Collection XIX

  • Nous étions en plein mois de juin, et c'était la troisième fois que M. le docteur Mascau t venait passer sur ma paroisse la belle saison de l'été, dans sa maison de campagne de Côte-Fleurie, dont il était possesseur depuis cinq ans. J'avais été invité par le docteur à aller passer la journée avec lui dans son agréable oasis. Je m'y rendis donc, après avoir rempli pour ma paroisse les devoirs sacrés et augustes de mon saint ministère.La journée était des plus belles : pas un nuage ne couvrait le ciel.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • C'était sous le règne du bon roi Henri : l'argent était rare, les vivres hors de prix et la poule au pot un souhait irréalisable.Les hôtelleries donnaient maigre chère à leurs clients, les clients ne payaient qu'à regret, Crédit était mort, et l'hôtesse soupesait de l'oeil l'escarcelle des gens avant d'avouer qu'il restait du vin au cellier et du lard au charnier ; jamais les pots d'étain n'avaient été bosselés avec plus de malice et les assiettes plus plates ; le quart d'heure de Rabelais était plein d'orages ; d'interminables disputes s'élevaient au sujet des moindres contestations.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'Empire, entraînant la France avec lui, était tombé dans la honte à Sedan ; son héritage fut immédiatement recueilli par la République. C'était le désordre et la ruine dans les finances ; la démoralisation dans l'armée vaincue, et presque anéantie ; la division dans le pays entre deux grands partis, le parti républicain et le parti monarchique ; c'était encore l'invasion et la ruine des provinces de l'Est, voire même de celles du centre ; partout le chaos, partout la désolation.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Munis d'un certificat de leur maître d'apprentissage, constatant qu'ils avaient satisfait à toutes les conditions de leur contrat, les jeunes typographes se faisaient embaucher comme compagnons. Pour les uns, cette situation était la plus haute qu'ils pussent espérer, le gagne-pain de toute leur vie ; pour d'autres, elle n'était qu'un stage préparatoire à la maîtrise. Le règlement de 1649 (art. 4), l'édit d'août 1686 (art. 39) et le règlement de 1723 (art.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • QUAND je suis entré dans la vie
    Passait, sous un voile enchanté,
    Une femme que j'ai suivie,
    Et dont j'admirais la beauté.Mais plus tard cette ombre chérie,
    Venant s'asseoir à mon côté,
    Etait maigre, triste et flétrie :
    Elle s'appelait VÉRITÉ !Toi qui passais, forme idéale,
    ILLUSION, beauté fatale,
    C'est toi que j'aime, et tu me fuis !Et toi, Vérité moins sévère,
    Toi qui te donnes tout entière,
    Je veux t'aimer et je ne puis !Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • En 1848, l'avénement inattendu de la République causa dans la nation une sorte de stupeur qui bientôt fit place à un sentiment général d'allégresse et de confiance. La monarchie de Louis-Philippe était renversée : on comprenait qu'elle ne pouvait se relever ; on crut que c'en était fait à jamais de la forme monarchique. La République réveillait des souvenirs sinistres ; mais on se disait qu'en définitive, c'était le seul gouvernement possible, que le prestige des dynasties était évanoui, que le peuple rentrant en possession de sa souveraineté, était le maître de se donner les institutions qui lui conviendraient le mieux, que son sort était entre ses mains, qu'il n'avait aucun sujet de s'alarmer, puisqu'il ne dépendait de personne, et que c'était à lui à sortir de tutelle, à marcher dans sa force et dans sa liberté.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty