Policier & Thriller

  • Sunny Pascal, privé nonchalant, surfeur et grand amateur de mélanges alcoolisés et de jolies filles, est chargé de veiller sur l'acteur Johnny Weissmuller, la star déchue de Tarzan, pendant un festival de cinéma à Acapulco. Mais dans ce petit coin de paradis, stars et truands, espions et mafieux se pressent autour des tables de jeu et le long du bar. Un cocktail explosif!

  • John Moon a tout perdu : sa ferme, sa femme et son fils ; il habite dans une vieille caravane et enchaîne les petits boulots, mais espère encore s'en sortir et reconstruire sa vie. Un jour, au cours d'une partie de braconnage, il tire accidentellement sur une jeune fugueuse et la tue. En voulant dissimuler le corps, Moon découvre un tas de billets qu'il s'empresse d'empocher. Il a juste oublié que la vie ne fait jamais de cadeau à un type comme lui...

    Une semaine en enfer est un roman des marais du sud des États-Unis, là où le temps semble s'être arrêté au quotidien des habitants, un texte sur les sables mouvants de la culpabilité, où John et les autres sont à la fois juges, avocats et coupables de leur propre existence. Quand le verdict tombe, c'est la littérature qui gagne.
    L'Express.

  • Un zeste d'érotisme et de glamour, un soupçon de jalousie et de rivalité, une bonne mesure de soleil et d'humour,
    quelques gouttes de chantage et de spéculations immobilières, mélangez pour obtenir un cocktail explosif à déguster sans modération!

    Sunny Pascal, détective privé et surfeur, doit assurer la sécurité pendant le tournage à Puerto Vallarta de La Nuit de l'iguane, le film de John Huston. Le casting réunit aussi bien Liz Taylor, Richard Burton, Ava Gardner que Deborah Kerr et Sue Lyon... Autant dire que, pour tenir le coup, Sunny va avoir bien besoin de quelques verres.

  • Ballet noir

    Coatmeur J-F.

    Ballet noir, c'est l'histoire dÉvelyne, la petite fiancée qui n'aura jamais quinze ans, de Grégori, le tueur à gages touché par la Grâce, de ces deux adolescents rebelles qui avaient rendez-vous avec la mort, du Maître du Feu et de sa rencontre avec l'enfant-vieux, de Chapoutte, le prof chahuté qui faillit croire au Père Noël, celle encore... Ballet noir, dix-sept variations sur le temps comme il va, un temps peuplé de gosses mal aimés, de destins saccagés, d'exclus. De victimes. On s'y ment, on s'y déchire, on y souffre, et l'Ange trop souvent y côtoie la Bête. Tableau cruel, où l'humour trace son sillon noir ou gris, tout imprégné pourtant de tendresse, aussi terrible que puisse en être parfois l'expression, et il arrive que la machination la plus perverse, miraculeusement, aboutisse à l'amour...
    De l'énigme au suspense, du portrait au couteau à la scène d'action ou à la peinture d'atmosphère, dix-sept figures contrastées, cocasses ou douloureuses, de la tragi-comédie humaine, par Jean-François Coatmeur, Grand Prix de Littérature policière, auteur notamment de Narcose, Des croix sur la mer, Des feux sous la cendre et de La Porte de l'enfer.

  • 3 décembre 1926, Agatha Christie disparaît. Étonnant, car son dernier roman,  Le Meurtre de Roger Ackroyd, lui ouvrait enfin la route du succès, et cette absence subite ne manque pas de faire jaser. Conan Doyle, surtout, ne peut s'empêcher d'y songer, et les mots d'un de ses amis médium résonnent dans son esprit fatigué  : «  Ni vivante... ni morte...  » Le vieil auteur de Sherlock Holmes, qui ne supporte pas qu'un mystère lui résiste, décide alors de tout mettre en oeuvre pour élucider cette affaire. Enlèvement  ? Fugue  ? Assassinat  ?
     
    Loin de l'agitation, réfugiée dans l'hôtel d'une ville thermale du Yorkshire sous une fausse identité, une jeune femme semble chercher un peu de paix. Que fuit-elle  ? Se doute-t-elle que les chiens sont déjà lancés sur sa piste  ?
     
