Julie Huleux

  • Pompiers + Romance + Action

    "- Mademoiselle ? Vous m'entendez ? Je suis pompier, mademoiselle. Vous avez eu un accident. On va vous sortir de là.
    - Oui ?
    - Oui, dit-il en poussant un soupir soulagé avant de s'adresser à l'extérieur. C'est bon, les gars, elle est consciente!"
    Rencontrez le caporal-chef Loys de Taillac, le première classe Maxime Tournier, et leurs équipiers.
    Tous sapeurs-pompiers d'une caserne de Paris. Et suivez-les dans l'intensité de leur vie quotidienne, autant professionnelle que privée...
    Pompiers + Romance + Action
    Les 4 épisodes de la série enfin réunis !
    Bonus de cette édition intégrale de la série :
    une note d'auteure, une interview concernant la série, l'illustration réalisée par l'artiste Lutheen pour la toute première couverture et une scène coupée mettant en scène Loys de Taillac.

  • Rouge

    Julie Huleux

    • Emoi
    • 6 Mars 2019

    Alexandre est sapeur-pompier, il voit tous les jours des drames de la vraie vie. Ophélie rêve de faire le documentaire-choc qui lui ouvrira les portes d'une grande école de cinéma. Elle va le suivre avec sa caméra tout l'été, sur ses missions de secourisme, au coeur du danger.
    Mais il y a un monde entre la fiction et la réalité, surtout lorsqu'il faut jongler entre devoir professionnel et sentiments...

  • Tous les coups sont permis.

    ***

    Camille a joué beaucoup de rôles dans sa vie. Mais « fausse fiancée pour boxeur arrogant », c'est une première !

    Elle devrait refuser cette proposition et ne pas suivre Jared aux États-Unis, elle le sait. Mais si elle reste, elle sera à la merci de son ex, et elle a bien trop peur de lui pour ça.

    Alors après tout, changer de continent, c'est une bonne idée, et puis le sourire charmeur de Jared est irrésistible.

    Sauf que le bad boy de la boxe souffle le chaud et le froid, prend un malin plaisir à contrarier tous les plans de Camille, il la rend folle !

    Mais ce n'est qu'un rôle, après tout, c'est pour de faux.

    Pas vrai ?

    ***

    - Il faut se mettre d'accord sur certaines choses importantes, lâché-je. Que ça soit clair dès maintenant.

    - Par exemple ?

    - On ne couche plus ensemble.

    Jared hausse à nouveau les sourcils, mais d'étonnement cette fois-ci.

    - Si tu veux, finit-il par me répondre.

    - OK, super.

    Telle est prise qui croyait prendre. Je me retrouve toute bête devant sa réplique sans affect. À quoi m'attendais-je ? À un trait d'humour ? Un peu de protestation, peut-être ? À un tour de charme, oui, car j'aime beaucoup quand il se fait séducteur. Là, il est juste factuel, un peu froid. Sa réaction m'arrange et me coupe l'herbe sous le pied en même temps. Mon coeur a comme un pincement, alors que ma raison sait pertinemment que c'est mieux ainsi.

    J'enchaîne pour ne pas montrer ma propre surprise :

    - Ensuite, je suis d'accord pour jouer l'amoureuse en public mais je ne veux pas de petit nom débile genre Sugar ou Baby. Ça m'horripile !

    - OK pour moi. Tu m'épargnes aussi, dans ce cas. À la limite un Chéri si tu veux, dit-il en français, ça plaira à la presse. Mais à petite dose.

    - Vendu.

    Il acquiesce d'un léger hochement de tête puis s'installe plus confortablement dans son siège avant de porter un verre de jus de fruit fraîchement pressé à ses lèvres.

    - On ne couche plus ensemble, OK, dit-il sans même me regarder, mais il va bien falloir s'embrasser en public. Au minimum.

