Gilles Vincent

  • Désindustrialisation, chômage, arrivée massive des migrants, magouilles politiques. Face à ces maux récurrents, une partie de la population française lorgne du côté des partis politiques d'extrême droite.
    Dans ce climat délétère, deux policières tentent de faire la lumière sur des meurtres commis à Marseille et Hénin-Beaumont. Crimes crapuleux, racistes, politiques ?

  • Février 1947, Basses-Pyrénées. Un petit garçon assiste à la pendaison de son père, chasseur de Juifs pendant l'Occupation. Soixante ans plus tard, une grande ville du sud découvre chaque jour le corps supplicié d'un vieillard. Très vite, l'enquête révèle l'origine juive des victimes. Le passé d'une ville remonte alors à la surface et lance un ex-flic, Sébastien Touraine, et une jeune psychanalyste, Emma Steiner, dans une course folle contre l'histoire refoulée de la Libération. Ils ont six jours. Six jours pour mettre la main sur le tortionnaire avant qu'il ait achevé sa mission. Le compte à rebours ne fait que commencer... Et si c'était dans votre ville...

  • Au coeur des serres incandescentes de l'Andalousie, Thomas Volner, reporter-photographe, découvre la mer de plastique où des hommes travaillent par milliers pour inonder l'Union Européenne de fruits et légumes éclatants. Chaque jour, il côtoie la dévastation environnementale et les nouveaux esclaves de l'agroalimentaire. Mais quand des enfants de la région sont retrouvés suspendus aux arbres comme des oiseaux piégés, ce sont les silences du franquisme qui vont le submerger. Et l'insondable étrangeté des « poupées de Nijar »...

  • Noir vézère

    Gilles Vincent

    Il y a dix-sept mille ans, sous une colline de Dordogne, un homme dessine une des plus belles énigmes de l'histoire humaine. En 1919, deux rescapés de la Grande Guerre vont se glisser sous terre, poser leurs yeux sur d'impressionnantes fresques plus que millénaires. De nos jours, emmurés par accident sous les roches de Lascaux, une capitaine de Gendarmerie secondée d'un préhistorien chevronné vont mettre à jour une bien ancienne et mystérieuse scène de crime... Dans ce roman mi-préhistorique, mi-polar contemporain, l'auteur nous offre un voyage fascinant au coeur de toutes ces énigmes. Nous conte la décision d'un homme ; transcender sa condition d'humain en celle d'artiste.

  • Quand Michael Connors, quatorze ans, son frère Vel, leur amie Rose et leur chat Wilde, matou au Q.I. de chat-policier, débarquent à Londres chez leur Tante Augusta, le corps sans vie d'une femme de chambre vient d'être retrouvé. Elle est la seconde victime d'un mystérieux assassin qui terrorise la ville.


    Cent vingt-cinq ans après la célèbre affaire Jack l´Éventreur, l'ombre d´un tueur rôde à nouveau dans le quartier de White Chapel. La police est tenue en échec ; la peur gagne les esprits.




    Les trois adolescents, aidés de Wilde et Wallace - un vieux chat de gouttière au caractère bien trempé - vont se lancer à la poursuite du serial killer. Ils vont affronter un ennemi inattendu, sinistre imitateur du célèbre Jack l´Éventreur. Mais la plus terrible des surprises est parfois au rendez-vous car la vérité n'est jamais celle qu'on attend...










    Et si Jack l´Éventreur n'avait pas dit son dernier mot ?

  • À l'approche de Noël, Michael, Rose, Vel, et Wilde, le petit chat roux et blanc qui zozote, s'installent pour quelques jours de vacances en Écosse, dans le château de Cawdor au bord du Loch Ness.
    Dès leur arrivée, le petit groupe apprend que les corps sans vie de deux pêcheurs ont été découverts au bord du lac tandis que, vingt-cinq ans auparavant, la mère du châtelain a été retrouvée morte dans de mystérieuses circonstances, au même endroit.
    Épaulés par Macaron, chien amateur de whisky, ils vont alors mener une enquête qui les conduira jusqu'à Nessie, le légendaire monstre d'Écosse, terré quelque part dans les eaux troubles du Loch Ness...
    Dans son troisième polar jeunesse, Gilles Vincent nous entraîne dans une nouvelle aventure des trois héros et de leur super-chat, lancés sur les traces de Nessie, la créature la plus célèbre de Grande-Bretagne. Humour so british, frissons garantis, enquête au pas de course dans un roman à ne surtout pas lire sur un pédalo, les pieds plongés dans l'eau froide du Loch Ness.



