Cyril Rizk

  • La publication régulière de chiffres ne doit pas tromper : la mesure de la criminalité et de la délinquance est une démarche parfois complexe. Aux diverses données statistiques élaborées par la police, la gendarmerie ou la justice et qui appréhendent les infractions enregistrées, se sont ajoutées les enquêtes de victimation qui complètent nos connaissances en mesurant les faits subis par les victimes.
    Face à la demande politique, sociale ou médiatique souvent pressante concernant ces chiffres, il est essentiel d'expliquer le sens et la nature des indicateurs utilisés, les limites et l'utilité des multiples statistiques et enquêtes dans le domaine de la criminalité.

empty