Henri Gomez

  • Vivre après l'alcool

    Henri Gomez

    Vivre après l'alcool fait partie de l'impensé du soin. Les psychiatres, les psychologues et les soignants sont souvent démunis face aux patients en difficulté avec l'alcool, et plus généralement avec les addictions. Après le sevrage, le problème de l'après reste entier. Comment aider le patient à se donner une bonne vie ? Comment l'accompagner pour passer de la conscience douloureuse d'un manque à être à une vie alliant, selon la formule, la responsabilité de ses plaisirs et le plaisir de ses responsabilités ?

    Les changements proposés par Henri Gomez, à travers ses clés pour devenir acteur de ses choix, définissent une philosophie critique, épicurienne et citoyenne où la question du sens à donner à sa vie est posée comme alternative aux logiques de l'hypermodernité : l'avoir, le paraître, les faux-semblants, l'insécurité. Cet ouvrage se donne comme objectif d'apprendre ou réapprendre à vivre, une fois l'addiction suspendue. L'auteur ne se contente pas d'énoncer une suite de recommandations de bons usages pour « l'après alcool ». Il développe des axes de réflexion et d'action concrets pour changer de représentations, de façon de voir et d'agir, qui inspireront toute personne désireuse de ne pas subir sa vie.

  • Les groupes de parole constituent un mode privilégié d'accompagnement des personnes en difficulté avec l'alcool. S'inspirant à la fois des groupes de rencontre non directifs de Carl Rogers et des réunions des Alcooliques anomymes, ils reposent sur l'implication du soignant alcoologue. Ce travail de groupe s'appuie sur trois concepts théoriquement explicités : la problématique alcoolique, l'alliance thérapeutique, l'approche intégrative.

    Cinq champs de connaissance sont mis en jeu selon les thématiques de groupe proposées : la relation à l'alcool, les grilles psychanalytiques et psychopathologiques, l'approche cognitive et comportementale, la dimension systémique, familiale trans et intergénérationnelle, la réflexion philosophique, culturelle et politique.

    À l'intention de ceux, médecins généralistes, psychiatres, psychanalystes, psychologues, infirmiers... qui animent ou souhaitent animer un groupe d'accompagnement en alcoologie, Henri Gomez donne les précisions techniques nécessaires à la création d'un tel groupe, une analyse de son évolution, de la place du soignant, et des modalités selon lesquelles cet outil collectif doit se différencier dans le temps pour répondre aux besoins diversifiés des patients et de l'équipe professionnelle. De nombreuses vignettes cliniques et des fragments de réunions issus de l'expérience de l'auteur illustrent son approche des groupes de parole en alcoologie.

    Henri Gomez est alcoologue et psychiatre à Toulouse. Il anime une association de recherche clinique et d'entraide en alcoologie (AREA).

     Mise en vente le 05 janvier 2012

  • L'hospitalisation brève en alcoologie (HBA) fournit une réponse au besoin d'une offre de soin alcoologique efficiente, ouverte sur l'accompagnement. L'HBA est un concept novateur dans l'offre de soin alcoologique, alternatif à la notion de « cure » classique, de plus en plus invalidée par les études internationales. Elle est présentée comme un élément central de l'offre de soin qui s'appuie sur l'engagement au long cours des soignants et des patients, sur une approche psychothérapique intégrative, sur un travail de groupe et l'implication d'associations de bénévoles abstinents.

  • Le cinéma est un langage, structuré par les représentations, les intentions et la créativité de tous ceux qui élaborent ensemble une oeuvre cinématographique.

    Dans le cadre du soin alcoologique, le cinéma peut constituer un médiateur toujours renouvelé de la relation et de la réflexion dans des temps d'élaboration collective - lors d'ateliers ou de séances de groupe de parole - ou à l'occasion d'entretiens individuels. Il contribue à peupler l'imaginaire de la personne en démarche de soin et à étoffer la relation d'aide en favorisant le partage de références culturelles et symboliques, tout en décentrant progressivement l'attention sur ce qui n'est pas le comportement alcoolique.

    Henri Gomez et l'équipe des cinéphiles de l'AREA présentent leur travail autour de fiches d'analyse de films récents ou classiques, regroupées dans des thématiques. A destination des soignants et les personnes en quête de repères et de rêves, cet ouvrage est une incitation indirecte à éprouver et à penser par soi-même, en suspendant le cours des aliénations ordinaires.

    « Ce livre est un outil puissant et attrayant - et ce n'est pas le moindre de ses mérites -  pour aider les équipes soignantes et les psychothérapeutes à changer de regard sur les alcooliques, et aussi sur quelques autres chemins où l'esprit peut s'égarer. C'est en effet la condition pour qu'ils puissent aider leurs patients à changer à leur tour. Le cinéma n'est pas seulement un formidable instrument d'information et de divertissement, il est aussi un support d'échanges, de déculpabilisation et de réaffiliation. » Serge Tisseron

  • Les clés, élaborées à partir d'une expérience collective de plus de 20 ans, recouvrent l'ensemble ce qui est nécessaire pour «sortir de l'alcool». Si elles gagnent à être travaillées dans un cadre collectif, tels que les groupes de parole, elles peuvent être mises en oeuvre pendant les hospitalisations, dans les suivis individuels et la vie de tous les jours. Certaines, d'inspiration cognitive et comportementale, sont plus appropriées pour les premiers mois, la période du sans-alcool, d'autres visent la période du hors-alcool qui correspond à un vrai changement de culture. Les soignants peuvent les travailler avec le patient pour qu'il s'y exerce et apprenne à s'en servir. Ces différents axes de travail sont présentés et illustrés. Il n'est pas de résultat durable sans effort d'élaboration et sans prise en main personnelle. C'est la raison d'être de ces clés. Constituer un trousseau pour ouvrir les portes du discernement.

    Henri Gomez est alcoologue et psychiatre à Toulouse. Il anime depuis de nombreuses années une association de recherche clinique et d'entraide en alcoologie (AREA). Il a publié Guide de l'accompagnement des personnes en difficulté avec l'alcool (Dunod, 2007, rééd 2011) ; La personne alcoolique (Dunod,1993).

  • Comment aider les alcooliques à changer, c'est-à-dire à substituer un mode de vie épanouissant et utile à un comportement auto et hétéro-agressif ? En agissant sur les représentations que le sujet a de la molécule, du vin, de la bouteille, de lui-même et de l'environnement.

    Le but de l'ouvrage est de modifier les images, stéréotypes et préjugés dans la problématique alcoolique. Les soignants et les aidants du champ alcoologique sont les mieux à même de faire évoluer les représentations qui enferment les malades de l'alcool dans leur déni, leurs illusions et leur souffrance. Analyses et témoignages dégagent des pistes pour établir une relation d'aide et créer une alliance thérapeutique.

empty