Encyclopaedia Universalis

  • « Une guerre qui a bouleversé le monde » : ainsi Clemenceau définissait-il la Grande Guerre en janvier 1919.
    Près d'un siècle plus tard, l'événement est plus que jamais considéré comme la catastrophe originelle d'où est sorti le XXe siècle. L'Inventaire de la Grande Guerre, publié par Encyclopaedia Universalis, porte un regard actuel sur cette rupture majeure dans l'histoire de l'Europe et du monde. Plutôt que de chercher à tout dire, il se focalise sur le plus significatif.
    Une centaine d'articles ciblés et concis, regroupés en dix chapitres, donnent du conflit sous toutes ses faces une vision large, mais précise. L'histoire militaire (batailles, armements, soldats et officiers, stratégies) y dialogue avec l'histoire politique et sociale (le front et l'arrière, les décideurs, la dimension internationale). Un tableau des conséquences directes de la guerre et des traces qu'elle a laissées dans les mentalités et dans la culture, jusqu'à nos jours, complète l'Inventaire.
    Quarante-cinq auteurs, sous la direction de François Lagrange, chef de la division de la recherche historique et de l'action pédagogique du musée de l'Armée, ont contribué à ce livre qui réunit un ensemble cohérent d'informations pertinentes et référencées, sans rien omettre d'essentiel, parmi lesquels Jean-Jacques Becker, Marc Ferro, Pierre Milza, Jean-Pierre Rioux.
    Un ouvrage, spécialement conçu pour le numérique, pour tout savoir sur la Première Guerre Mondiale
    A propos des publications Universalis :
    Reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité incomparable de ses publications, Encyclopædia Universalis met la connaissance à la portée de tous. Le présent volume est une sélection thématique des articles qui composent celle-ci. Écrite par plus de 7 200 auteurs spécialistes et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins...), l'Encyclopædia Universalis est la plus fiable collection de référence disponible en français. Elle aborde tous les domaines du savoir.

  • Destiné aussi bien au mélomane qu'à l'amateur, l'Inventaire de l'opéra explore l'univers passionnant de cet art sous toutes ses facettes. Hier encore donné pour moribond, l'opéra connaît depuis plusieurs années une extraordinaire reviviscence, dont la fréquentation massive et assidue des festivals et des théâtres lyriques n'est pas la moindre manifestation. Cet inventaire propose une approche thématique pour appréhender différentes facettes de l'opéra. Composé de très nombreux articles, il a été réalisé avec le concours des plus grands spécialistes du domaine. Un ouvrage, spécialement conçu pour le numérique, pour tout savoir sur l'opéra A propos des publications Universalis : Reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité incomparable de ses publications, Encyclopædia Universalis met la connaissance à la portée de tous. Le présent volume est une sélection thématique des articles qui composent celle-ci. Écrite par plus de 7 200 auteurs spécialistes et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins...), l'Encyclopædia Universalis est la plus fiable collection de référence disponible en français. Elle aborde tous les domaines du savoir.

  • Empruntés à l'Encyclopaedia Universalis et regroupés à l'intention des étudiants, les quatorze articles de fond qui composent ce dossier invitent à une réflexion approfondie sous la conduite de grands auteurs (Michel Crozier, Dominique Schnapper, Hélène Sinay, René Daval, Michel Offerlé, Dominique Méda...).

  • L'étymologie suffit à rendre quelque peu mystérieuses l'origine et la signification du mot « monnaie ». Le terme français provient de ce que la monnaie romaine était frappée dans le temple de Juno Moneta (de monere : l'avertisseuse ?), au Capitole, et portait parfois cette épithète sous l'effigie de la déesse. Mais la réalité que nomme le mot s'étend bien au-delà de ces considérations linguistiques.
    Ce Dossier Universalis en retrace l'apparition dans l'histoire, grâce à une sélection d'articles empruntés à l'Encyclopaedia Universalis.

