Gwénola Sebaux

  • L'intensification et l'amplitude des migrations internationales à l'aube du xxie siècle placent l'Europe devant de nouveaux défis. Au coeur d'un système migratoire d'ampleur inédite, il lui faut d'urgence élaborer une stratégie visionnaire pour assurer ou refonder sa cohérence. Condition préalable : la compréhension de son passé migratoire récent. Fondé sur les derniers résultats de la recherche, ce livre explore les articulations complexes entre mobilités, migrations et constructions identitaires en contexte transnational. Les migrations étudiées ici dans plusieurs aires géographiques d'Europe et jusqu'en Israël sont appréhendées dans leur dimension culturelle, économique ou ethnographique, mais aussi historique et politique. Ainsi rassemblés, les articles proposés par des auteurs de diverses nationalités marquent l'état de la réflexion scientifique et constituent un observatoire pertinent dans le contexte contemporain d'une Europe inquiète, marquée par « la crise des réfugiés ». Ce livre vise à nourrir la réflexion politique et civile sur la question migratoire.

  • La notion de transmission fait-elle encore sens aujourd'hui ? Migration et transmission ont-elles partie liée ? Comment s'opère la transmission en contexte migratoire ? Nos sociétés post-migratoires à l'aube du xxie siècle peuvent-elles, entre ruptures et continuités, réinventer « l'esprit de sociabilité » cher aux philosophes des Lumières ? Quelle part d'identité l'étranger immigré transmet-il à ses enfants, quelle part d'étrangéité à la société qui l'accueille ? C'est à ces questions que répondent des spécialistes de huit nationalités différentes, en croisant les aires géographiques et culturelles ou les échelles temporelles, et avec les outils de leurs disciplines respectives : la géographie, la philosophie politique, l'anthropologie, la sociologie, la sociolinguistique, l'histoire et la civilisation. Un faisceau d'enquêtes inédites et un arsenal analytique international à la mesure de l'enjeu (post)migratoire à l'aube du xxie siècle.

empty