  • Au coeur de la Transylvanie, dans le château de Bran, Stella, la jeune fiancée du comte Arbür, disparaît mystérieusement. Sur son oreiller, dessinant une étrange figure géométrique, cinq taches de sang.


    Après plus d'un siècle d'absence, Dracula viendrait-il à nouveau hanter la région ?


    Michael Connors, quatorze ans, son frère Vel, d'un an son cadet, leur amie Rose, du même âge, et leur chat Wilde, matou au QI de Sherlock Holmes, sont en vacances sur les lieux du drame.



    Aidés d'un loup apprivoisé et d'une chauve-souris pleine de ressources, ils vont se lancer sur les traces du plus célèbre des vampires et nous entraîner dans une enquête inoubliable.




    Frissons, suspens et éclats de rire sont les ingrédients de ces trois jours et trois nuits passés « Dans l'ombre de Dracula ».



  • Deux cent cinquante ans plus tard.... elle est de retour.
    Des bûcherons découvrent le corps d'une photographe dans les bois du Mont Mouchet. Un jeune pêcheur est retrouvé en lambeaux au bord de la rivière. Dans les heures qui suivent, un berger est attaqué au beau milieu de son troupeau. Au coeur du Gévaudan, la terreur s'installe. De ferme en ferme, de village en village, l'inquiétude se niche et, dans le silence des campagnes, les gens redécouvrent la peur.
    La Bête aurait-t-elle traversé les siècles pour frapper à nouveau ?
    En vacances dans la région, Michael Connors, treize ans, son frère Vel, leur amie Rose et leur chat Wilde, matou au Q.I. de chat-policier, vont se retrouver au coeur de l'affaire et se lancer dans une enquête trépidante qui les mènera au coeur de l'Histoire.
    Entre l'horreur des crimes présents et la terreur sombre qui remonte du passé, c'est d'audace et de courage dont devront faire preuve nos héros pour effacer les points d'interrogation, et lever enfin le voile sur la mystérieuse Bête du Gévaudan.
    Michael Connors : et si l'Histoire n'était faite que d'énigmes à résoudre ?...