    Je sais que je rougis, là. Je le sens ! Je croise les jambes dans l'autre sens et fronce les sourcils pour me donner un minimum de contenance. Cette façon qu'il a de me balancer ça comme ça !

    - Tu as déjà entendu parler des baisers de cinéma ? je lui dis en m'essayant à être hautaine à sa mesure.

    - Je ne suis pas comédien, moi. Je ne te garantis pas que je n'y mettrai pas la langue.

    ***

    Alpha Player, de Julie Huleux, premiers chapitres du roman.

  • Alpha Player

    Julie Huleux

    Tous les coups sont permis.

    ***

    Camille a joué beaucoup de rôles dans sa vie. Mais « fausse fiancée pour boxeur arrogant », c'est une première !

    Elle devrait refuser cette proposition et ne pas suivre Jared aux États-Unis, elle le sait. Mais si elle reste, elle sera à la merci de son ex, et elle a bien trop peur de lui pour ça.

    Alors après tout, changer de continent, c'est une bonne idée, et puis le sourire charmeur de Jared est irrésistible.

    Sauf que le bad boy de la boxe souffle le chaud et le froid, prend un malin plaisir à contrarier tous les plans de Camille, il la rend folle !

    Mais ce n'est qu'un rôle, après tout, c'est pour de faux.

    Pas vrai ?

    ***

    - Il faut se mettre d'accord sur certaines choses importantes, lâché-je. Que ça soit clair dès maintenant.

    - Par exemple ?

    - On ne couche plus ensemble.

    Jared hausse à nouveau les sourcils, mais d'étonnement cette fois-ci.

    - Si tu veux, finit-il par me répondre.
    - OK, super.
    Telle est prise qui croyait prendre. Je me retrouve toute bête devant sa réplique sans affect. À quoi m'attendais-je ? À un trait d'humour ? Un peu de protestation, peut-être ? À un tour de charme, oui, car j'aime beaucoup quand il se fait séducteur. Là, il est juste factuel, un peu froid. Sa réaction m'arrange et me coupe l'herbe sous le pied en même temps. Mon coeur a comme un pincement, alors que ma raison sait pertinemment que c'est mieux ainsi.

    J'enchaîne pour ne pas montrer ma propre surprise :

    - Ensuite, je suis d'accord pour jouer l'amoureuse en public mais je ne veux pas de petit nom débile genre Sugar ou Baby. Ça m'horripile !

    - OK pour moi. Tu m'épargnes aussi, dans ce cas. À la limite un Chéri si tu veux, dit-il en français, ça plaira à la presse. Mais à petite dose.

    - Vendu.

    Il acquiesce d'un léger hochement de tête puis s'installe plus confortablement dans son siège avant de porter un verre de jus de fruit fraîchement pressé à ses lèvres.

    - On ne couche plus ensemble, OK, dit-il sans même me regarder, mais il va bien falloir s'embrasser en public. Au minimum.

    Je sais que je rougis, là. Je le sens ! Je croise les jambes dans l'autre sens et fronce les sourcils pour me donner un minimum de contenance. Cette façon qu'il a de me balancer ça comme ça !

    - Tu as déjà entendu parler des baisers de cinéma ? je lui dis en m'essayant à être hautaine à sa mesure.
    - Je ne suis pas comédien, moi. Je ne te garantis pas que je n'y mettrai pas la langue.

    ***

    Alpha Player, de Julie Huleux, histoire intégrale.

  • L'étincelle entre nous

    Julie Huleux

    • Emoi
    • 5 Décembre 2018

    Adrien, sapeur-pompier de Paris, profite de quelques jours de repos en cette fin d'année pour rendre visite à sa famille dans le Sud. Quelle n'est pas sa surprise de voir débarquer Laura ! Laura, sa sexfriend, toujours prête à s'amuser, aussi allergique que lui à l'engagement. Mais dans le cocon familial, dans l'ambiance de Noël et dans l'intimité de quelques jours passés ensemble, la relation pourrait bien prendre un jour nouveau.

