Jean-François Chabas

  • Du jour au lendemain, Sine, 15 ans, se retrouve seule et obligée de quitter New York pour aller vivre à Hawaï. Elle dépend désormais de son abjecte grand-mère Abigaïl, acariâtre et raciste. Dès son arrivée, le volcan de l'île se réveille et plonge l'archipel dans le chaos le plus total. C'est dans ce décor d'apocalypse que Sine croise la route du jeune Holokaï, dont le charisme et la philosophie «  aloha spirit  » provoquent immédiatement en elle un séisme...amoureux. Ensemble, ils vont prendre tous les risques et braver la lave, les pilleurs, l'océan déchaîné, pour le meilleur et pour le pire.

  • Géorgie, 1920. Tout sépare Patrick O'Donnell, richissime planteur blanc, et Leroy Moor, misérable ouvrier noir. Golden Clover, un fougueux étalon rétif à tout dressage sera le lien entre les deux hommes.

  • 1980, Portland, Oregon.

    Jewel ne comprend pas. Où est passée Maman?
    Devra-t-elle rester avec Papa, maintenant?
    Cette perspective lui fait peur. Mais il ne faut pas qu'Esther le sente. C'est sa petite soeur, elle doit la protéger. En fait, Maman est à l'hôpital psychiatrique. Parce que Papa lui fait du mal. Parce que Papa les terrorise.
    En grandissant, Jewel comprend peu à peu que si son père est malfaisant, d'autres personnes sur la terre méritent qu'on les aime et qu'on se batte.

  • Dans la famille de Kiet, on est dresseur d'éléphants de père en fils. Le jour de ses dix ans, Kiet part avec son père et des chasseurs pour capturer son premier éléphanteau. Pendant plusieurs jours, l'enfant participe au « Phajaan », une méthode de dressage traditionnelle particulièrement cruelle qui marquera à jamais le jeune garçon...Didier Jeunesse soutient EVI (Eco Volontaire International), une association dont le but est d'intervenir pour la protection des animaux sauvages et de l'environnement dans le monde, ainsi que de consolider un lien respectueux entre les humains et la nature.
    Plus d'informations : 
    http://eco-volontaire-international.com/evi-mag-illustre-tourisme-edition-n2/

  • Skullars Newton, rastafari du quartier misérable de Tivoli Gardens, en Jamaïque, est né avec un don extraordinaire : il peut lire les corps, décrypter les rouages des organismes vivants d'un simple regard. Mais ce don est aussi sa malédiction, car certains n'apprécient pas de voir leur intimité et leurs faiblesses ainsi exposées. Et seraient prêt à tuer pour s'assurer de son silence.
    Obligé de quitter son pays, Skullars parcourt le monde, recherchant la solitude des étendues désertiques et des montagnes. Mais son passé le suit à la trace. Depuis des années, il est en effet poursuivi par les hommes de main de Jay-Jay "Fyah" Hearts, son ami d'enfance devenu parrain de Kingston. Rongé par la violence et la rancoeur, celui-ci s'est juré de faire disparaître son ancien ami, unique témoin  de ce qu'il porte au plus profond de lui. Une autre présence s'attache également à chacun des pas de Skullars, Sissi - la soeur de Jay-Jay -, prostituée hiératique et mystérieuse, amoureuse de lui depuis toujours.
    Un roman d'aventure rythmé et mystérieux, qui emmène le lecteur des quartiers pauvres de Kingston aux splendides montagnes de Suisse.

  • Razane est franco-libanaise. Elle a douze ans, un tempérament de tigresse, une mère « terrifiante », un petit ami, Poséidon, aussi beau que stupide, et une grand-mère, Teta Lamia, reine incontestée des maamouls, ces délicieux gâteaux orientaux.
    Après une dispute avec Teta Lamia, alors que Razane est seule à la maison, elle entreprend de préparer elle-même une fournée de ces succulentes pâtisseries. Et de faire une entorse à la sacro-sainte recette familiale : réduire le temps de repos de la pâte en soufflant dessus. Un véritable coup de génie qui provoque -Mabrouk !- l'arrivée d'une espèce de fée déchaînée : la fée des mamouls. Et là, la fête ne fait que commencer...