    Inspiré de faits réels,  Agatha, es-tu là  ?  convoque deux monuments du roman criminel et fait d'eux les victimes d'une comédie macabre, où les masques seront arrachés un à un.
    « Une enquête, originale et parfaitement menée, qui a bien mérité le prix du Masque. »  La Marseillaise

  • Dans un bureau de l'Élysée, un proche conseiller du Président est retrouvé empoisonné, mutilé et complètement nu. Le commissaire Marchelieu est discrètement convoqué sur place par Emmanuel Macron. L'enquête est des plus délicates pour ce flic obèse et taciturne, pourtant rompu aux coups tordus. Rien ne doit filtrer dans le palais, et encore moins à l'extérieur... Pourtant, dans ces conditions étouffantes, seul un journaliste peut l'aider à répondre à cette question : pourquoi le meurtrier a-t-il mis en scène son crime en s'inspirant d'un tableau diabolique de Jérôme Bosch ? Une femme inconnue, installée depuis de nombreuses années à l'Élysée, dénonce la sexualité débridée des hommes politiques sous la Ve République. Personne ne la connaît. Pourtant, elle sait tout... même les noms des prochaines victimes empoisonnées.
    Patrick F. Cavenair joue avec l'art et le pouvoir, semant le trouble entre la fiction et la réalité. Il nous conduit avec élégance sous les dorures de l'Elysée, puis nous fait basculer dans ses dédales souterrains obscurs. L'auteur, qui a enquêté sur place, joue avec les ressorts du temps, les faiblesses des puissants et leurs combines, en égarant le lecteur.

  • La disparition mystérieuse dans la cathédrale de Bourges d'un éminent spécialiste de la fusion froide met en alerte le journaliste Pierre Ventadour et le commissaire Marchelieu. Quel lien peut-il y avoir entre cette disparition et le gigantesque chantage crapulo-terroriste organisé par un groupuscule dénommé « AZF » ? Au même moment, trois meurtres ritualisés conduisent vers de curieux indices laissés il y a plusieurs siècles par deux anciens ministres de Charles VII et de Louis XIV... À partir de faits réels, l'auteur a imaginé les clefs d'une histoire authentique jamais résolue. Un roman noir superbement écrit, où les angoisses du pouvoir télescopent une enquête menée avec passion.

  • Une rescapée, Bernadette Mérou : on l'a retrouvée une nuit de janvier, gisant sur les rochers du port de Brest. Après sept mois d'hôpital, elle n'est plus qu'un être diminué, aphasique, sans mémoire. Une morte vivante. Que faisait cette jeune fille sage, sur la corniche déserte, cette nuit-là ? Pour quelle raison, l'après-midi précédant le drame, errait-elle dans la ville comme un chien perdu ? Pourquoi s'intéressait-elle tant à cet « Africain », pensionnaire de la maison de retraite que sa famille semble délaisser ? Face au regard de cire de la jeune infirme murée dans son terrible silence, ses parents et ses proches vont tenter de comprendre. Au bout de la route les attend l'innommable vérité. Et pour Bernadette, un autre cauchemar commence... Grand Prix de littérature policière (Les Sirènes de minuit), Prix Mystère de la critique (La Bavure), Prix de Suspense (La Danse des masques), Jean-François Coatmeur est reconnu comme un virtuose du mystère et de l'intrigue. Un des seuls auteurs français de thrillers capable de rivaliser avec les maîtres anglo-saxons.

  • Double assassinat à Brest, dans une France agitée. Après revendication par un groupuscule révolutionnaire, l'affaire est immédiatement confiée à la police politique. Tandis que la psychose du complot international s'installe, relayée par une flambée de xénophobie, on désigne un coupable idéal... Peu importe s'il a vraiment tué. La vérité ne semble pas bonne à savoir.
    Sur fond d'attentats, de haine raciale et de répression policière, ce roman proche de la politique-fiction, couronné par le Grand Prix de littérature policière, révèle tout le talent de Jean-François Coatmeur.

  • « Dans les centres urbains, on immole en général la bête de ses moyens : une poule, un coq. Mais, au fur et à mesure qu'on monte dans l'échelle sociale, et qu'on est bourré aux as, l'obole passe d'une chèvre ou d'un bouc au mouton, d'un mouton à une vache, de la vache à un être humain, ce dernier étant généralement considéré sans protection surnaturelle... »

  • Au début des années 1980, une équipe de flingueurs braque les supermarchés du Brabant. Au total, 28 morts, pour quelque 160 000 euros d'aujourd'hui. Au bout de 35 années d'enquêtes diverses, toutes fort mal menées, le résultat affiché par les autorités belges est nul : zéro indice, zéro arrestation. Ce roman raconte pourquoi les poulets n'ont jamais alpagué les tueurs. Pourtant, lors de la première attaque, les malfrats ont commis une toute petite erreur. En défouraillant à tout va, une balle perdue s'est logée dans le sac à dos de François Nedonema, qui passait par là.