  • Hyenae

    Gilles Vincent

    • Jigal
    • 3 Juin 2015

     Dans les quartiers, les campagnes, aux abords des écoles, des fêtes foraines, des prédateurs rôdent, chassent et emportent nos enfants...
    Quatre ans que Camille a disparu. À la sortie de l'école, elle est montée dans une camionnette blanche, et depuis, plus rien. Quatre ans sans nouvelles, sans demande de rançon, sans la moindre piste. Et brusquement, une vidéo surgie de nulle part. Depuis quatre ans, Sébastien Touraine, détective privé, s'est coupé du monde. Depuis que cette gamine a été enlevée à Marseille. Depuis qu'il sait qu'elle n'est pas la seule... Pour aider la commissaire Aïcha Sadia, sa compagne, il va devoir replonger dans une enquête aux confins du supportable. Et pour débusquer le chasseur dont il est devenu la proie, plus d'autre choix que de jouer sa vie et celle des autres...
    Un roman noir, très noir, à lire sans plus attendre !
    EXTRAIT
    La 407 blanche s'immobilise en double file, suivie de près par deux Clio grises. Moteurs au ralenti, vitres baissées, cigarettes grillées nerveusement.
    À l'avant du premier véhicule, la commissaire Aïcha Sadia distribue les consignes dans son émetteur radio.
    - On décolle dans deux minutes. Vous me suivez jusqu'au bloc H. Pas de gyro, ni de sirène et faites gaffe à ne pas claquer les portières. Dans ce putain de quartier, il y a un mec sur deux qui rêve de se faire du flic, alors on se la joue courants d'air. Mathias, Camorra et moi, on grimpe jusqu'à l'appart' de Bertaux, au sixième. Blanchard et Perridon, vous montez avec nous. Borelli et Chaumet, vous restez sur place à surveiller les véhicules jusqu'à ce qu'on redescende avec le suspect. Ça ne devrait pas prendre plus de dix minutes... Des questions ?
    Le grésillement de la fréquence radio pour toute réponse.
    Top départ.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Gilles Vincent m'a scotché. Son roman est terrible... Ce qui ne change pas du début à la toute fin, c'est l'impossibilité de lâcher cette histoire... Gilles Vincent est en train de bâtir une série de romans noirs absolument bluffante... - L'Express
    Avec ce nouveau roman noir ténèbres et rouge sang de Gilles Vincent, l'un des maîtres du genre, on brûle jusqu'à l'écoeurement les frontières de l'abjection. Âmes sensibles, s'abstenir. [...] Quels que soient les hauts-le-coeur qu'ils soulèvent, les chapitres se dévorent à perdre haleine. Le signe d'un thriller réussi. - Renée Mourgues, La République des Pyrénées
    Les Éditions Jigal Polar frappent fort avec la sortie de Hyenae de Gilles Vincent qui nous présente les nouvelles aventures de la commissaire marseillaise Aicha Sadia... Un polar digne d'un thriller de Stephen King... avec le même degré de suspens et d'effroi que le mythique Silence des agneaux... une enquête ficelée à la perfection - France Net Infos
    Un roman dur comme la pierre, avec du sang dessus. C'est violent sans être sanglant, c'est glaçant sans être démonstratif. Gilles Vincent nous offre là un voyage au bout de l'horreur parfait, de ceux que l'on ne peut pas oublier. Coup de coeur ! - Black Novel
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Gilles Vincent est un écrivain, auteur de romans policiers et d'un recueil de nouvelles.Après trente-trois ans dans le Nord et onze ans à Marseille, Gilles Vincent a décidé, en 2002, de poser valises et stylos à Orthez, dans le Béarn des gaves.Commercial sans illusions, il a, depuis quelques années, mis un frein à son activité professionnelle afin de se consacrer à l'écriture.

  • Trois heures avant l'aube

    Gilles Vincent

    • Jigal
    • 16 Décembre 2016

    Une enquête autour de trois faits divers, trois parcours cabossés, trois vies brisées.
    Prier pour le meilleur, se préparer au pire ! Quel lien existe-t-il entre Kamel, jeune Marseillais d'une vingtaine d'années, Sabrina, femme de ménage à Valenciennes, et Grégor, ouvrier d'abattage près de Lorient... Entre les tragédies de notre temps et les personnages laminés par le monde d'aujourd'hui se tisse la chronique d'une époque où les destins hésitent entre fuite, abandon et passage à l'acte...
    Touchée de plein fouet par ces affaires enchevêtrées, la commissaire Aïcha Sadia va, dans cette nouvelle enquête, basculer sous nos yeux de la force à l'anéantissement.Finaliste Prix Michel Lebrun, Prix du Périgord Vert 2016 et Prix Littéraire Mauvais Genre du Val Vert du Clain.
    /> Un roman aussi sombre que passionnant, riche en émotions ! 
    EXTRAIT
    Trois heures, l'heure du flash RTL: « Jean-Marc Ducroix a sollicité sa liberté conditionnelle. C'est donc par l'intermédiaire de son avocat que Ducroix a demandé à purger sa peine à l'extérieur de la prison, sous la surveillance d'un bracelet électronique. La justice belge devrait se prononcer fin janvier2013...»
    Sabrina a éteint le poste. Elle s'est mise à respirer lentement, comme s'il fallait économiser l'oxygène. Elle a garé sa voiture, a traversé le parking jusqu'à l'entrée du bloc J, s'est enfermée dans l'ascenseur puis a verrouillé la porte de l'appartement à double tour. Elle a fait couler une cafetière pleine et s'est assise dans la cuisine, près de la fenêtre. Elle a regardé le ciel, la circonvolution des nuages, observé les immeubles en face, tenté d'imaginer la vie des autres, à se satisfaire du minuscule de leur existence, la leur, la sienne. 
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Gilles Vincent comble son lecteur par son savoir-faire... Il déroule avec brio le fil d'une histoire passionnante... Nous sommes littéralement sous le charme de l'écriture de cet auteur qui utilise à merveille la matière première essentielle de l'écrivain, les mots. - Le Noir Émoi
    [U]n roman noir efficace et émouvant dont les protagonistes, à la fois victimes et bourreaux, sont lancés dans une spirale de violence dont on devine qu'elle les condamne inexorablement. - Roger Martin, Vie Nouvelle
    Trois heures avant l'aube, ou le trait d'union qui cimente les univers du polar et du thriller et ralliera les suffrages des amateurs de ces deux genres littéraires. - Blog ÉmOtions
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Gilles Vincent est né à Issy-les-Moulineaux le 11 septembre 1958. Un grand-père député du Front Populaire, grand résistant, déporté... Une grand-mère institutrice, hussarde de la République, bouffeuse de curés. Un père prof de Fac, une mère prof de Lettres, puis psychanalyste. Et c'est du côté de Valenciennes qu'il passe sa jeunesse dans laquelle ne trouvent grâce à ses yeux que les livres et les mondes imaginaires. À 14 ans, au Maroc, il dévore San Antonio jusqu'à en oublier la magie du désert. Sa décision est prise : plus tard lui aussi il racontera des histoires. À 20 ans, il abandonne ses études pour une carrière de commercial. Puis il rejoint le sud, Marseille tout d'abord puis les environs de Pau où il vit depuis quelques années, tout entier consacré à « l'aventure des mots » : ateliers, classes, conférences et romans. Dans les auteurs qui l'ont marqué, on retrouve Duras, Besson, Van Cauwelaert, Jim Harrison, Jesse Kellerman et Frédéric Dard bien sûr ! Dans ses passions se mêlent le ciné, les bouffes entre copains, les courses autour du lac, la lecture, les rêves, tous les rêves, et Madrid où il se verrait bien vivre un jour...