  • Molière est parvenu, en trente ans de carrière, à faire du rire l'un des meilleurs instruments pour exercer sur le monde un regard critique. Grâce à des farces populaires (Les Précieuses ridicules), des comédies riches en rebondissements et en péripéties (Les Fourberies de Scapin), des comédies-ballets (Le Bourgeois gentilhomme) ou des pièces plus graves (Le Misanthrope, Tartuffe, Dom Juan), cet artisan de la scène, rompu aux techniques théâtrales (commedia dell'arte, théâtre de foire...), n'a eu de cesse de dénoncer avec humour, mais non sans dureté, les défauts des hommes - la jalousie, l'hypocrisie, l'avarice, la pédanterie, la vanité... 
    Ce Dossier Universalis, composé d'articles empruntés au fonds de l'Encyclopaedia Universalis, vous invite à découvrir l'homme et son oeuvre.

  • Hôtes familiers de notre paysage mental depuis l'Antiquité, les monstres ont envahi les écrans et pris des formes nouvelles avec l'avènement du graphisme numérique. Ils composent avec les héros des associations étranges et, en dépit des luttes où ils s'affrontent, les uns et les autres se doivent mutuellement existence et reconnaissance. 
    Ce Dossier Universalis revisite les figures classiques de la monstruosité à partir d'une sélection d'articles de l'Encyclopaedia Universalis qui mettent l'accent sur l'histoire de l'art, la littérature et l'anthropologie.

  • Le jardin est une création humaine. Il n'existe pas de jardin spontané et le jardinage engage celui qui s'y livre ou s'y intéresse bien au-delà du simple loisir.
    Ce dossier emprunte à l'Encyclopaedia Universalis 22 articles consacrés aux multiples aspects (techniques, botaniques, esthétiques, sociaux) de cette activité millénaire et à quelques-uns de ceux qui, tels André Le Nôtre,  Roberto Burle Marx ou Pascal Cribier, ont modelé et fait évoluer notre représentation de cette « utopie concrète » qu'est l'art des jardins.

  • De l'épopée antique à la moderne fantasy, en passant par la chanson de geste et les multiples formes prises par le conte, ce Dossier Universalis dont les articles sont empruntés à l'Encyclopaedia Universalis dit l'essentiel sur une famille de genres et d'oeuvres littéraires qui font la part belle à l'imagination et cultivent le merveilleux.  Au sommaire : Homère, Virgile, Shakespeare, Perrault, les frères Grimm, Andersen, les Mille et Une Nuits, le Mahabharata.

  • Découvrez l'histoire des comédies musicales À partir de quatre exemples remarquables (Chantons sous la pluie, L'Opéra de quat' sous, Les Parapluies de Cherbourg, et West Side Story), ce dossier retrace l'histoire du genre, au théâtre et au cinéma. En une trentaine d'articles empruntés à l'Encyclopaedia Universalis, il présente les « incontournables » (compositeurs, librettistes, chorégraphes, metteurs en scène, comédiennes et comédiens) qui ont avec le plus de talent donné à la comédie musicale un rayonnement international. Un dossier, spécialement conçu pour le numérique, pour tout savoir sur l'histoire des comédies musicales A propos des dossiers Universalis : Reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité incomparable de ses publications, Encyclopaedia Universalis met la connaissance à la portée de tous. Le présent volume est une sélection thématique des articles qui composent celle-ci. Écrite par plus de 7 200 auteurs spécialistes et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins...), l'Encyclopaedia Universalis est la plus fiable collection de référence disponible en français. Elle aborde tous les domaines du savoir.

  • La racine indo-européenne kol désigne, selon les linguistes, un élément fiché en terre, dressé comme un pilier. Le mot grec kolossos est employé par Hérodote pour désigner les statues égyptiennes, debout ou assises, les jambes serrées, les bras le long du corps et donc plus ou moins assimilables à des piliers par leur silhouette semblable à celle d'une momie.  Composante fondamentale de l'imagination humaine, le colossal fascine et repousse à la fois.  Il exprime tour à tour l'ambition poussée jusqu'à la mégalomanie de l'artiste et celle des empires ou des régimes, souvent totalitaires, qui utilisent ses services.  Hors des normes, il exalte l'individu et l'opprime d'un même mouvement.
    Ce Dossier Universalis, composé d'articles empruntés au fonds de l'Encyclopaedia Universalis, rend compte de ces aspects multiples, des alignements de Carnac à la Grande Muraille de Chine en passant par Saint-Pierre de Rome et l'île de Pâques. 

