Claudine Potvin

  • Clins d'oeil de la littérature au musée. Femmes, art et écriture explore le rapport intertextuel entre les discours littéraire et visuel, le mot et l'image, à partir de plusieurs lectures de la littérature québécoise et acadienne. Étude interdisciplinaire, donc, de la relation du littéraire au visuel, pensée en regard des multiples travaux sur la rencontre du pictural et du littéraire, de la théorie des arts visuels, de la sémiotique, de la critique et de la théorie féministes des dernières décennies. Chez les écrivaines et dans les textes étudiés, le recours à l'iconicité domine, le livre fait « musée », provoque un effet « tableau » ; de fait, une forme d'image y interpelle le lecteur, l'art se trouve inscrit dans l'écriture sous diverses formes (portrait, photographie, toile, installation, performance, détail, cadre, collage ou autre), l'écrit renvoie au système de représentation même qu'il encode et décode. À travers une poétique majoritairement postmoderne, une écriture axée sur la subversion des cadres traditionnels et idéologiquement articulée sur la transgression, ces écrivaines renversent les concepts d'unité, de chef-d'oeuvre et d'autorité nommé ici le texte-musée. En définitive, cet ouvrage montre comment le musée constitue la scène visuelle du texte qui à son tour tend à se transformer en pièce ou objet de musée.

  • L'école. Voilà le thème pour le moins inspirant qu'explorent les auteurs du numéro d'hiver d'XYZ. L'école. Tout le monde y passe ou y est passé. C'est dans ce microcosme qu'on expérimente pour la première fois les périls de la vie en société. On s'y frotte au monde adulte des connaissances. On y apprend à tirer son épingle du jeu. Une nouvelle identité nous définit tant dans ses murs qu'à l'extérieur, dans la cour, à l'heure de la récréation. Les auteurs de ce numéro n'y récoltent pas les mêmes souvenirs, mais tous, sans exception, imaginent des personnages confrontés à la dure et éprouvante réalité de ce milieu. À ce dossier thématique étoffé s'ajoutent un article de Christiane Lahaie, qui fait un survol de la production de nouvelles au Québec dans la dernière année littéraire, ainsi qu'un compte rendu de Nicolas Tremblay sur le recueil Le basketball et ses fondamentaux de William S. Messier.

  • Inspirées par la musique, les nouvelles composant ce numéro hivernal de XYZ. La revue de la nouvelle referent tantôt explicitement aux grands compositeurs tantôt plutot à de grands courants, mais chaque fois ramenent la musique a la question du sens, comme si notre raison d'etre se trouvait quelque part dans le son, dans le rythme, dans la vibration. Vanessa Berger, Genevieve Boudreau, Jean-Francois Chassay, Sylvain David, Caroline Guindon, Frederic Hardel, Francoise Major, Gilles Pellerin, Emmanuel Poinot, Maude Poissant, Claudine Potvin et Christiane Vadnais interrogent, sans poser de questions et sans donner de reponses, notre place dans cette existence vibrante. Anaïs Gachet signe quant à elle La sanguinaire, une nouvelle en thème libre. Le numero est complete par une entrevue avec le laureat du prix Adrienne-Choquette 2019, Simon Brousseau et des comptes rendus des plus recents recueils de Mo Yan et de David Dorais. (source : communiqué, XYZ. La revue de la nouvelle)

  • À travers 18 récits brefs, l'auteur aborde le thème de la pornographie, du regard sur le corps-objet. Loin des images dégradantes, elle s'intéresse plutôt à l'univers dans ce qu'il a de sensuel, voire corporel.

empty