  • Beso de la Muerte

    Gilles Vincent

    • Jigal
    • 20 Octobre 2015

    La passion poussée jusqu'à la folie... Émouvant, tragique, haletant, à fleur de peau et diaboliquement crescendo.
    Août 1936, en Espagne, on assassine Garcia Lorca, accusé de sympathie républicaine. Août 2011, à Marseille, on découvre le corps calciné d'une femme, abandonné entre les rails. Entre ces deux morts, s'écrivent les tragédies du vingtième siècle, les secrets d'État, les coulisses de la démocratie espagnole naissante et la passion dévorante d'une jeune femme pour l'ombre du poète... Entre ces deux âmes suppliciées, un pacte étrange, bien au-delà du temps, va profondément bousculer la nouvelle enquête de la commissaire Aïcha Sadia...
    Une histoire d'une grande richesse, émouvante et cruelle, complexe et passionnante.
    Ce livre a obtenu le Prix CEZAM INTER CE 2014.
    EXTRAIT
    /> En parcourant les derniers mètres avant la pension, Aïcha Sadia songea aux troubles ressentis face aux crimes atroces. Elle avait appris, il y a longtemps, que ces troubles ne forment en fait qu'un habile déguisement de l'âme. La mort, se dit-elle en poussant la porte d'entrée, pareille à une vieille enjôleuse, n'en finirait sans doute jamais de fasciner les vivants...
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Dans cette nouvelle enquête de la commissaire Aïcha Sadia, la découverte du corps calciné d'une femme à Marseille en 2011 fait curieusement écho à l'assassinat de Garcia Lorca en Espagne, en 1936. Gilles Vincent nous entraîne dans une histoire complexe sur deux voire trois époques. Dans les années 30, dans l'Espagne franquiste et sa guerre civile, aujourd'hui en France mais aussi de l'autre côté des Pyrénées où les fantômes du passé resurgissent et tuent encore. Il entremêle ses histoires, ses personnages avec brio dans une écriture imagée et toujours sur le fil du rasoir. Ce polar historique est magnifiquement raconté et cette politique fiction franco-espagnole est un pur régal. - Coups de coeur 2013, Des bibliothécaires
    Un insensé amour surfe jusqu'à la folie, et la vengeance savamment orchestrée fait fi des vivants pour ne miser que sur ce beso de la muerte, le baiser de la mort. Un thriller bien ficelé qui tient en haleine jusqu'aux derniers rebondissements sans extravagance. De la tragédie, du sang, des larmes, et de biens amers souvenirs. -Tribune Côte d'Azur
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Gilles Vincent est né à Issy-les-Moulineaux le 11 septembre 1958. Un grand-père député du Front Populaire, grand résistant, déporté... Une grand-mère institutrice, hussarde de la République, bouffeuse de curés. Un père prof de Fac, une mère prof de Lettres, puis psychanalyste. Et c'est du côté de Valenciennes qu'il passe sa jeunesse dans laquelle ne trouvent grâce à ses yeux que les livres et les mondes imaginaires. À 14 ans, au Maroc, il dévore San Antonio jusqu'à en oublier la magie du désert. Sa décision est prise : plus tard lui aussi il racontera des histoires. À 20 ans, il abandonne ses études pour une carrière de commercial. Puis il rejoint le sud, Marseille tout d'abord puis les environs de Pau où il vit depuis quelques années, tout entier consacré à « l'aventure des mots » : ateliers, classes, conférences et romans. Dans les auteurs qui l'ont marqué, on retrouve Duras, Besson, Van Cauwelaert, Jim Harrison, Jesse Kellerman et Frédéric Dard bien sûr ! Dans ses passions se mêlent le ciné, les bouffes entre copains, les courses autour du lac, la lecture, les rêves, tous les rêves, et Madrid où il se verrait bien vivre un jour...

