Les Rêveurs

  • Pop corn

    Eric Salch

    Pop Corn ! Réalisé pour La Matinale du Monde en format web comics,
    Eric Salch s'est plié au jeu de se rendre chaque semaine au cinéma
    puis de partager ses impressions sous forme de strips. Ce recueil ne
    propose pas moins d'une trentaine de films, Get Out, La Forme de
    l'eau, Problemos,Stars Wars, Place publique, The Square... disséqués,
    critiqués, commentés par Eric Salch.

  • Eric Salch nous présente sa «Life» comme il dit, mais plutôt sa «Life» intime, ses rencontres avec les meufs cool. Forcément, toutes ses rencontres et ses histoires d'amour ne se passent pas toujours très bien, mais il faut dire qu'il doute beaucoup Eric Salch, surtout quand il faut s'engager avec une meuf cool. Un dessin vif, direct et en trois couleurs pour mettre en image ces scènes de la vie conjugale.

  • Eric Salch nous présente dans ce second tome sa «Life» comme il dit, mais plutôt sa «Life» intime, ses rencontres avec les meufs cool. Forcément, toutes ses rencontres et ses histoires d'amour ne se passent pas toujours très bien, mais il faut dire qu'il doute beaucoup Eric Salch, surtout quand il faut s'engager avec une meuf cool. L'auteur ne s'épargne pas surtout quand il raconte ses histoires vues par les « Meufs ». Un dessin vif, direct et en trois couleurs pour mettre en image ces scènes de la vie conjugale.

  • Ah si Eric Salch se doutait qu'un jour il recevrait un coup de téléphone de Manu Larcenet pour lui proposer de réaliser une bande dessinée ensemble. Une proposition qui ne se refuse pas mais qui ne s'improvise pas non plus. Eric Salch met sur place des stratagèmes terribles dans le scénario de cette histoire pour contraindre Manu Larcenet dans un Dogme. Le récit de ce premier tome est construit sur un échange entre les deux auteurs, chacun se revoyant la balle avec son dessin et son talent.

empty