  • Un serpent mangeur d'homme se cache dans les eaux du lac Okanagan, à l'ouest du Canada. C'est ce que dit la légende, et Lachlan et sa mère y croient dur comme fer, comme tous les indiens. Mais quand Daffodil, celle qu'on surnomme l'Anormale au collège, prétend avoir vu la créature, les tensions se déchaînent et la violence s'installe. Les anciens copains de Lachlan ne sont pas des anges. Agressions mystérieuses, insultes anonymes... Le danger se resserre autour du jeune "peau-rouge". Et Daffodil elle-même, n'est-elle pas en danger dans son propre foyer ? L'ennemi n'est pas toujours celui qu'on croit.

  • On eût dit, à cet instant, qu'un marionnettiste avait tiré de concert sur les fils de leurs mâchoires : tous bouche bée, devant le petit qui portait une pierre plus grosse que lui.
    L'intelligence de Seamus restera toujours celle d'un enfant. Mais avec sa force et sa beauté, il ne cesse d'étonner sa famille et son entourage. Jusqu'au jour où le destin les mêle malgré eux à l'histoire tourmentée de leur pays, l'Irlande...
    Non à la violence !

  • Ranko et Fran, deux jeunes garçons, fuient Branimir qui les oblige à laver les pare-brise et leur prend leur argent. Ils marchent très longtemps et se souviennent avec nostalgie du temps où ils vivaient en Slovénie avec leurs parents. Ils veulent à présent voir la mer et profiter de la nature même si une sorte de frontière invisible se dessine en permanence entre les autres et eux.

  • Luc, Yann et Martine ne se connaissent pas mais ont pour point commun d'avoir gagné un mois de vacances en Australie. Le pays des kangourous regorge de toutes sortes de bestioles peu accueillantes et les rares personnes qui vivent dans le coin sont particulièrement tordues, enfants compris. Pourtant les trois Français, opiniâtres, vont s'adapter et vivre des aventures extraordinaires.

  • Nnutak, la mère de ma mère, était une femme très étrange. Elle vivait à la lisière de la grande forêt, au nord du nord, là où l'hiver est si violent qu'il fend les pierres et peut de sa main glacée étouffer un homme. Parti à la rencontre de son étonnante grand-mère, Constantin va découvrir la force de cette femme, mais aussi la violence et la beauté du Grand Nord. Cette difficile initiation va transformer irrémédiablement son existence. Lorsqu'un enfant reçoit le Grand Nord en héritage.

  • J'ai hurlé, crachant de mes poumons l'air salin : - Lillian ! Sors de là ! De là où elle se trouvait, au coeur des rouleaux rugissants, je crois qu'elle ne m'a même pas entendu.
    Et même si ç'avait été le cas ? Qui, désormais, pouvait connaître le raisonnement de Lillian Wyatt, jeune fille partie pimpante pour la guerre, revenue avec un autre cerveau ? Lorsque Waldo retrouve sa fille à l'hôpital, gravement blessée par un éclat d'obus, il ne pense qu'à maudire les hommes qui l'ont envoyée se battre et qui lui refusent le droit de s'occuper d'elle. Mais bientôt, la douleur et la révolte laissent place à l'espoir et Waldo décide de tout faire pour sauver sa fille...
    />

  • En 2061, les humains ont mis au point une nouvelle énergie : le Bleu, dont la culture est devenue un enjeu stratégique et une source de conflits. La guerre, Virgil Van Dick, descendant d'une glorieuse lignée de soldats, sait ce que c'est. Mais quand il se jette à son tour dans la bataille, il découvre que ses naïves certitudes ne valent pas lourd dans cette mêlée furieuse et insensée.

  • J'avais treize ans, et j'étais perdu pour la science. La nullité scolaire en personne. Certains professeurs me prêtaient un QI de poisson rouge, d'autres voyaient en moi une incarnation de Belzébuth.
    Seul au monde, Samuel erre de foyer en famille d'accueil, masquant sous une carapace de « dur » sa rage et sa souffrance. Un destin irrécupérable apparemment, qu'une petite bête farouche et sûrement magicienne pourrait bien sauver... Vivre !

  • Ba

    Jean-François Chabas

    Alaska, 1910. Blessée dans une avalanche, la jeune Selma est recueillie par Ba, une Annémite qui vit seule dans une cabane isolée. Selma découvre que Ba cache de l'or. Un étranger surgit pour le reprendre. Tout oppose les deux femmes, mais le danger va vite les rapprocher. Dans l'épreuve, la méfiance des débuts fait progressivement place à l'amitié.

