. Réédition en grand format.

  • Redécouvrez les pépites des premiers âges de la Maison Glénat dans une édition numérique remasterisée. Elles constituent un hommage inédit et unique aux premiers artistes qui ont participé à l'édification du catalogue majeur du premier groupe indépendant de bandes-dessinées contemporaines. Nombre de ces oeuvres ont eu une influence considérable sur leur époque. Véritables madeleines, elles témoignent toujours d'une belle vitalité, provoquent une tendre émotion et permettent enfin de vérifier l'admirable cohérence thématique de l'identité pérenne des éditions Glénat.
    Claire Bretécher n'est pas encore célèbre lorsqu'elle raconte dans les pages de Spirou le quotidien l'histoire de cette bande de bambins sautillants, iconoclastes et sincères. Pourtant, la nervosité de son trait et son humour incisif font des Gnagnan un succès populaire dès sa sortie en album.

  • Agrippina, a wonderful prototype of the rebellious teenager, spends her time squabbling with her exasperated parents, determinately ignoring her infuriating brother, discussing the latest couplings with her girlfriends, studiously avoiding 'being normal', and falling madly in love with a different boy every two minutes. Quite simply hilarious.

  • Agrippina's grandmother goes awol for a few days, only to be discovered in her own home, hiding away from the world while she recovers from a facelift. And all because she's found out that her own mother has gone into a retirement home. The latter, having made herself a fortune in her savvy investments in stocks and shares, decides to buy herself a computer... but not just any old computer...! Meanwhile, Agrippina is, as usual, busy seeking out any opportunity to get easy money and easy boys. This is a side-splitting snapshot of the complex relationships between four generations of women.

  • From 1973 to 1980 in the pages of the "Nouvel Obs," Claire Bretécher each week published a portrait of "Les Frustrés" that earned her the recognition as "the best sociologist of the year" by Roland Barthes in 76. She created sketches of French snobs, intellectuals and left-wingers with her usual astuteness and gentle mockery. Nearly 30 years on, these hilarious sketches are the cheery testimony of all our little quirks that somehow forever remain the same...

  • Voici l'intégrale Agrippine, sans aucun doute le chef d'oeuvre de Claire Bretécher ! Cette intégrale reprend les huit tomes de cette série phare de la bande dessinée d'humour, créée en 1988. Pleine d'humour mais aussi désabusée, cynique et pestouille, Agrippine représente l'ado qui se cherche une identité dans toute sa splendeur. L'intégrale Agrippine réunit la quintessence des talents de Claire Bretécher : un dessin dont chaque case ou presque est à encadrer, une lucidité acérée, un portrait en creux de notre époque, un langage toujours renouvelé et une élégance parfaite dans l'art d'accommoder l'émotion, qu'elle soit tendresse ou énorme chagrin, les deux dans la plus délicate des pudeurs. Et bien sûr, tout ça est tordant.

  • Réédition en grand format du 5e tome des aventures d'Agrippine, Agrippine et l'Ancêtre reçut le prix du meilleur album humour à Angoulême lors de sa sortie. Récompense ô combien méritée tant Claire Bretécher dresse un panorama décapant, hilarant et particulièrement aiguisé des rapports complexes entre quatre générations de femmes. Poursuivant sa politique de réédition de l'oeuvre de Bretécher, Dargaud propose Agrippine et l'Ancêtre qui était épuisé depuis quelques mois en version grand format. L'album fut comme tous les autres prépubliés dans le Nouvel Obs et il connut un formidable succès lors de sa sortie, dépassant les 100 000 exemplaires.

  • - Moi, j'aimerais trop y aller, à l'école des femmes. Ça doit être chaud.Rafik, 15 ans- Franchement, je ne vois pas pourquoi on se pose plein de questions sur la mort alors que quand on sera mort on ne se posera pas de questions sur la vie.Margaux, 18 ans- Putain, c'est qui le bâtard qui m'a niqué mon quatre couleurs?- Demande poliment, s'il te plaît.Nathan et Djamel, 13 et 14 ansQu'il soit question d'autorité, de culture générale, de la vie à l'école ou à la maison, de Dieu, de Ronaldo ou de Cyrano, nos enfants ont le sens de la formule ! Au programme : un florilège de perles savoureuses récoltées avec bienveillance par Dominique Resch, professeur dans un lycée des quartiers nord de Marseille.

empty