  • Les secrets de Ganymed

    Altmayer J-F.

    Une découverte scientifique majeure a permis au laboratoire Ganymed de commercialiser un produit qui arrête le vieillissement des cellules du corps humain. Ce produit nommé « traitement », vendu dans le monde entier, procure une espérance de vie multipliée par cinq. Ceux qui peuvent se l'offrir, espèrent vivre entre trois cent cinquante et quatre cents ans. La surpopulation devient très vite un énorme problème économique et politique. Le pouvoir financier et l'immense capacité d'influence du laboratoire Ganymed ont réussi à imposer une soft dictature qui interdit la procréation. Une femme amoureuse, Anna, désire tout de même avoir l'enfant qu'elle porte, l'enfant qu'elle a conçu avec son amant qui vient de disparaître. Son choix la mène à refuser ce qu'on lui impose, à se cacher, à se méfier, et à avoir peur. Sa fuite lui fera croiser d'autres personnages aux destinées très différentes. Elle rencontre des amis et aussi des ennemis. Elle est heurtée, brutalisée, effrayée, terrifiée par le mal, mais aussi aidée, apaisée, secourue, défendue par le bien.   

  • Une bete a tuer

    Regnier J-F.

    Ça fait huit ans que Weston Forrester et Duncan Smith sont recherchés par toutes les polices du monde après l'affaire du « Hangar de Newton ».
    Que sont-ils devenus ?
    Et si un désir de justice venait raviver un fait divers trop vite oublié ?

    « Duncan se sent piégé, à nouveau piégé.
    Il ne veut pas retourner vivre en autarcie, coupé du monde, déserteur, fugitif, froussard en quelque sorte.
    Il pourrait se livrer à la police et tout révéler au grand jour. Grande incertitude, car sa bonne foi ne ferait pas le poids face aux mensonges que les médias avaient pu vomir jusque-là.
    Non, Duncan doit agir seul et vite.
    Il sait que Forrester n'oublie rien, qu'il est rancunier.[...]
    Il se sent comme une souris avec laquelle Forrester, huit ans plus tard, continue de jouer.
    Duncan le pressent tout prêt à bondir.
    Comment retrouver Forrester, le faire sortir de son trou ? »

  • La meche blanche

    C. Goncalves F.

    1916. L'aube se lève blafarde et chagrine lorsque l'accoucheuse pousse le battant en bois et referme lentement la porte de la Fourcaduro. Les pleurs du nouveau-né qui repose sur son sein, sous le couvert de la lourde capeline en laine, font écho aux cris déchirants, de l'homme effondré sur la couche mortelle, là-haut, derrière la fenêtre close. La petite main d'Yvon s'agrippe à celle de la femme tandis que tous les trois s'éloignent de la maison en deuil. 
    2017. Emmy et Florent seront bientôt parents. Ils connaissent pourtant la malédiction familiale qui touche tous les premiers nés. Pour sauver leur enfant, ils n'ont que quelques mois pour remonter le temps et découvrir la source de la damnation. Sinon, celui-ci mourra, comme tous les autres. 

  • Un voyage inconcevable, voilà ce qu'il risque de vous arriver, si vous empruntez le Paris-Quimper et que vous croisez Corentin. Dans le confinement de votre rame, tous les masques pourraient tomber, les êtres se révéler jusqu'à ne plus savoir qui on aime et qui on haït, qui on est et qui est l'autre.
    Une simple interrogation partie d'un rien, vouée à demeurer anodine tant elle est banale, déclenche un tourbillon de sentiments qui font partir en vrille les protagonistes et leur font perdre la tête.
    Dans ce parfait huis clos qui se referme sur eux, ils ne disposent pour seule échappatoire que le wagon-restaurant ou la descente du train avant sa destination finale... Iront-ils jusqu'au terme de ce voyage déstabilisant, durant lequel s'entremêlent mensonge et sincérité, trahison et loyauté, manipulation et authenticité, selon un jeu permanent de dissimulation et d'affirmation des sentiments réellement éprouvés ?
    À quel prix, les artifices finiront-ils par se démentir ?