  • Dans une maison isolée de Saint-Pierre-et-Miquelon, Jonas, trente-six ans, atteint d'une grave maladie, attend la mort. À raison d'une lettre par jour, il entreprend de raconter son histoire et de faire partager son expérience à une mystérieuse Ava, dont on comprend peu à peu l'importance fugace qu'elle a eue pour lui.     Jonas a déjà vécu mille vies, surmonté mille douleurs : né dans une famille aisée, devenu orphelin très jeune, il est recueilli par une tante qui le maltraite avant d'être adopté par ceux qu'il considérera comme ses vrais parents. Mais le malheur s'acharne. Commence alors pour Jonas une trajectoire d'errance, ponctuée par des rencontres, marquée par les ruptures et la solitude fondamentale de l'homme, sauvée par ses ivresses : la peinture, les femmes, la nature, la boxe.     Échoué à Saint-Pierre-et-Miquelon par choix, Jonas se protège par des abords rugueux de la commisération de ses voisins. Pourtant, il n'a rien perdu de son humanité, de cette humanité qu'il s'évertue à transmettre à Ava, en même temps qu'un peu de son souffle, dans des lettres tour à tour pudiques, violentes et tendres.

  • Mesure-t-on toujours le danger de chercher à comprendre un homme sans morale ? C'est à cette question qu'Antoine, seize ans, va être confronté. Recueilli par ses grands-parents, il peine à supporter la vie étriquée qu'il mène chez eux. Alors, il prend comme une bénédiction la venue de ce mystérieux inconnu, Ismaïl, qui se présente comme étant son oncle et se propose de l'emmener vivre chez lui.
    Mais derrière le masque, Antoine va peu à peu découvrir un homme dissimulateur et dévastateur. Comme il n'a nulle part où aller, il ne lui reste qu'un seul recours : s'efforcer de cerner cet homme, au risque d'affronter la frayeur et de faire l'expérience de la séduction induite par le mal.
    L'auteur dresse avec acuité le portrait de l'un de ces hommes qui n'éprouvent, face à la douleur provoquée, que plaisir ou indifférence. Et qui, sans être légion, existent bel et bien. Nous les croisons sans les reconnaître : leur visage est humain.

  • " -Mickey, tu as douze ans maintenant. Tu es assez grand pour ne pas piquer une crise si je t'annonce une nouvelle désagréable. Aïe. J'ai attendu la suite. -Ton arrière-grand-mère va venir ici. Nous allons l'installer dans ta chambre. " La vieille dame qui arrive à New York a un revolver dans le sac à main, des manières de trappeur du Montana et un horrible sale caractère. Dans sa petite valise, pourtant, il y a quatre cahiers rouges remplis d'une écriture énergique et droite. Intrigué, mickey va découvrir en secret le récit d'une vie pas ordinaire...

  • Pendant des semaines, l'Empereur ne dormit pas, ne mangea presque pas. Il ne pensait qu'au coffre. Quelles incroyables merveilles pouvait-il contenir ?

  • J'ai vu une sorte de déesse blonde, une espèce de gadgi, et je vous jure que les gouttes de pluie, elles faisaient le tour pour ne pas la toucher, tellement elle était belle et lumineuse, mon apparition. Quelle n'est pas la surprise de Raphaël lorsqu'il voit s'installer dans le bidonville où il habite Dora et Liv Sørensen, une mère et sa fille à la fois magnifiques et volontaires !
    Des rencontres comme celles-là, ça arrive une fois dans une vie, et ça peut la transformer à tout jamais. Un magnifique message de tolérance et d'espoir.

  • ? Tu es à moitié indien, n'est-ce pas, Ebenezer ?
    Je n'ai pas répondu. À vrai dire, je ne comprenais pas très bien ce que sa phrase signifiait. Bien sûr que j'étais métis, mais quel rapport cela avait-il avec l'attaque de tout à l'heure ?
    Il se passe de drôles de choses dans cette forêt du Wyoming. Un grizzly semble devenu fou, un gigantesque étranger rôde... Fallait-il tous ces mystères pour qu'Eby découvre à quel point ses racines indiennes étaient fortes, précieuses ? Un vrai mystère à l'indienne.

empty