Michel Lafon

  • En 1761, un navire français s'échoue sur un îlot perdu de l'océan Indien. Il transporte cent soixante esclaves. Pour survivre, rescapés blancs et noirs doivent cohabiter. Un officier veut construire une chaloupe. Les marins refusent de l'aider. Les esclaves acceptent. Leur dignité force le respect des Blancs. Mais au moment du départ, on ne les embarque pas. Quinze ans plus tard, quand le bruit de ce forfait a couru tous les ports, on revient les chercher. Il ne reste que sept femmes et un enfant. À partir des archives maritimes, des fouilles archéologiques et d'un séjour sur l'île, Irène Frain raconte ce chapitre méconnu des droits de l'Homme, qui a conduit les consciences à l'abolition de l'esclavage.

  • Beauvoir in love

    Irène Frain

    À travers ce livre , Irène Frain fait renaître toute la magie et l illusion des amours impossibles.
    On connaît la légende Beauvoir, intellectuelle majeure du xxe siècle, figure de proue du féminisme et compagne de Jean-Paul Sartre. Mais que sait-on de l amoureuse déchirée qui se cachait derrière l icône ?
    1947. Simone de Beauvoir débarque aux États-Unis pour donner une série de conférences sur l existentialisme. En vérité, Sartre fait tout pour la tenir à l écart de son idylle avec la mystérieuse Dolores Vanetti. Là, à près de 40 ans, Beauvoir va faire la rencontre d un écrivain américain hors normes : le séduisant Nelson Algren. Dès leur premier échange, c est le choc. En moins de vingt-quatre heures, dans les bas-fonds de Chicago, entre bars sordides, planques de junkies et un deux-pièces sommaire, Simone revit. Avec Algren, elle va découvrir ce qu il y a de plus bouleversant dans l amour au masculin : ses élans de romantisme, ses fureurs et ses émois enfantins...
    Constamment attisée par leurs séparations et d éphémères retrouvailles, la tension amoureuse se fait parfois insoutenable. Mais elle réveille aussi l énergie créatrice des deux amants. C est à ce moment-là qu ils écrivent leurs chefs-d uvre : Nelson, le roman qui lui vaudra la gloire, L Homme au bras d or, et Simone Le Deuxième Sexe, texte fondateur de la libération des femmes.
    Ils auront, en tout et pour tout, été réunis pendant moins d un an mais le souvenir de leur histoire les hantera jusqu à la mort. À travers ce livre , Irène Frain fait renaître toute la magie et l illusion des amours impossibles. Celles qu on n oublie jamais.

  • La forêt des 29

    Irène Frain

    Irène Frain nous entraîne dans une aventure palpitante
    Inde du Nord, 1485. A la lisière du désert, les rajahs rivalisent de palais mirifiques. Pour les ériger, ils doivent alimenter les fours à chaux et abattent les arbres par milliers. Or, comme les Vieux l'avaient prédit, une sécheresse effroyable se met à ravager la région. Au coeur de la catastrophe, un humble paysan se dresse : Djambo, jeune homme rejeté par les siens, a rejoint le peuple des pauvres. Dans sa longue errance, il a tout vécu, la faim, les deuils, la route, les mirages destructeurs de l'orgueil et de la richesse, la douleur de l'amour trahi. Mais il a surtout appris à connaître la Nature. Le premier, il comprend que la sécheresse n'est pas une vengeance des dieux, mais celle de la nature maltraitée. Avec quelques hommes et femmes de bon sens, il fonde une communauté qui permet la survie de tous grâce à l'application de 29 principes simples. La vénération des arbres est le pilier de cette communauté, dont les adeptes ont pris le nom de " 29 " en hindi : les Bishnoïs.
    La démarche de Djambo frappe les esprits et son efficacité fait école. Dès 1500, l'Inde du Nord compte des centaines de villages de " 29 ". Gestion rationnelle de l'eau, respect des femmes, protection des animaux sauvages, compassion envers tous les vivants, égalité des castes : les principes des Bishnoïs séduisent les hommes les plus divers. Les politiques les respectent et ils vivent en paix.
    Mais en 1730, le maharadjah de Jodhpur est pris à son tour de folie bâtisseuse. Venant à manquer de bois, il expédie son armée dans une forêt qui appartient à une femme Bishnoï, Amrita. " Plutôt mourir ! " déclare-t-elle aux soldats en s'enlaçant à un arbre. Elle est décapitée. Ses filles l'imitent et sont massacrées. D'autres Bishnoïs prennent la suite, eux-mêmes trucidés. Ce massacre semble ne jamais devoir finir. Mais à la 363e victime, le chef de l'armée, écoeuré, renonce. Et le maharadjah, troublé, décide de protéger à jamais les " 29 ", leurs animaux et leurs forêts.
    Sur fond de steppes arides et de palais princiers, c'est cette épopée historique méconnue que ressuscite Irène Frain, après une enquête au Rajasthan sur les pas du légendaire Djambo, puis chez les Bishnoïs eux-mêmes, qui font actuellement figure de pionniers de l'écologie moderne, et donnent à ce roman flamboyant des allures de conte initiatique.

empty