Hugues Micol

  • Agughia Nouv.

    Agughia

    Hugues Micol

    Dans un futur proche, la Corse est devenue le paradis d'une poignée de nantis, touristes richissimes, grossiers et exigeants venus des Ailleurs. Le climat de plus en plus détraqué rend les saisons aléatoires, précarisant davantage les locaux contraints d'accepter ce tourisme dévoyé pour survivre. Tout commence lorsqu'Agughia, « anguille » en corse, jeune voleuse débrouillarde et fière dérobe un objet mystérieux transporté par un représentant de Radius, puissant lobby en aménagement du territoire...

  • En se basant sur la vie de John Glanton, Texas Ranger pendant la guerre américano-mexicaine puis mercenaire à la tête d'une bande de tueurs d'Indiens payés au scalp, Hugues Micol livre un récit hallucinant. Son dessin, puissant, qui rappelle les gravures Les Désastres de la guerre de Goya, dépeint l'implacable brutalité de l'expansion américaine, bien loin de la légende héroïque de la conquête de l'Ouest.

  • La Terre outragée, la Terre brisée, la Terre martyrisée... mais la Terre libérée ?

    Jaq dirige l'Agence terrienne et négocie au quotidien avec les extra-terrestres. Son frère Téomas a choisi l'option inverse : depuis les bas-fonds,il fomente une révolution pour chasser l'occupant. Mais les Orts sont-ils si mauvais ? Les intentions des révolutionnaires sont-elles si pures ? Et surtout, quel prix les sapiens auront-ils à payer pour retrouver leur liberté ? Entre complots souterrains et batailles épiques, Micol fait rugir la fureur de la révolution au fil de planches à couper le souffler.

  • Ce devoir de guerre, tous les hommes sur Terre savent qu'il exige l'unité humaine.
    Nous autres, qui aurons vécu les plus grandes heures de notre Histoire, nous n'avons pas à vouloir autre chose que de nous montrer, jusqu'à la fin, dignes de Moz.

  • En l'an de grâce 2198, le monde est au bord du chaos. Cela fait plusieurs décennies que tous les enfants qui naissent sont exclusivement de sexe masculin. Pour faire face à cette crise qui menace l'existence même de la France (et par extension les nerfs de la population masculine), le commandement spatial français envoie le lieutenant-colonel Frédéric Vaugirard sur une planète encore inconnue. Cette dernière pourrait bien abriter une population de créatures femelles dont l'ADN devrait être compatible avec celui de tout bon citoyen français. Vaugirard arrivé à bon port, découvre un monde étrange dont les sublimes habitantes, les Vülves, menées par la non moins sublime reine BA-BA-OUH, lui font un chaleureux accueil. Leur curiosité est à son paroxysme, car c'est la première fois qu'elles sont confrontées à cet animal aussi étrange que légendaire :
    un mâle.En l'an de grâce 2198, le monde est au bord du chaos. Cela fait plusieurs décennies que tous les enfants qui naissent sont exclusivement de sexe masculin. Pour faire face à cette crise qui menace l'existence même de la France (et par extension les nerfs de la population masculine), le commandement spatial français envoie le lieutenant-colonel Frédéric Vaugirard sur une planète encore inconnue. Cette dernière pourrait bien abriter une population de créatures femelles dont l'ADN devrait être compatible avec celui de tout bon citoyen français. Vaugirard arrivé à bon port, découvre un monde étrange dont les sublimes habitantes, les Vülves, menées par la non moins sublime reine BA-BA-OUH, lui font un chaleureux accueil. Leur curiosité est à son paroxysme, car c'est la première fois qu'elles sont confrontées à cet animal aussi étrange que légendaire :
    un mâle.

  • Espionnage, loufoqueries brûlantes et pains dans la gueule sur fond de guerre froide. Un régal !Rémi l'espion « bien de chez nous » a de quoi être heureux ! Fini le train-train parisien avec les trajets en scooter pourri et les plats tièdes chez la mère Pradier ! C'est maintenant la vie d'espion, la vraie, avec une traque au Costa Negra sur les traces de Kurt Milo, un ancien de l'EER, une organisation nazie chargée de la confiscation des oeuvres d'art juives. Mais lorsqu'on est plutôt coiffé comme Sean Connery version Nom de la Rose que comme 007, il est parfois difficile de rentrer dans certains milieux classieux ou même de séduire des femmes... Heureusement que Rémi est malin comme OSS 11 7 et baraqué comme le Gorille. La baffe et la vanne facile, quoi !Menée par un Hugues Micol en état de grâce, l'ultime épisode d'une série résolument barrée, où les bons mots claquent aussi fort que les rafales de mitraillettes.

  • Sur fond de Guerre Froide, les enquêtes délirantes d'une barbouze pas comme les autres...
    Aaaaah : la vie d'espion... Ses bolides. Ses belles pépées. Ses palaces et ses casinos. Enfin, quand on est au service secret de Sa Majesté peut-être... Parce que quand on est, comme Rémi, barbouze frenchie dans les années 50, le quotidien c'est plutôt scooter, dames pipi et plat du jour chez la Mère Pradier. Mais qu'importe ! Car Rémi, malin comme OSS 117, baraqué comme le Gorille et coiffé comme Sean Connery (celui du Nom de la rose, pas de celui du 007...) n'a pas le temps de s'ennuyer. Lancé sur les traces de Kurt Milo, ancien de l'EER, une organisation nazie chargée de la confiscation des 'uvres d'art juives, notre agent secret va s'envoler pour le Costa Negra. Il tentera de mettre la main sur la légendaire collection Jacobi et ses mystères, ce qui ne sera pas chose aisée. Car entre la CIA, le MI6, des truands patibulaires, une soubrette à moustache et des plantes carnivores, rien ne lui sera épargné ! Entre aventure exotique et délire extatique, bienvenue dans un univers parfaitement loufoque où les bons mots fusent autant que les rafales de mitraillette !