  • Réclusion

    Arman F. Jecko

    Lors d'un puissant ouragan sur la côte sud-californienne, Hayden, une escort-girl qui souhaite briser les chaînes avec son passé, se retrouve recluse dans une maison de grand standing avec deux amies et quatre détenus évadés lors d'un transfert. Durant leur séjour forcé, des liens vont se créer, d'autres vont se défaire. Mais dans ce jeu de faux-semblants où la désespérance et la folie se sont invitées, rien ne va se dérouler comme prévu. Pour certains, l'issue sera fatale...

  • 1 aventure inédite pour les fans du genre et pour tous les autres !
    Un projet unique dans le monde du noir et un concept simple : 2 auteurs, parmi les plus grandes voix actuelles du genre, font se rencontrer leurs héros respectifs en dehors de leurs romans et de leur cadre habituel.
    Cette nouvelle est issue du recueil
    Face à face
    auquel participent les auteurs suivants :
    Dennis Lehane vs Michael Connelly
    Ian Rankin vs Peter James
    R.L. Stine vs Douglas Preston et Lincoln Child
    M.J. Rose vs Lisa Gardner
    Steve Martini vs Linda Fairstein
    Jeffery Deaver vs John Standford
    Heather Graham vs F. Paul Wilson
    Raymond Khoury vs Linwood Barclay
    John Lescroart vs T. Jefferson Parker
    /> Steve Berry vs James Rollins
    Lee Child vs Joseph Finder

  • Le Mage du Rumorvan
    L'enfer sur terre. Un incendie en pleine nuit. Des chiens-loups qui hurlent à la mort. Un homme meurt. Il s'agit du mage du Rumorvan, dont les travaux occultes inquiétaient un petit village de l'Aber-Ildut en Bretagne. Pourquoi un tel meurtre dans un lieu si tranquille en apparence? Quel pouvait donc être le mobile du meurtrier ?
    L'inspecteur Lavigne, chargé d'enquêter sur cette étrange affaire, va devoir s'armer de patience pour démêler les rumeurs colportées par les villageois. Confrontés au surnaturel, ses principes rationnels vont être mis à l'épreuve. Son enquête avancera au fur et à mesure qu'il découvrira ce que sont l'alchimie et la magie noire. Elle prendra peu à peu l'allure d'une quête.
    Cet ouvrage convie le lecteur à découvrir la Bretagne, à renouer avec les anciennes traditions et à s'interroger sur les passions humaines. Un voyage ésotérique qui questionne le monde et l'homme. Un livre tout simplement envoûtant.
    Jean-François Joubert
    Arrivé sur Terre, en tombant d'une étoile, sa vie s'est déroulée entre ciel et mers. De l'amour au voyage, son être s'est nourri de multiples expériences avant de tomber en survivance au travers de l'écriture. La tête toujours tournée vers les rêves, il vit à Brest.
    Artiste particulier, gare à l'EOC ! Oui, lecteur, vous avez bien lu... Il s'agit bien d'un Ecrivain Obsessionnel Compulsif, premier né du modèle. Fou d'amour, d'écriture, son style envoûte et captive, obsédant et entêtant. A mi-chemin entre la poésie et la prose, laissez-vous emporter sur le navire du capitaine Joubert. Il vous guidera contre vents et marées à travers ses émotions et ses rêves.

  • « Un étudiant sauvagement assassiné », titre en une Le Télégramme. Reynaldo Mamet, un Mauricien de vingt-neuf ans, a été victime « d'un tabassage d'une rare violence ». Crime de rôdeurs, estime la police, ignorant qu'un jeune professeur de littérature qui entretenait avec Mamet une relation secrète, a assisté, impuissante, au meurtre. Mariée et installée dans la bonne société brestoise, Delphine garde le silence. Jusqu'au jour où elle reçoit des messages d'un inconnu qui semble tout savoir des circonstances du drame. Menacée, terrorisée, ligotée par ses scrupules et ses pudeurs, elle se débat désespérément dans la toile d'araignée qui se tisse, un peu plus serrée chaque jour, autour d'elle. Et lorsqu'une nuit, l'inconnu jette enfin le masque, Delphine doit affronter, seule, l'innommable...
    Une intrigue implacable, des dialogues au cordeau, des personnages ambigus... : un suspense psychologique très noir.

