Frederic Durand

  • Le réchauffement climatique est l’une des questions contemporaines les plus sensibles.Un très large consensus international – scientifique et politique – a permis dès 1992 la mise en place d’un accord cadre de l’ONU sur le climat, puis plus récemment la signature de l’Accord de Paris en 2015, ainsi que la déclaration d’une « urgence écologique et climatique » par l’Assemblée Nationale et le Sénat en France à l’été 2019.De fait, les mesures confirment une augmentation moyenne de la température de la planète de 1°C depuis un siècle et la multiplication des événements extrêmes. Les modèles considèrent même que la poursuite de la croissance actuelle des sociétés techno-industrielles compromet à terme la viabilité de la plupart des sociétés. Certains préfèrent toutefois mettre en avant les incertitudes ou considérer qu’il pourrait ne s’agir que de phénomènes « naturels ».Ce livre s’attaque de front à cette apparente confusion, afin de dégager les faits, les arguments et les motivations. À l’aide d’une quarantaine de figures et tableaux, il s’efforce d’analyser les changements à prévoir dans la nature et pour l’humanité. Il met aussi en lumière l’importance des réactions de la société civile, ainsi que les pistes et moyens techniques ou institutionnels disponibles pour faire face aux enjeux.  Professeur de géographie à l’université Toulouse II-Jean Jaurès et chercheur au laboratoire CNRS LISST–UMR 5193, Frédéric Durand a écrit de nombreux ouvrages et articles sur les questions d’environnement. Il travaille sur le réchauffement climatique depuis plus de vingt ans et a notamment rédigé les pages sur ce sujet dans l’Atlas du Monde Diplomatique. 

  • Les démarches de la raison, de la critique rationnelle, sont condamnées avec Jacobsen, à piétiner. Vouloir décomposer sa création, la scinder, la tronçonner en éléments premiers, c´est comme n´entendre dans le chant du violon que le frottement de crins de cheval sur des boyaux de chat. Rien n´est primaire en elle, car tout y est complexité vivante, vivante c´est-à-dire indissociable. Il fallait, sous peine d´en être réduit à l´énumération de lieux communs, aborder Jacobsen tout différemment. Ou plutôt, ne pas l´aborder, mais se placer résolument au centre de son élan créateur, de sa sensibilité. Sous peine de rester sur la périphérie et d´ignorer l´essentiel de son message.

  • Ce recueil de petits récits classés à la manière d'un inventaire zoologique constitue une sorte de bestiaire. Qu'il s'agisse d'insectes microscopiques ou de plus imposants mammifères, l'auteur les observe et les décrit dans une langue très précise. Ce recueil est aussi une collection de souvenirs. Chaque animal est en effet lié à une émotion. Copyright Electre

  • STRATEGOR est le livre de référence en  stratégie, à la pointe de la pédagogie et des enjeux des entreprises. Il propose l'alliance efficace des connaissances théoriques, des méthodes opérationnelles et des  cas réels d'entreprises  variées.
    Cette 8e édition entièrement remaniée évolue encore pour proposer de  nouveaux cas d'entreprises  et prendre en compte  l'impact du digital sur la stratégie.
    Les + STRATEGOR
    PRATIQUE : 40 fiches pratiques pour employer les  outils  de la stratégie, des figures pour mémoriser les modèles, des points-clés pour retenir l'essentiel.
    ENRICHI : les  corrigés  en ligne des cas d'entreprise à consulter sur dunod.com.

  • STRATEGOR est l'ouvrage de stratégie le plus vendu en France. Adopté par les étudiants des écoles de management, des IAE et des universités, c'est aussi la référence pour les consultants et pour les responsables d'entreprises. Avec cette 7e édition enrichie de nouveaux cas et axée sur l'impact du digital, STRATEGOR est à la pointe de la pédagogie et des enjeux des entreprises. Conçu et rédigé par 32 auteurs, STRATEGOR bénéficie de leur expertise  académique et professionnelle en tant que professeurs, consultants, managers et décideurs d'entreprises. Les + STRATEGOR COMPLET : l'alliance efficace des connaissances théoriques, des méthodes opérationnelles et des cas réels d'entreprises variées. À JOUR : l'accent sur l'innovation et le digital via de nouveaux exemples et cas d'entreprise. PRATIQUE : 40 fiches pratiques pour employer les outils de la stratégie, des figures pour mémoriser les modèles, des points-clés pour retenir l'essentiel. ENRICHI : les corrigés des 72 cas d'entreprise et la présentation de 25 grands auteurs de la stratégie en compléments en ligne à consulter sur dunod.com.

  • This book is the direct outcome of a panel on Timor-Leste entitled «How to build a new nation?» and organized in September 2007 in the framework of the EUROSEAS Congress in Naples. Among the more than 40 panels held, Timor-Leste's had been remarkably dense, with 20 presentations given by American, Australian, Brazilian, East-Timorese, French, German, Portuguese and Spanish researchers. At the time of this congress, the major event of 2006, which two years after continued to be called "the crisis", was still foremost in people's minds, conversations, and researches. While other events or forewarning episodes had taken place before that date, no doubt that the crisis of 2006/2007 had finally prove to be a turning point, for the country itself, and maybe even more so for international actors. Though presented at first as a United Nations' success story, especially when the territory was under UN management from October 1999 (withdrawal of the Indonesian army) until 20 May 2002 (independence of the country), the unity of Timor-Leste was then in peril, deceiving the expectations that had prevailed during the resistance years. Its climax was the conflict between "those from the West" and "those from the East" ("Loromonu-Lorosae" or Firaku-Kaladi), and a violence which caused a wave of internal refugees (around 150,000 IDP- Internally Displaced People). Beyond the causes and effects of this political and military crisis which had then spread to civil society, the "crisis" had also directly or indirectly revealed a certain number of dysfunctions, notably the deficiencies of the UN preparations of independence and of the capacity of East Timorese governing bodies to manage and organize the country.

empty