Littérature générale

  • Après Le Diable, tout le temps, couronné par de nombreux prix, Donald Ray Pollock revient avec une fresque grinçante à l'humour très noir. 1917. Quelque part entre la Géorgie et l'Alabama. Le vieux Jewett, veuf et récemment exproprié de sa ferme, mène une existence de misère avec ses fils Cane, Cob et Chimney, à qui il promet le paradis en échange de leur labeur. À sa mort, inspirés par le héros d'un roman à quatre sous, les trois frères enfourchent leurs chevaux, décidés à troquer leur condition d'ouvriers agricoles contre celle de braqueurs de banque. Mais rien ne se passe comme prévu et ils se retrouvent avec toute la région lancée à leurs trousses. Et si la belle vie à laquelle ils aspiraient tant se révélait pire que l'enfer auquel ils viennent d'échapper ? Fidèle au sens du grotesque sudiste de Flannery O'Connor, avec une bonne dose de violence à la Sam Peckinpah mâtiné de Tarantino, cette odyssée sauvage confirme le talent hors norme de Donald Ray Pollock. « Pollock : un croisement entre Faulkner et les frères Coen. » Le Figaro Littéraire

  • In 'Dynamite Hole', Jake has been living wild in the hills of Knockemstiff since he took exception to the drafting process in World War II. When he witnesses an act of sexual transgression by the pond, things start swirling around inside him 'like a storm cloud', and Knockemstiff is soon to have a few more empty beds.



    In 'Real Life', a trip to the drive-in with his parents winds up in bathroom brawl and a hasty departure for seven year-old Bobby. Looking back on his childhood, Bobby finds in that evening an isolated piece of paternal pride.



    Part of the Storycuts series, these two stories were previously published in the collection Knockemstiff.

empty