  • Si vous ouvrez ce livre, jamais plus vous n'oserez allumer votre ordinateur.
    Dans l'univers fascinant des jeux virtuels, on ne connaît jamais l'identité des joueurs et tout, y compris le pire, semble possible.
    Quand une lettre anonyme accuse Nathan d'avoir vraiment tué une femme, il se trouve pris au piège d'une machination diabolique. à Boston comme dans Island, son jeu favori, les meurtres s'enchaînent et toutes les pistes mènent systématiquement à lui...
    Frédérique Molay jongle avec virtuosité entre réel et virtuel pour mieux semer le doute. Et la terreur.

  • Narcose

    Coatmeur J-F.

    A Toulon, le lieutenant de vaisseau Alain Ménestrol assiste, avec sa jeune femme Patricia, au bal de la Marine. Les amis, la famille l'entourent, et ce qui devrait être pour lui une fête commence à devenir un cauchemar. Pourquoi ? Que craint-il ? Et qu'espère-t-il en entraînant son épouse dans sa fuite soudaine ? Une fuite que, bientôt, il vivra seul, traqué par des ennemis dont Patricia voudrait bien connaître le vrai visage. Car ces gens-là ne se contentent pas de menaces : ils torturent et ils tuent.
    Dans ce captivant suspense, l'auteur de Yesterday fait découvrir un milieu qu'il connaît bien : la Marine, avec son code de l'honneur, ses servitudes, ses angoisses, ses joies. Mais pour la première fois dans son oeuvre, Jean-François Coatmeur donne le premier rôle à un bouleversant personnage de femme : celle qui reste en marge et doit assumer non seulement l'éducation des enfants, les drames familiaux mais aussi la peur de l'inconnu : la jeune Patricia sera en effet brutalement confrontée à Ihorreur.
    Un roman de grande classe.

  • Le commissaire Pauquet, dont la devise est « in the pocket », est chargé en haut lieu d'enquêter sur la disparition partielle d'un individu de sexe féminin. Les suspects qu'il est appelé à rencontrer, homme ou femme, aveugle ou clair-voyant, chien ou chien, ont tous dans leur passé quelque chose qui ne passe pas.
    L'enquête se retourne alors comme un gant (ou comme une peau de lapin) et mène Pauquet dans une direction qu'il n'avait pas prévue : deux récits se croisaient, il est seul à s'en rendre compte, mais trop tard pour
    arrêter le train.
    Tout ça pour un doigt coupé ramassé rue du Bison.
    François Caradec est notamment le biographe d'Alphonse Allais, de Lautréamont et de Raymond Roussel. Membre de l'Oulipo et du Collège de Pataphysique, il a récemment publié chez Fayard le Dictionnaire des Gestes et Le Café concert.

  • C'est la gardienne qui donne l'alerte : un incendie s'est déclaré dans le collège à la suite d'une forte explosion. Les pompiers découvrent un cadavre carbonisé dans un bureau. C'est mon bureau. C'est mon cadavre. Je m'appelle Lefur. Je suis, enfin, j'étais le principal du collège Claude-François de Pantreuil. Un principal mort, surtout moi, c'est mieux qu'un vivant. Tout le monde y trouve son compte, au fond, les profs, les mômes, et même Ange-Dominique Rizoli, mon adjoint. Sauf que je me suis arrangé pour ne pas pousser mon dernier soupir dans un mouchoir et que, même brûlé vif, je n'ai pas dit mon dernier mot. Ni sur ma mort, ni sur Rizoli, ni sur les profs, ni sur l'école.

  • "Le visage masqué d'un loup blanc, ils sont trois : un grand brun mal rasé, mais cette négligence est à la mode ; un rouquin à la bouche malicieuse et à la voix douce, presque féminine ; une fille aux lèvres minces, serrées, dont les cheveux ont été ramassés sous un béret noir. Ils ont l'air poli, on dirait qu'ils jouent la comédie."
    Cela commence à la manière d'un fait divers. Du massacre de toute sa famille ne survit qu'une petite fille. Elle grandit, et un jour l'occasion de se venger vient à elle. Mais que se passe-t-il si l'on aime celui qui vous a infligé la pire des souffrances ?
    Jean-François Josselin est l'auteur entre autres de L'Enfer et Cie (Prix Médicis 1982), Quelques jours avec moi ou Les petites horreurs.

empty