  • L'amour, c'est assez surfait. J'aime déjà ma vie telle que je l'ai construite. Indépendante et financièrement bien portante, je peux me vanter de n'avoir besoin de rien. Ça n'est pas donné à tout le monde par les temps qui courent.
    Il faut dire que j'ai un métier un peu spécial... Je me destinais à une carrière de comédienne, mais j'ai renoncé aux castings infructueux pour un rôle à plein-temps très particulier.
    Seulement voilà : ce rôle-là va déraper malgré moi, pour me mener en salle d'interrogatoire devant le plus bel inspecteur aux yeux bleus de la Police française.
    Diantre !



    Une nouvelle mêlant suspence et glamour


    Prélude du roman « Agent Exquise »


  • Un recueil de nouvelles à savourer comme trois bonbons


    Faire semblant, nouvelle inédite très hot, avec (entre autres !) deux personnages de La Love Compagnie


    La Femme au Ruban, gagnante 2014 du concours de nouvelles érotiques WeLoveWords et TimeToSignOff


    Tout Feu Tout Flamme, lauréate 2015 du concours de courtes histoires organisé par la marque de prêt-à-porter Etam




    Une coquine, une érotique et une mignonne.
    Toutes les trois mutines.

  • Agent Eve

    Julie Huleux


    Belle jusqu'au bout des griffes.

    Numéro Six est un agent émérite de la DGSE : des années d'expérience, des nerfs en acier trempé et aucune attache personnelle.
    Il ne compte pas laisser Eve jouer l'électron libre sur son opération.
    Mais il ne s'attendait pas à ce qu'elle ait autant de talents cachés...
    Officiellement, Eve est mannequin, engagée pour des défilés haute-couture en Corée.
    Mais officieusement, elle a une toute autre mission que les services secrets français vont court-circuiter.
    Entre exposer leurs couvertures et brûler de passion l'un pour l'autre, Eve et Six risquent gros.
    Réussiront-ils à travailler ensemble sans y laisser leurs peaux ?


    (Novella précédement publié sous le titre "La Panthère Noire")




    --- EXTRAIT ---

    - Retire ta chemise.
    L'enlèvement, le trajet en fourgon banalisé, et l'entretien dans un bureau secret de l'ambassade, n'ont pris que vingt minutes. Même pas une demi-heure pour faire basculer des semaines de travail. Eve serre les dents mais elle est au summum de la colère.
    De retour dans le véhicule, elle n'est plus menottée, et toise ses ravisseurs avec un air de défi. Qu'ils essayent de la ligoter à nouveau, et elle se fera une joie de leur apprendre les bonnes manières à coups de claques.
    Numéro Six l'agace aussi. Alors, elle le tutoie. Pour le déstabiliser, lui faire perdre de sa superbe. Monsieur l'agent du contre-espionnage, qui a si bien joué sa partition qu'elle ne l'a pas démasqué. En vérité, c'est ce dernier point qui la rend furieuse : elle était convaincue de maîtriser la partie sur tous les plans. Suffisamment expérimentée et physionomiste, croyait-elle, pour être capable de repérer un élément aussi important et potentiellement dangereux qu'un espion !
    Il hausse un sourcil en réponse, alors que le véhicule fait des embardées dans la circulation pour les ramener au plus vite à l'hôtel où avait lieu le défilé. Mais il s'exécute sans poser de question, ôtant les petits boutons de sa chemise blanche avec minutie. Il se révèle torse nu sans ciller, ses épaules imposantes, les bras puissants, ses pectoraux sculptés, et ses abdominaux dessinés que l'on aperçoit à la faveur de la lumière d'un lampadaire. Sur ce poitrail d'homme de terrain, une fine toison en T, claire et bouclée, qui va se perdre jusque sous la ceinture du pantalon.

  • Certains jeux sont dangereux. Surtout sous couverture.

