Isabelle Delcambre

  • Comment les élèves s'y prennent-ils pour insérer des exemples dans les textes dissertatifs qu'ils ont à écrire au début de leurs études au lycée ? L'insertion d'exemples dans un texte « de réflexion » (le terme « dissertation » est ici employé dans un sens générique, il ne réfère pas spécifiquement à la dissertation littéraire) instaure dans l'écriture une tension qui pose problème aux élèves : comment débattre d'idées générales s'il faut aussi les ancrer dans du particulier ? Après avoir analysé le genre dissertatoire (notamment dans ses rapports controversés avec l'argumentation) et présenté quelques champs théoriques qui ont à faire avec l'exemple (de la rhétorique aristotélicienne aux sciences cognitives), l'ouvrage propose une théorie de l'exemplification comme opération discursive, en la spécifiant au niveau des organisations textuelles et de l'emploi de certains marqueurs (comme et par exemple). Ce parcours théorique conduit à mieux percevoir les difficultés des élèves, tantôt cognitives (gestion des contenus, compréhension des énoncés de sujets), tantôt linguistiques et discursives (fonction textuelle et rôle argumentatif des exemples, emploi des marqueurs). L'ouvrage se termine par la présentation et l'analyse critique d'une séquence didactique, construite pour une classe de seconde. Le bilan de ce travail, mené d'un point de vue praxéologique, permet de mettre en évidence deux modalités d'apprentissage assez nettement différenciées, ce qui aboutit à interroger la pertinence des prescriptions scolaires visant traditionnellement l'obligation d'exemplifier. La méthodologie utilisée est celle de l'analyse de corpus textuels, elle met en oeuvre l'hypothèse que les dysfonctionnements repérables dans les textes des apprenants sont des traces d'opérations psycho-cognitives spécifiques à la production écrite. L'ouvrage montre l'intérêt pour la didactique du français d'une analyse des erreurs dans les productions écrites sans en ignorer la difficulté : on ne saurait être trop prudent quant à la possibilité de détecter avec précision la cause de ces erreurs.

  • Cet ouvrage présente les concepts fondamentaux des didactiques en précisant leur définition, les questions auxquelles ils répondent, leurs intérêts ainsi que les problèmes qu'ils soulèvent ou les débats qu'ils suscitent. Cet ouvrage présente les concepts fondamentaux des didactiques en précisant leur définition, les questions auxquelles ils répondent, leurs intérêts ainsi que les problèmes qu'ils soulèvent ou les débats qu'ils suscitent. Chacun des concepts est illustré par des exemples et accompagné d'une brève bibliographie renvoyant aux articles ou aux ouvrages essentiels qui ont contribué à son élaboration ou son examen critique.Cet ouvrage constitue donc un instrument pour s'initier aux didactiques. En tant que tel, il peut être utile aux formateurs d'enseignants pour accompagner leur cours, aux étudiants qui se destinent à l'enseignement et préparent des concours de recrutement, aux enseignants et à tous ceux qui s'intéressent à l'éducation et à l'école. Il constitue, complémentairement, un outil critique qui dresse un état des lieux de ce domaine théorique en grande expansion. En tant que tel, il peut être utile aux chercheurs en sciences humaines et sociales qui s'intéressent aux phénomènes de transmission et de formation, à la culture scolaire et à ses mutations, aux relations entre école et société.

empty