  • Jean Jaurès

    ,

    • Fayard
    • 5 Février 2014

    Figure majeure de l´histoire française et européenne, personnage central de la République et du socialisme, premier mort de la Grande Guerre par son assassinat le 31 juillet 1914, héros du Panthéon depuis 1924, Jean Jaurès (1859-1914) ne bénéficie pourtant pas d´une biographie à la hauteur de sa place dans l´histoire contemporaine. C´est chose faite aujourd´hui avec l´ouvrage des historiens Gilles Candar et Vincent Duclert, qui orchestre les sources les plus vastes tout en restituant les acquis les plus récents de la recherche.
    Se dessine un portrait passionnant de ce brillant normalien, philosophe, professeur, plus jeune député de France, grand orateur et journaliste pénétrant, patriote internationaliste, fondateur du socialisme démocratique, aux avant-postes de la République. Son attention constante à la question sociale l´amène à s´engager dans de très nombreuses luttes ouvrières, paysannes, syndicales, intellectuelles. Ses écrits innombrables témoignent de ce choix de la justice et de la cause de l´humanité.
    Ce livre défend une interprétation de l´homme et de son action dans l´étude du combat politique, intellectuel et moral qui entraîna Jaurès tout au long de son existence, et même par-delà sa mort puisque sa mémoire continue d´agir puissamment sur les représentations contemporaines. Jaurès est un symbole pour les sociétés, un emblème à gauche, parfois disputé à droite, une icône aussi pour des générations de militants, un objet d´étude enfin, sans cesse renouvelé.Professeur de chaire supérieure au lycée Montesquieu (Le Mans), président de la Société d´études jaurésiennes, Gilles Candar anime chez Fayard la parution des OEuvres de Jean Jaurès. Chercheur et enseignant à l'École des hautes études en sciences sociales, inspecteur général de l´Éducation nationale, Vincent Duclert a publié une biographie remarqué d´Alfred Dreyfus (Fayard, 2006).

