James Sarazin

  • La France a tout à la fois trop et pas assez de police. Trop si l'on considère que près d'un Français actif sur cent se consacre à cette tâche. Et qu'un policier sur quatre et un gendarme sur cinq ne font que du maintien de l'ordre. Chiffres inquiétants ! Mais dans les quartiers que ne visite jamais aucune patrouille on pense plutôt que la France n'a pas assez de police. Et on n'a pas tort non plus, car la délinquance progresse à pas de géants. Des commissariats insalubres. Pas de gardiens. Pas de voitures. Pas d'essence. Mais pendant ce temps, on déplace, comme à plaisir, des colonnes de C.R.S. sur les routes de France. On achète des tracteurs-à-déblayer-les-barricades qui coûtent, chacun, le prix de trois cars de police-secours et ne sont jamais utilisés. La morale sociale s'effondre. L'ancien système de valeurs n'existe plus. Il faudrait à la France des policiers préparés à réfléchir par eux-mêmes. On les forme au contraire à devenir des robots de la répression, de l'espionnage téléphonique, de la filature, de la mise en fiche. On tue chez eux les réflexes républicains. On ne leur explique pas le monde dans lequel ils vivent. Ce sont là les conséquences du "système Marcellin", dénoncé par les policiers encore "sains". Ministre de l'Intérieur hors du commun, resté à ce poste pendant près de six ans, Raymond Marcellin a marqué de son empreinte le corps policier.

  • Jamais un avion n'a déchaîné autant de passions et de controverses que l'A 320. Avec 700 exemplaires commandés, cet appareil est déjà un succès commercial sans précédent pour Airbus. Pourtant, la polémique a fait rage après les trois accidents survenus, notamment celui d'Habsheim. L'A 320 est-il une merveille technologique, ou un appareil capricieux qui effraie jusqu'aux pilotes ? Au terme d'une minutieuse enquête de deux ans, les auteurs, James Sarazin et Christian Paris, apportent toutes les réponses à ces questions. Ils ont eu accès aux documents les plus confidentiels. Ils ont pu, notamment, écouter les enregistrements des boîtes noires reproduisant les conversations des pilotes juste avant les catastrophes d'Habsheim et du mont Sainte-Odile. Ce livre sans complaisance va déranger le monde de l'aéronautique : pilotes et constructeurs, mais aussi syndicats, compagnies aériennes et pouvoirs publics. Pour la première fois, en lisant ce livre, les usagers vont découvrir les intrigues d'un monde impitoyable et, surtout, toutes les vérités que les acteurs du transport aérien souhaitent cacher.

empty