  • Maximus Ohanzee Wildhorse, rebaptisé "Maximus Wyld" par Hollywood, était un comédien talentueux, prisé, admiré. Sa filmographie est une anthologie du cinéma : Vertigo, le Faucon maltais, Sunset Boulevard, la Prisonnière du désert, Rebecca...
    Visage cuivré, beauté inédite et présence animale, il ouvrit la voie aux stars 'de couleur' dans un climat égrégationniste. Après lui, Sydney Poitier, Harry Belafonte, Yul Brynner, ont pu accéder au rang de stars. Son charisme a enflammé le cinéma blanc, l'a dévergondé, fait vaciller son hégémonie raciale. Maximus Wyld était un pionnier. Pourtant, aucun générique ne mentionne son nom. Sur le celluloïd, nulle empreinte de son visage. Maximus le précurseur repose dans le cimetière des amnésies hollywoodiennes. Quel évènement l'a poussé dans les limbes ? Quelle force occulte et supérieure a remisé sa carrière dans un triangle des Bermudes cinématographique ?

  • Hugues Micol, dessinateur de bande dessinée, engage Santorin Saint Rose, détective-aventurier, pour retrouver un dessin qu'une cigogne lui aurait dérobé. La piste mène à Macao où l'oiseau a migré. Saint Rose et son équipe partent à sa poursuite... avec, dans leurs bagages, leur commanditaire...
    En se mettant en scène dans un récit d'aventures, Hugues Micol rend hommage aux BD de son enfance tout en parlant de son propre travail d'auteur. Un tour de force narratif et graphique, sublimé par les couleurs chatoyantes d'Isabelle Merlet !

  • Le Turc est le 3e tome de Bonneval Pacha, une biographie haute en couleur signée Gwen de Bonneval, un lointain neveu du héros, et Hugues Micol.

    Troisième épisode de Bonneval Pacha, résumé de la série. Du comte de Bonneval, Voltaire disait : « On lui passera tout, parce qu'il était un homme aimable », soulignant ainsi les sentiments ambivalents suscités par cet incroyable personnage, tout autant aimé et admiré que honni ou jalousé par ses contemporains. Un homme du XVIIIe siècle, plein de panache et de fougue, qui vécut passionnément et connut un destin chaotique, épique et tragique d'officier français sous Louis XIV, de général d'infanterie pour l'empire d'Autriche, puis de pacha ottoman à Constantinople. Cela valait bien une biographie !

    3e et dernier volet de Bonneval Pacha ; un énorme travail de recherche documentaire et une mise en images somptueuse pour une bande dessinée biographique qui répare les oublis de l'Histoire.

  • Insoumis (L')L'Insoumis est le 1er tome de Bonneval pacha, une série que Bonneval et Micol dédient à celui dont Sainte-Beuve disait : « Parmi les personnages du commencement du dix-huitième siècle, il n'en est pas qui ait plus excité la curiosité en son temps. »
    Bonneval pacha raconte l'histoire d'un libertin, d'un bretteur redoutable, d'un agitateur politique, d'un agent double, d'un apostat changeant de patrie et de religion... le comte de Bonneval. Voici le destin tumultueux, épique et tragique de cet homme du XVIIIe siècle, autant aimé et admiré que honni et jalousé, qui mena trois vies successives : officier français sous Louis XIV, général d'infanterie pour l'empire d'Autriche, puis pacha ottoman à Constantinople. Il y a du baron de Münchausen, du Fanfan la Tulipe, du Casanova, du Rabelais et un quelque chose des contes des Mille et une nuits en lui...
    Bonneval Pacha, une série prévue en 4 tomes, est une biographie moderne et passionnante, un récit historique soigneusement documenté, une aventure scénarisée par l'un des descendants du pacha Bonneval lui-même !

  • Verve, aventures, copains et intrigues vénitiennes. Les mousquetaires sont de retour !Qu'elle est belle la vie de Mousquetaire : ripaille, volailles, amis fidèles et cruchons de vin à volonté ! Mais quand on sort du havre de paix que constitue une
    taverne, l'aventure et son cortège d'ennuis reprennent leurs droits ! C'est ainsi que D'Artagnan, dont le seul objectif était de soulager sa vessie trop pleine sur un mur discret, assiste au meurtre d'un émissaire du Doge de Venise venu quérir l'aide du Roy de France afin de déjouer un terrible complot. D'Artagnan l'a déjà compris : lui et ses amis n'ont plus qu'à se mettre en route pour l'Italie, direction la Sérénissime? Un dessin piquant, des dialogues vifs et tranchants, une variation sautillante et picaresque des Trois mousquetaires toujours orchestrée par deux fines lames du verbe et du crayon : Éric Adam (La Tranchée, Les Carrés) et Hugues Micol (Les contes du Septième souffle, Les Parques?).

empty