    Je ne suis pas le genre de femme que l'on convoque. Ni que l'on met sur écoute, ou que l'on fait étroitement surveiller.
    D'habitude, c'est même plutôt moi qui donne des ordres !
    Non, vraiment. Je suis une femme indépendante, brillante, et je ne laisserais personne me dicter ma conduite.
    Enfin...
    Jusqu'à ce que l'une de mes amies disparaisse, et que je n'ai pas d'autre choix pour la retrouver que de faire équipe avec un agent secret.
    L'homme le plus mystérieux (et sexy!) que j'ai jamais rencontré.
    Lui, par contre, peut faire de moi tout ce qu'il veut.



    (roman précédement publié sous le titre "Miss Exquise" puis "Exquise")




    --- EXTRAIT ---

    - Daphné, vous vous sentez bien ? dit-il de sa voix la plus grave.
    Je bredouille un oui étonné. Son ton est soudainement inquiet.
    - Vous êtes un peu pâle, précise Éric en me frôlant le front du dos de la main.
    - Ça va. Juste une petite hypoglycémie, sans doute. Je ne mange pas comme je devrais ces derniers jours, finis-je par admettre, perturbée par son geste.
    Lui, d'habitude un peu distant, se montre tout à coup bien prévenant. Et ce revirement a de quoi semer le doute. S'il est clair que ma personnalité l'amuse, il n'a pas montré de signes d'intérêt plus... personnel, jusqu'à présent. Si c'est une approche de séduction, pour un homme de son âge et de son expérience, ce n'est pas brillant. Ou alors, j'ai vraiment une tête affreuse, et il y aurait de quoi s'alarmer ?
    - Vous êtes certaine ? Allons vous passer un peu d'eau sur le visage.
    Et avant que je puisse protester, l'homme prend ma main et me guide d'autorité vers ma propre salle de bains. La porte est voisine de celle de ma chambre, et l'illogisme de se rendre là alors qu'il y a un évier dans la cuisine où nous étions me traverse l'esprit.
    Je tire mon bras de son emprise alors qu'il ferme la porte derrière nous, et m'apprête à lui réclamer des explications, quand il pose un doigt sans appel sur ma bouche. Interloquée, je cille, avec l'impression de ne pas être face au même homme que la minute d'avant. Ses yeux clairs ont une intensité toute nouvelle quand il se penche vers moi. Je retiens mon souffle, les lèvres pressées sur son index impérieux.
    Oublions ce que j'ai dit sur cette tactique d'approche. S'il m'embrasse maintenant, comme ça, je me liquéfie.

  • Adoptez un Pompier Nouv.

    Pompier + Romance + Action


    Je suis sapeur-pompier.
    J'ai l'habitude de mener des hommes et diriger les opérations.
    Pas de tomber amoureux au premier regard.

    Avec elle, c'est coup de foudre et départ de feu !

    Elle me veut juste dans son lit.
    Je la veux dans ma vie.
    J'ai une nuit pour lui faire changer d'avis.


    NOVELLA
    Spin-of indépendant de La Love Compagnie
    Si vous l'avez lu, vous allez adorer Adoptez un Pompier.
    Si vous ne l'avez pas encore lu, vous allez l'adorer aussi ;)

  • Dans le Paris de la belle Epoque, Lucette et Armand sont de simples commerçants, à ceci près qu'ils vendent de l'amour. Tenanciers d'une maison close, ils sont fiers de tenir un bobinard de haute volée. Sur fond d'intrigue financière se dessine le quotidien de quatre prostituées : Raphaële, la sous-maîtresse, Madeleine, la rustre, Pauline, la naïve provinciale et Blanche, la mineure. Cloîtrées, ces filles sont contraintes de partager leur couche, leurs clients et leurs ennuyeuses journées au cours desquelles, elles livrent leurs rêves, leurs peurs, leurs failles.

empty