Littérature générale

  • Ouvrage de référence d'un linguiste renommé, ce manuel a été actualisé pour suivre les recherches les plus récentes dans son domaine. Afin de dépasser la complexité d'une typologie des textes, l'auteur isole des segments de petite taille, généralement composés de plusieurs phrases : les séquences. S'appuyant sur des exemples précisément analysés, il étudie les caractéristiques de cinq prototypes de séquences : narratif, descriptif, argumentatif, explicatif et dialogal. Son travail prend en compte l'évolution des recherches en didactique du français et des langues étrangères ainsi qu'en linguistique du discours et analyse littéraire. Jean-Michel Adam, professeur de linguistique à l'université de Lausanne, est l'auteur de plusieurs ouvrages de linguistique textuelle sur la description, le récit, le discours littéraire et l'argumentation publicitaire.
    />

  • La question des genres de discours est actuellement au centre de travaux qui touchent autant les études littéraires, que l'analyse des discours et les sciences de la communication et de l'information. Ce livre aborde la question des genres sous un angle limité et exemplaire : le cas des genres du récit. Prenant position dans les débats actuels sur la narratologie « postclassique », cet ouvrage étudie des récits oraux, journalistiques, politiques, poétiques, théâtraux et issus de la rhétorique.

  • Ce livre part du constat formulé par Harald Weinrich : " La linguistique est bien d'essence textuelle et la littérature faite de mots - mais de mots chargés d'histoire et de culture ".
    En six études, les auteurs croisent leurs regards de linguiste et de comparatiste, leurs méthodes et leurs outils pour explorer quelques grands textes des littératures européennes. Une histoire tragique de Jean-Pierre Camus, des contes d'Andersen et des Grimm, les Fleurs du Mal de Baudelaire ainsi qu'un cahier de travail de Kafka y sont examinés au coeur de leurs langues d'origine et de leur textualité.
    Cette exploration linguistique et comparative éclaire autrement leur complexité et leur singularité que ne le font des approches mono-disciplinaires qui restent dans l'optique d'une seule langue et culture. Les six études proposées accordent une importance théorique et méthodologique particulière aux questions de généricité, de mise en recueil, de traduction et d'intertextualité. L'analyse textuelle et comparative permet de redéfinir ces concepts dans une optique discursive et interdisciplinaire.

  • La liste des traitements indignes infligés aux animaux domestiques est bien longue et nous atterre : absence de soin, abandons dramatiques, conditions de vie ou de transport insupportables. Et pourtant nos compagnons nous prodiguent quotidiennement leur affection, leur fidélité, mais aussi leur enjouement et leur espièglerie. Le récit de Bambou, petit chien, est émaillé de rencontres, d'évènements inattendus vécus avec ses parents adoptifs. Ses pérégrinations le conduisent dans la vallée de la Vézère où vit une communauté ouverte d'hommes et de femmes adeptes d'un idéal et d'une éthique particuliers. Cette communauté contribuera à faire découvrir à Bambou" le petit chien qui se voulait humain" sa véritable identité....

  • Créer son entreprise, fonder une coopérative, lancer une entreprise d'insertion... quelles ressemblances, mais aussi quelles différences ? Comment distinguer, repérer, modéliser, relier les trois logiques de ces engagements, leurs évolutions possibles voire leurs dérives évitables, mais aussi leurs coopérations réelles et leurs hybridations innovantes ? Et si ces trois dimensions tant éthiques que juridiques structuraient les relations à l'intérieur même de toute entreprise ?

  • Inventeur d'un agir-penser en compléxité avant l'heure, sensible au rôle de l'espace, aux conditions de la coopération aux trois dimensions du temps, à la dialogique hommes-institutions, porteur infatigable d'une utopie réalisable, Jean Monnet n'avait qu'un but, la paix. Au coeur de sa pensée, neuf thèmes entrelacés construisent un véritable manuel d'écologie de l'action.

  • L'emploi s'instaure comme un contenant du travail. Véritable peau sociale du travail et du travailleur, il peut tour à tour l'étoffer ou l'étouffer. Le projet d'une écologie du travail humain se fonde dans une reconstruction du travail, objet vital et complexe, univers de sens et de l'emploi, univers de l'équité recherchée et de leur entrelacement. Le travail est malade de l'emploi, de nouveaux remèdes s'imposent pour supprimer le chômage de longue durée..

empty