  • Projet politique et artistique total, Versailles fut pendant deux siècles le centre de la vie française. Il continue depuis la fin de l'Ancien Régime à exercer son rayonnement.
    Ce dossier emprunte à l'Encyclopaedia Universalis 21 articles consacrés au palais, à son histoire et aux artistes qui en ont modelé l'image. Pour connaître l'essentiel et partir à la découverte du reste.

  • En quinze articles empruntés à l'Encyclopædia Universalis, cette histoire de la police française du Moyen Âge à nos jours alterne articles de fond (la police sous l'Ancien Régime, la Révolution et l'Empire, la République, l'Occupation, de la Libération à nos jours) et biographies des « grands » policiers qui ont écrit cette histoire (La Reynie, Fouché, Vidocq, les Bertillon...). Une synthèse brillante sur un sujet neuf et passionnant.

  • Découvrez l'histoire de la naissance du blues Né dans la seconde moitié du XIXe siècle du contact entre les musiques propres aux esclaves noirs du sud des États-Unis et des éléments de la culture musicale occidentale, le blues était destiné à exercer une influence majeure sur de nombreux courants musicaux du XXe siècle. Ce Dossier Universalis passe en revue les figures majeures du premier blues, de W. C. Handy à Memphis Minnie, à partir d'une sélection d'articles de l'Encyclopaedia Universalis qui mettent l'accent sur l'histoire de cette forme musicale et font comprendre son extraordinaire rayonnement. Un dossier, spécialement conçu pour le numérique, pour tout savoir sur la naissance du blues A propos des dossiers Universalis : Reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité incomparable de ses publications, Encyclopaedia Universalis met la connaissance à la portée de tous. Le présent volume est une sélection thématique des articles qui composent celle-ci. Écrite par plus de 7 200 auteurs spécialistes et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins...), l'Encyclopaedia Universalis est la plus fiable collection de référence disponible en français. Elle aborde tous les domaines du savoir.

  • La forêt n'est pas immuable : elle évolue, par des stades progressifs, vers une formation stable à laquelle s'oppose une évolution régressive conduisant à l'installation de landes, de savanes, de garrigues... La forêt participe à la protection des sols contre le ruissellement et contrôle leur évolution pédologique. Elle est un puits de carbone et une source d'oxygène. Elle contribue à entretenir le cycle de l'eau par effet d'évapotranspiration, à modérer le souffle des vents et à filtrer les poussières qu'ils véhiculent. Elle est enfin un conservatoire de biodiversité. 
    Telles sont les fonctions de la forêt que passe en revue ce Dossier Universalis, composé de 14 articles empruntés à l'Encyclopaedia Universalis.

  • En une quarantaine d'articles empruntés à l'Encyclopædia Universalis, ce Dossier Universalis consacré à la Nouvelle Vague fait le tour d'une certaine idée du 7e art. Ce mouvement, né en France « de la rencontre du baby-boom et des Trente Glorieuses », a marqué durablement le cinéma mondial et en a renouvelé en profondeur les codes et les usages.  Les principaux protagonistes de cette histoire (réalisateurs, actrices et acteurs, producteurs...) ainsi que les techniques qu'ils ont mises en oeuvre sont passés en revue par les meilleurs spécialistes (Joël Magny, Alain Garel, Jean Collet, entre autres). 

  • L'art optique et cinétique, mouvement polymorphe, expérimente des jeux optiques, la dissolution de la forme, la remise en cause des supports habituels et la dématérialisation de l'objet d'art, la participation corporelle et polysensorielle du spectateur. À partir d'un foyer français, l'art optique et cinétique a rayonné dans toute l'Europe, y compris l'Europe de l'Est et jusqu'en Union soviétique, ainsi qu'en Amérique latine, dès les années 1960. 
    Ce Dossier Universalis présente le mouvement et brosse le portrait, d'Agam à Vasarély, des principaux artistes représentatifs de l'art cinétique.

