Julien Solé

  • C'est l'histoire d'un tandem improbable. Un énarque ambitieux est élu président de la République. Un type baraqué et culotté devient l'un de ses plus proches collaborateurs. Il donne des ordres aux fonctionnaires en costumes gris, il connaît tous les potins du Palais, on le craint.
    Un 1er mai, il se déguise en policier. Il est filmé en train de tabasser un jeune homme. Bizarrement, le président ne le vire pas. Pour Alexandre Benalla comme pour Emmanuel Macron, c'est le début des emmerdes.
    Dans cette histoire, il est question de barbouzes et de technocrates, de judokas et de footballeurs, d'armes à feu et de pistolets à eau, de gros virements et de cash. On jure de dire toute la vérité et on bidonne des vidéos. On traîne dans des bars à chicha et des palaces. On voyage d'Évreux à N'Djamena. Benalla & Moi, c'est l'histoire d'un nouveau monde rattrapé par l'ancien.
    Tous deux journalistes au quotidien Le Monde, ARIANE CHEMIN et FRANÇOIS KRUG ont révélé et suivi l'affaire Benalla. Ils s'associent au dessinateur JULIEN SOLÉ pour raconter ce feuilleton riche en rebondissements et en révélations sur les coulisses du pouvoir.

  • Cela fait à peine vingt ans que les requins constituent un véritable objet de recherche scientifique. Pas moins de 16 % des espèces connues à ce jour ont été découvertes durant ces quinze dernières années. Et le recensement est loin d'être terminé ! Cette bande dessinée décrit non seulement ce que sont les requins, mais offre aussi une véritable photographie des connaissances actuelles sur ces animaux fascinants.

  • Si le personnage du comte Dracula parle à tout le monde, peut-être est-ce moins le cas de Vlad III Basarab, dit "l'Empaleur". Pourtant, le vampire de Bram Stoker s'inspire directement de ce prince de Valachie aux méthodes sanguinaires, qui régna durant le XVe siècle. Bien qu'il soit resté célèbre pour avoir souvent eu recours à la torture dite du "pal", on méconnaît cependant sa véritable personnalité. Ce portrait se veut aussi véridique que possible : basé sur des sources historiques, cautionné par l'historien et chercheur au CNRS Matei Cazacu, il propose une vision instructive et humoristique de ce "fils du Dragon" si décrié.

  • Né Caius Julius Caesar Germanicus, Caligula (12-41) est le troisième empereur romain. Celui que l'on surnomma "l'empereur fou", inventeur de la fameuse devise "Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent !", eut un règne bref et chaotique, achevé dans le sang malgré des débuts prometteurs. Il reste dans l'Histoire comme l'un des symboles de la déraison et du pouvoir criminel. Mais Caligula était-il aussi fou et méchant que cela ?

empty