  • L'épopée du recordman d'essais en Top 14
    Celui qui a commencé le rugby à l'âge de 8 ans, l'ailier emblématique de Toulouse Vincent Clerc, se retire des terrains à l'âge de 37 ans en laissant derrière lui un palmarès hors norme qui le place comme l'un des meilleurs joueurs de rugby français de son époque.
    Du FC Grenoble, de 1998 à 2002, au Stade Toulousain, de 2002 à 2016, pour finir sa carrière au RC Toulon, ce natif d'Échirolles, dans l'Isère, a marqué de son empreinte les pelouses du Top 14 en inscrivant 101 essais qui font de lui le recordman en la matière.
    Dans cette autobiographie, le gendre de l'ancien sélectionneur de l'équipe de France Guy Novès, dresse une analyse de l'évolution du rugby, de son poste de trois-quarts aile et de l'équipe de France.
    Celui qui a connu de multiples blessures au cours de sa carrière a toujours su se relever et rester performant au haut niveau. Il a également mûrement préparé sa reconversion professionnelle en se lançant très tôt dans les affaires en créant, en 2008, la société Team One Groupe qui propose des prestations de haut niveau dans la communication et le marketing sportif, et compte par exemple pour client le basketteur LeBron James.
    Palmarès :
    67 sélections en équipe de France et 38 essais inscrits
    3 Tournois des 6 nations remportés : 2004, 2007 et 2010 dont 2 Grands Chelems (2004 et 2010)
    3 Coupes d'Europe avec le Stade toulousain : 2003, 2005 et 2010
    3 Boucliers de Brennus avec le Stade toulousain : 2008, 2011 et 2012

  • Le découpage en plans, qui est considéré aujourd'hui comme le fondement de l'art cinématographique, en est paradoxalement l'un des éléments les moins étudiés. Alors que le montage a focalisé depuis longtemps l'attention des théoriciens du cinéma, et que l'histoire et la pratique en ont été amplement interrogées, on s'est rarement penché sur la question du découpage. Sauf à le considérer précisément comme le repoussoir figé de cette opération nettement plus créative que serait le montage. Ainsi on l'associe la plupart du temps au cinéma classique, sans lui accorder d'ailleurs plus d'importance que cela dans le geste poïétique, alors que le montage est associé à une certaine modernité du cinéma, à l'intérieur de laquelle il est identifié comme l'un des ressorts créatifs majeurs. Quelle a été la pratique du découpage, son lien avec le scénario, avec la mise en scène, avec le montage ? Quelle part peut-on lui attribuer dans la construction du film, et dans quelles cinématographies ? Quelle est la persistance actuelle du découpage, et sous quelle forme ? Telles sont les questions auxquelles essaie de répondre cet ouvrage. Histoire du cinéma, histoire des théories, esthétique, histoire des formes et histoire culturelle sont ici convoquées afin d'interroger et de reconstruire cette notion dont la délimitation même (pour ne pas parler de définition) demande à être reconsidérée.

  • Le Mahabharata est une épopée en sanskrit composée entre les IVe siècle précédant et IVe siècle suivant la naissance du Christ. Son influence a été considérable, sa diffusion prépondérante dans tout le sud-est asiatique. Elle demeure le texte fondateur de la culture indienne. Ce volume inclut la geste de la Baghavad Gita.

  • Le Mahabharata est une épopée en sanskrit composée entre les IVe siècle précédant et IVe siècle suivant la naissance du Christ. Elle comporte environ 200 000 vers. Son influence a été considérable et sa diffusion a été prépondérante dans tout le sud-est asiatique. Le tome VII comporte les livres suivants : Le Livre du Sacrifice du Cheval (XIV), Le Livre du Séjour à l'ermitage (XV), Le Livre des Pilons (XVI), Le Livre du Grand Départ (XVII), Le Livre de la Montée au Ciel (XVIII). Avec le tome VII, la publication du cycle du Mahabharata s'achève. Dans une édition la plus ample qui ait été donnée, à ce jour, en langue française.

  • Cet abécédaire raisonné, pour analyser la complexité de l'histoire coloniale française, se nourrit de personnages-clés, d'événements décisifs, de créations artistiques remarquables et de concepts polémiques. Il laisse librement entrer par des multiples approches convergentes au coeur d'une expansion historique qui a construit un pan du récit national. Mais formater l'esprit des peuples indigènes, les soumettre par la force ou les violences, leur apporter autoritairement la civilisation n'eut qu'un temps. L'action sans relâche d'intellectuels, de militants politiques, de journalistes, d'artistes va saper les fondements d'un empire apparemment triomphant. D'où le projet de ce travail collectif : appréhender, à travers le filtre nuancé des arts, l'histoire de la colonisation et des indépendances.

