Sciences humaines & sociales

  • Ce travail a été réalisé pour vérifier si la représentation culturelle des maladies mentales était toujours d'actualité chez les patients de la clinique psychiatrique de Fann. Il a ainsi montré que le culturel alimentait toujours le discours des patients, que la croyance aux objets culturels influençait l'éclosion des troubles mentaux et que l'argument culturel atténuait l'angoisse liée à la maladie mentale et donnait un sens à l'événement traumatique.

  • Chaque génération laisse à la suivante un reste à penser et des restes impensés. C'est dans l'investissement de ces écarts que nous sommes créateurs. Toutefois une question essentielle subsiste que chaque génération doit reprendre à son compte : comment, de l'impensé qui nous précède, ne pas fabriquer de l'impensé qui nous devance ? Par cette phrase, René Kaës engage les professionnels de la santé mentale dans une réflexion féconde sur leur formation : quels sont les processus – intrapsychique, interpersonnels, sociologiques, familiaux, éducatifs, pédagogiques... – en oeuvre dans la transmission? De quels savoirs psychiatriques se sont-ils nourri ? Qu'en ont-ils fait ? Comment transmettent-ils leur pratique clinique ?

    Marcel Sassolas est psychiatre et président de l'association Santé mentale et communautés dont il a été responsable médical pendant trente ans.

empty