  • L'Inquisition se présente comme un tribunal d'exception, et pourtant permanent, qui intervient dans toutes les affaires intéressant la défense de la foi. Les articles qui composent ce Dossier Universalis précisent l'origine et le fonctionnement de cette institution aussi célèbre que mal connue. Ils tissent des liens vers des domaines connexes (hérésie, torture) et évoquent la figure de quelques-uns de ceux qui furent ses promoteurs (Torquemada) ou ses victimes (Galilée).
    Un ensemble de textes denses et informés, tirés du fonds de l'Encyclopaedia Universalis et signés par les meilleurs spécialistes (Jean Favier, Louis Sala-Molins, Alain Le Boulluec, Marcellin Defourneaux, Raoul Vaneigem...).

  • La photographie intitulée Point de vue pris d'une fenêtre de la propriété du Gras à Saint-Loup-de-Varennes, réalisée par Nicéphore Niépce sur une plaque d'étain recouverte de bitume de Judée, est considérée comme la photographie la plus ancienne de l'histoire. Elle a probablement été obtenue en 1827. Mais le processus qui a conduit à la mise au point d'un dispositif fiable d'enregistrement de la lumière est antérieur de plusieurs siècles à cet événement. Il a été rendu possible au début du XIXe siècle grâce aux avancées obtenues lors des deux siècles précédents dans les domaines de la chimie et de l'optique. L'invention de Niépce n'est pas isolée : elle est portée par son temps et d'autres acteurs s'y trouvent associés. Dès l'origine, ce mouvement s'inscrit de manière cohérente dans l'histoire plus globale des révolutions industrielles.  Comme elles, l'essor de la photographie s'inscrit dans une accélération du progrès technique qui affecte à la fois les modes de production et de consommation. 
    Ce Dossier Universalis, composé d'articles empruntés au fonds de l'Encyclopaedia Universalis, rend compte de cet essor.

  • Au début des années 1920, Hollywood est déjà un mythe que toute une littérature amplifie et colporte aux quatre coins du monde. Un rituel quasi religieux organise la sortie des films et le culte de leurs stars (Lilian Gish, Douglas Fairbanks, Greta Garbo, Rudolph Valentino) au rythme des « premières » organisées au Grauman's Chinese Theatre. À partir de 1927, la cérémonie des oscars devient l'événement phare du calendrier hollywoodien... 
    En deux douzaines d'articles empruntés au fonds de l'Encyclopaedia Universalis, ce Dossier dit l'essentiel sur le prodigieux foyer de développement économique et artistique qu'est alors Hollywood et retrace la carrière de quelques personnalités hors du commun (producteurs, réalisateurs, actrices et acteurs) à qui il doit ce rayonnement.

  • Découvrez Hector Berlioz et ses oeuvres Hector Berlioz n'est pas seulement le compositeur de la Symphonie fantastique et des Troyens. Il nous a aussi laissé une vraie oeuvre littéraire et reste un des grands théoriciens de la musique occidentale. Sur tous ces aspects de son génie multiple, le Dossier qui lui est consacré fait le point à partir d'articles empruntés à l'Encyclopaedia Universalis. En allant droit à l'essentiel. Un dossier, spécialement conçu pour le numérique, pour tout savoir sur Hector Berlioz A propos des dossiers Universalis : Reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité incomparable de ses publications, Encyclopaedia Universalis met la connaissance à la portée de tous. Le présent volume est une sélection thématique des articles qui composent celle-ci. Écrite par plus de 7 200 auteurs spécialistes et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins...), l'Encyclopaedia Universalis est la plus fiable collection de référence disponible en français. Elle aborde tous les domaines du savoir.

  • 400 articles tirés du fonds de l'Encyclopaedia Universalis forment un tableau foisonnant de l'histoire du théâtre et témoignent de sa vitalité contemporaine : les metteurs en scène, les troupes, les acteurs et actrices, les théoriciens, les critiques, les écrivains et dramaturges sont présentés par des auteurs compétents et sûrs. Pour l'étudiant ou le professionnel, mais aussi pour l'amateur ou le simple spectateur, ce Dictionnaire du Théâtre est un guide de l'essentiel et une source inépuisable de réflexions sur l'art dramatique.