  • Les années 68, largement étudiées au niveau national comme au niveau de nombreuses régions, n'avaient pas encore été abordées du point de vue de l'Ouest français, espace fortement marqué par les stéréotypes, le renvoyant trop souvent à la marge des évolutions qui caractérisèrent ces années de contestation. L'ouvrage présent ambitionne non seulement de réactualiser ces représentations datées, mais aussi de tracer de nouvelles pistes d'interprétation en abordant de nouveaux objets et de nouveaux acteurs. Entré précocement dans la contestation, marqueur de la période qui s'organise autour de l'évènement mai-juin 1968, l'Ouest français acquiert ici nombre de caractéristiques soulignant l'ampleur de sa mutation politique, sociale et culturelle. L'élan contestataire massif, aux multiples expressions, a fortement irrigué les sociétés rurales comme urbaines de l'Ouest et a permis l'émergence ou l'affirmation d'identités plurielles, parfois antagoniques. Ainsi la résurgence d'une aspiration régionaliste, aux manifestations très diverses, apparaît comme une des spécificités de la période, tout comme la remise en cause des institutions politiques et religieuses qui tentèrent de s'adapter aux nouveaux enjeux régionaux. Aventure collective, cette période révèle également des itinéraires individuels dont les évolutions, parfois déroutantes, illustrent plus largement l'impact durable qu'ont eu les évènements pour chacun des acteurs, connus ou anonymes, des années 68 dans l'Ouest.

  • Le Mahabharata est une épopée en sanskrit composée entre le IVe siècle après J. C et le IVe siècle après J. C. Elle a eu une influence énorme sur les arts, connu une diffusion dans tout le sud-est asiatique et reste le texte fondateur de la culture indienne. Une multitude de récits l'enrichit au carrefour du généalogique, du mythique, du fabuleux, du sapientiel, du spéculatif. Cette édition, en plusieurs volumes, est la plus ample qui ait été donnée, à ce jour, en langue française.

  • Dans le numéro printemps-été de Voix et Images, Micheline Cambron et Mylène Bédard proposent un dossier consacré à un corpus peu étudié dans une perspective littéraire : les genres médiatiques de 1860 à 1900. Guillaume Pinson s'y intéresse à la mondialisation de la presse francophone à travers l'étude du reportage, alors que Vincent Lambert étudie la visée et les postures de quatre chroniqueurs phares. Mylène Bédard, quant à elle, interroge la frontière entre roman-feuilleton et fait divers à travers la figure du féminin dans Le Pionnier de Sherbrooke, puis Louis-Serge Gill étudie le caractère multiforme de la critique littéraire par le biais de la réception du Pèlerin de Sainte-Anne de Pamphile Le May, et Lucie Robert discute des enjeux commerciaux et poétiques soulevés par la critique théâtrale. Enfin, Charlotte Biron, prenant appui sur le récit du tour de monde qu'ont effectué Lorenzo Prince et Auguste Marion en 1901, tisse des liens entre reportage, récit d'aventures et développement des transports.

  • Acteur du Bloc des gauches, majoritaire à la Chambre des députés, et auquel appartient son parti socialiste français, Jaurès est confronté de près à l'exercice du pouvoir. Vice-président de la Chambre en 1903, il anime la délégation des gauches et fait figure de grand orateur parlementaire de la majorité qui soutient la politique laïque, anticléricale et réformatrice du gouvernement Combes (1902-1905). Mais Jaurès ne se laisse pas enfermer dans la seule pratique politique, intérieure et internationale. Il relance l'affaire Dreyfus dans un grand discours à la Chambre en avril 1903 et publie quelques-uns de ses plus importants textes de réflexion historique et politique : le Discours à la jeunesse au lycée d'Albi en juillet 1903 et l'étude intitulée Le socialisme et le radicalisme en 1885, vaste enquête sur ses débuts en politique en préface à l'édition de ses Discours parlementaires en janvier 1904. Il participe ainsi pleinement aux grandes controverses du début du siècle sur la nature du socialisme français et international, notamment lors du congrès d'Amsterdam (août 1904). Gilles Candar est professeur d'histoire en classes préparatoires au lycée Montesquieu (Le Mans). Vincent Duclert est chercheur au Centre d'études sociologiques et politiques Raymond Aron (École des Hautes Études en Sciences Sociales) et professeur associé à Sciences Po. Rémi Fabre est professeur émérite à l'université Paris-Est Créteil.

empty