Edouard Philippe

  • «  Lorsque je regarde ma bibliothèque, je vois ce que j'ai appris et une bonne partie de ce que j'aime. Ces livres m'ont construit. Des romans, des essais, des manuels, des bandes dessinées, le tout mélangé, muri ou oublié, redécouvert et discuté. Une bibliothèque est comme le « lieu de mémoire » de notre existence. Elle nous chuchote d'anciennes joies, murmure nos lacunes et trahit des promesses de lecture.
    Les livres relient les hommes. Derrière ce qui ressemble à une formule, il y a une réalité, particulièrement évidente dans mon histoire familiale, dans ma vie. Dans ma relation avec mon père mais aussi dans le parcours de mon grand-père, dans la vie de ceux qui m'entourent et qui comptent pour moi.  »
     
    Des hommes qui lisent est le récit d'un homme par les livres qu'il a aimé, qui l'ont bouleversé  : des livres qui ont fait de lui un fils, un père, un citoyen, un homme politique. Il explique un engagement, une vision, une pensée, des doutes et des choix.
     

  • Du 15 mai 2017 au 3 juillet 2020, Édouard Philippe a été Premier ministre et Gilles Boyer son conseiller avant d'être élu député européen. Depuis vingt ans, ils ont partagé tous les combats et ont vécu ensemble ces 1 145 jours à Matignon. Il en reste des images, des moments, des lieux, des rencontres, des décisions difficiles, des crises violentes et imprévues : en définitive, des impressions qui peuvent, parfois, laisser entrevoir quelques lignes claires.Édouard Philippe et Gilles Boyer nous offrent un livre majeur, un témoignage exceptionnel, entre le récit et l'essai sur l'art de gouverner. C'est une leçon d'histoire et un éclairage unique sur les actes, les lieux, les hommes du pouvoir.
    « Un récit de haute tenue, écrit comme en surplomb, et convoquant l'Histoire »  Le Point
    « Trois cent soixante-dix-huit pages ciselées sur l'exercice du pouvoir » Sophie des Déserts,  Paris Match

  • Alexandre Caligny, député du Morbihan, a disparu en mer. Un ancien ministre du Budget qui se volatilise à trois semaines d'élections majeures, ce n'est pas une mince affaire, d'autant qu'il est le grand espoir de son camp.
    À travers les enquêtes qui sont conduites pour le retrouver, sa personnalité et sa carrière se dessinent progressivement. Mais qui est véritablement cet homme politique séduisant ? Un courageux ministre lancé dans une croisade contre l'argent sale ? Un honnête homme manipulé ? Un politicien cynique avide de pouvoir ?
    Les questions deviennent vite délicates. Pour le monde politique, c'est l'heure de vérité.

  • « Je suis un apparatchik. Dans mon monde, les politiques et les apparatchiks vivent ensemble. Ni les uns, ni les autres ne peuvent survivre seuls. L'apparatchik, c'est un guerrier qui sert un maître, un professionnel qui connaît son milieu, qui utilise ses armes, qui pare les coups qu'on veut porter à son patron. C'est un mécanicien, un organisateur, un inspirateur, un souffleur. C'est le bras, les oreilles, les jambes et parfois le cerveau du politique. » 
    Après la victoire de son « patron » à la primaire, le premier conseiller s'engage avec ferveur dans la campagne présidentielle. L'équipe de campagne est pareille à l'Etat-Major d'une armée. Chacun connaît son rôle : Marilyn, l'attachée de presse, la Valkyrie, l'organisatrice des meetings, le petit Caligny, le plus jeune des conseillers, le Major, le directeur de campagne, et Démosthène, l'intellectuel, qui rédige les discours. Le Conseiller a sacrifié sa vie pour ce moment et ce combat. Il croyait tout connaître de son rôle, jusqu'aux compromis et aux renoncements. Mais rien ne pouvait le préparer à ces mois de campagne, aux trahisons dont seuls sont capables ceux qui convoitent à tout prix le pouvoir. Surtout, il doit faire face aux soupçons de fraude qui entachent la victoire de son patron à la primaire et qui pour la première fois l'oblige à questionner l'honnêteté de son candidat et par là même le sens de cette vie militante. Le portrait saisissant, et d'une terrible humanité, de tous ceux qui se consacrent à la vie politique et en maîtrisent les arcanes, à travers l'intimité d'un homme, héros solitaire, souvent dans l'ombre, toujours oublié : le premier des conseillers.

