Denis Grozdanovitch

  • Amérique, Grèce, Tasmanie, Russie, Irlande, Italie... Denis Grozdanovitch nous propose un véritable tour de la planète pour nous faire goûter ses rêveries et ses bonheurs de gourmet curieux de tout et attentif au moindre détail. Sans se départir de son sourire, toujours en compagnie des auteurs avec lesquels il aime flâner et regarder le monde, il n'hésite pas à mettre à son menu des anecdotes osées, véritables petits chefs-d'oeuvre d'humour noir.L' « Exquis d'écrivain » de Denis Grozdanovitch recense, avec une minutie réjouissante, émerveillements et sensations dans un " autoportrait en gourmandise " marqué par une nonchalance et une drôlerie inimitables. Des saynètes de l'enfance aux aventures risquées dans les bars après les tournois de tennis, de la fascination pour une tasse de thé aux hypoglycémies d'un champion, il réussit admirablement à transformer le lecteur en complice et ami.

  • Le tout récent numéro de la revue Les écrits est le premier numéro conçu sous la direction de Danielle Fournier. L'écrivain en résidence André Major y livre des pages inédites de ses carnets. Un dossier est consacré au thème de la lecture et de l'écriture, avec, entre autres, les contributions de Renée de Ceccatty, Benjamin Hoffmann et Denis Grozdanovitch. Le numéro comprend une vingtaine de textes d'auteurs d'ici et d'ailleurs, avec, notamment, une suite poétique de Jean-Paul Daoust sur l'idée de tolérance, un récit de Luc Bureau sur le thème de l'émasculation et un essai de Jean Désy sur les communautés du Nord. Le portfolio est consacré à l'artiste Stéphanie Béliveau, dont l'oeuvre, tendue entre l'idée de la ruine, du rebut, de la relique, et celle de la réparation, de la récupération, de la rédemption, pose un regard mélancolique et sur le monde et ses habitants, leurs blessures et leurs cicatrices, mais aussi leurs capacités de résilience et de régénération.

empty