  • Les hommes, les idées, les oeuvres : tel est le fil conducteur qui a guidé la réalisation de ce Dictionnaire du Moyen Âge, littérature et philosophie. Comme les autres titres de la série, il emprunte son contenu à l'Encyclopaedia Universalis et partage avec sa source le soin apporté au choix des auteurs et à la sélection des sujets traités. L'aire géographique couverte par les quelque 400 articles qui le composent ne se limite pas à l'Occident : le Proche et le Moyen-Orient y sont aussi largement présents. Ainsi, les pensées nées en islam (Averroès) ou au sein du judaïsme (Maimonide) y côtoient celles qui sont issues de la chrétienté latine (Thomas d'Aquin) ou grecque (Grégoire Palamas). Un millénaire d'intense activité intellectuelle ne se réduit pas à ces quelques grands noms, et le dictionnaire fait une large place aux dizaines d'auteurs (d'Abélard à Wyclif) dont l'oeuvre constitue la trame de la philosophie médiévale, souvent étroitement liée à la théologie. Au cours du Moyen Âge, la littérature aussi prend son autonomie. Écrivains et poètes (Dante, Froissart, Pétrarque, Villon...), genres littéraires (chanson de geste, fabliau, mystère...) et oeuvres représentatives (Roman de la Rose, Lancelot, Contes de Canterbury...) engendrent un surgissement littéraire comparable à celui des cathédrales dans le domaine de l'architecture. Plus de 130 auteurs ont contribué au Dictionnaire du Moyen Âge, littérature et philosophie, dont Régis Boyer, Christian Jambet, Alain de Libera, Bernard Sesé, Georges Zink, Paul Zumthor.

  • Le Dictionnaire du Moyen Âge, histoire et société d'Encyclopaedia Universalis dresse en près de six cents articles un vaste panorama de l'histoire et de la société du Moyen Âge, qui y apparaît dans toute sa diversité. Les grandes évolutions économiques et sociales, les entités politiques et les peuples présentés sous l'angle de l'histoire longue font l'objet de larges synthèses, tandis que les lieux, les personnages, les institutions ou les mots de la vie quotidienne donnent lieu à des articles plus brefs, mais très nombreux. Pour les étudiants et tous ceux qui, professionnellement ou en amateurs, s'intéressent à la l'histoire, ce Dictionnaire est une référence inépuisable. Un index facilite la consultation du Dictionnaire, tiré du fonds encyclopédique d'Encyclopaedia Universalis et auquel ont collaboré une centaine d'auteurs, parmi lesquels Georges Duby, Alain Erlande-Brandenburg, Jean Favier, Jacques Le Goff.

  • Le Dictionnaire du Judaïsme publié par Encyclopaedia Universalis a pour sujet une religion et une culture. Cette religion, cette culture ne parlent pas seulement à tout juif d'aujourd'hui, croyant ou non ; elles intéressent aussi, par l'épaisseur de leur histoire et par la force de leur message, l'humanité dans son ensemble. D'où la démarche, la plus objective et la plus large possible, adoptée dans ce livre. Il s'agit, avec les meilleures garanties scientifiques, de donner des repères, des références, donc d'exposer des faits, de retracer des événements, de décrire des figures. Mais il s'agit aussi et peut-être surtout, sans déroger pour autant à cette scientificité, de proposer des clés, d'inviter à la réflexion. D'Aaron à Zorobabel, le Dictionnaire du Judaïsme explore les textes (Talmud, Zohar, Torah...), les penseurs (Maimonide, Gershom Scholem...), les figures religieuses (Isaïe, Moïse, Salomon...), les fêtes et rites (Pessah, Purim...) qui forment le coeur du judaïsme. Près de quatre cents articles empruntés à l'Encyclopaedia Universalis le composent. Ils ont pour auteurs une centaine de spécialistes reconnus, parmi lesquels Roland Goetschel, Emmanuel Lévinas, Gérard Nahon, André Neher, André Paul, Charles Touati. Ce Dictionnaire du Judaïsme ne s'adresse pas d'abord aux adeptes d'une religion. Il vise un public beaucoup plus large que celui qui serait uniquement constitué par les juifs de religion ou de « sensibilité », et un certain nombre de ses auteurs ne sont pas juifs eux-mêmes. Le fait religieux y est objet de connaissance.

empty