FeniXX réédition numérique (ORSTOM)

  • Ce livre constitue le premier volet d'un ensemble de travaux sur les campagnes du Congo. Je m'y efforce de relever, à l'intérieur de la situation de dépendance où se trouvent les sociétés rurales congolaises, toutes les potentialités, toutes les tentatives même si elles sont vaincues qui doivent être prises en compte par tous ceux qui s'attellent à la tâche immense mais surmontable de mettre fin à une domination qui n'est nullement inscrite à jamais dans l'ordre des choses.
    Cette position ramène l'histoire sur le terrain de l'anthropologie. Ce travail n'est pas une histoire mais une anthropologie qui utilise l'histoire comme révélateur nécessaire des capacités qu'a une société particulière à se produire elle-même et à se situer aujourd'hui, de façon dialectique, dans une dépendance qu'il n'est pas question de nier (il suffira de me lire pour en être convaincu) mais à laquelle elle ne peut être réduite. La dépendance des sociétés africaines n'est plus alors le seul statut historique qui leur est accordé. Avant de considérer les société africaines immergées dans les eaux d'une histoire qui les domine, il faut montrer comment ces sociétés se produisent elles-mêmes, comment, ce faisant, elles s'orientent dans le temps, c'est-à-dire comment elles produisent leur histoire.

empty