Littérature générale

  • Les démarches de la raison, de la critique rationnelle, sont condamnées avec Jacobsen, à piétiner. Vouloir décomposer sa création, la scinder, la tronçonner en éléments premiers, c´est comme n´entendre dans le chant du violon que le frottement de crins de cheval sur des boyaux de chat. Rien n´est primaire en elle, car tout y est complexité vivante, vivante c´est-à-dire indissociable. Il fallait, sous peine d´en être réduit à l´énumération de lieux communs, aborder Jacobsen tout différemment. Ou plutôt, ne pas l´aborder, mais se placer résolument au centre de son élan créateur, de sa sensibilité. Sous peine de rester sur la périphérie et d´ignorer l´essentiel de son message.

  • Ce recueil de petits récits classés à la manière d'un inventaire zoologique constitue une sorte de bestiaire. Qu'il s'agisse d'insectes microscopiques ou de plus imposants mammifères, l'auteur les observe et les décrit dans une langue très précise. Ce recueil est aussi une collection de souvenirs. Chaque animal est en effet lié à une émotion. Copyright Electre

empty