  • Harcèlements, stress, burn-out, dépression et suicide sont étroitement liés au monde du travail et concernent un nombre grandissant de salariés. Le débat autour des risques psychosociaux remet en question les méthodes de management et lorganisation du travail. Comment conjuguer performance et qualité de vie au travail ? La qualité de vie au travail est indiscutablement liée au travail bien fait et à la possibilité den débattre avec ses pairs. Devenue une véritable référence, la 3e édition de cet ouvrage offre une approche innovante qui prend le parti de replacer lHomme au cur du dessein de lentreprise en réhabilitant une conflictualité productive au sein des organisations. Les auteurs fournissent une boîte à outils complète pour : identifier les symptômes du mal-être au travail ; en diagnostiquer les causes ; savoir réagir à bon escient. Avec de nombreux exemples, des exercices pratiques, des méthodes concrètes et des interviews dexperts, accessibles en vidéo sur le site www.empowerment.fr

  • Harcèlements, stress, burn-out, dépression et suicide sont étroitement liés au monde du travail et concernent un nombre grandissant de salariés. Le débat autour des risques psychosociaux remet en question les méthodes de management et lorganisation du travail. Comment conjuguer performance et qualité de vie au travail ? La qualité de vie au travail est indiscutablement liée au travail bien fait et à la possibilité den débattre avec ses pairs. Devenue une véritable référence, la 3e édition de cet ouvrage offre une approche innovante qui prend le parti de replacer lHomme au cur du dessein de lentreprise en réhabilitant une conflictualité productive au sein des organisations. Les auteurs fournissent une boîte à outils complète pour : identifier les symptômes du mal-être au travail ; en diagnostiquer les causes ; savoir réagir à bon escient. Avec de nombreux exemples, des exercices pratiques, des méthodes concrètes et des interviews dexperts, accessibles en vidéo sur le site www.empowerment.fr

  • Fondé en 1635, le Jardin royal des plantes médicinales devint sous la Révolution le Muséum national d'Histoire naturelle, un établissement dont les chaires magistrales furent supprimées en 1985. Une période de trois cent cinquante ans se trouve ainsi délimitée, durant laquelle plus de cinq cents femmes et hommes de science oeuvrèrent au sein des deux institutions successives. De tous les personnages concernés, si certains comme Buffon, Cuvier ou Claude Bernard évoquent encore quelques souvenirs auprès du grand public, la majorité reste aujourd'hui méconnue hors d'un cercle restreint de spécialistes. La vie et l'oeuvre des savants du Jardin royal et du Muséum méritaient donc d'être rapportées, dans le cadre d'un dictionnaire biographique qui ne recense pas moins de cinq cent seize noms. Ces femmes et ces hommes, d'origines sociales, de formations et de tempéraments très divers, explorèrent tous les domaines des sciences physiques, naturelles ou humaines. Ils élargirent le champ des connaissances, favorisèrent l'émergence de disciplines ou d'institutions nouvelles, constituèrent des collections, participèrent à la diffusion du savoir. Certains occupèrent parallèlement des postes de cadres civils ou militaires, devenant parfois très proches du pouvoir central. Savants de cabinet ou grands voyageurs, personnalités éminentes ou modestes fonctionnaires de la science, tous furent acteurs de l'histoire du grand établissement qui s'attacha leurs services.

  • BnF collection ebooks - "Les Romains savaient que le Vésuve avait été autrefois en activité, mais ces souvenirs, qui se rapportaient à des époques très lointaines, s'étaient presque effacés. On habitait sans aucune inquiétude les villes construites sur ses pentes. Ces lieux, dit Strabon, en parlant d'Herculanum et de Pompéi, sont dominés par le mont Vésuve..."

  • BnF collection ebooks - "Dans les sociétés primitives, l'homme, placé presque sans défense devant les phénomènes de l'atmosphère, dut s'attacher surtout à l'observation de ceux qui le menaçaient, et qui, sur une terre à peine cultivée, se produisaient sans doute plus fréquemment qu'aujourd'hui. Le danger passé, il devait aussi revoir avec un sentiment de religieuse reconnaissance les signes qui lui annonçaient le retour du beau temps, du calme, de l'ordre, de l'harmonie..."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Extrait : "Les Romains savaient que le Vésuve avait été autrefois en activité, mais ces souvenirs, qui se rapportaient à des époques très lointaines, s'étaient presque effacés. On habitait sans aucune inquiétude les villes construites sur ses pentes. Ces lieux, dit Strabon, en parlant d'Herculanum et de Pompéi, sont dominés par le mont Vésuve..."

  • Extrait : "Quelle est la véritable origine de la vigne?- Les uns, d'après Athénée, prétendent qu'un certain Oreste, non l'ami de Pylade et l'amant d'Hermione, mais le fils de Deucalion, vint, après le déluge, régner en Ethna, où il planta la vigne et fit le premier vin..."

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty