Les éditions du 38


  • Anna, épouse d'Alexis Karénine, haut fonctionnaire de l'administration impériale de Russie, mène une vie tranquille à Saint Pétersbourg en 1880. Mais son destin est bouleversé lorsqu'elle croise le regard du séduisant comte Wronski sur un quai de la gare de Moscou. La passion les submerge. Aveuglée par les lendemains merveilleux que lui laisse miroiter son amant, elle fait alors le choix de vivre pleinement son amour, en femme libre, tout en assumant le regard réprobateur d'un milieu social de plus en plus pesant.

  • Convoqué au tribunal en tant que juré, le prince Nekhlioudov est surpris de voir, parmi les accusés, la belle Maslova, son premier amour. Un amour de jeunesse à l'issue dramatique, puisque la jeune femme avait dû fuir la maison des tantes du prince après s'être retrouvée enceinte de Nekhlioudov.
    La Maslova, devenue prostituée, est accusée d'homicide avec préméditation. Le prince ressent une grande culpabilité devant la situation de cette femme, et il se fait un devoir de la faire acquitter. Mais, à cause d'un vice de forme, elle est condamnée au bagne en Sibérie.
    Nekhlioudov, toujours déterminé à racheter sa faute, va tout tenter pour renouer le contact avec elle.
    Écrit en 1899, Résurrection est une oeuvre regroupant la majorité des arguments constituant la philosophie de Tolstoï, et le personnage principal, le prince Nekhlioudov, est profondément tolstoïen, car ayant vécu une vie de plaisir, le moment de la repentance est venu pour lui.

  • Eugène Irténiev travaille durement pour entretenir son domaine. Il y consacre sa vie, mais de temps en temps, des pulsions sexuelles le tourmentent. Il décide de les assouvir auprès d'une jeune paysanne pleine d'attraits et d'ardeur, Stépanida. Et même quand il se trouve une épouse, qu'il aime sincèrement, la tentation d'aller rejoindre Stepanida le ronge, et le plonge dans un douloureux combat intérieur contre le démon de l'envie sexuelle. Et quand il cède à la tentation, perdant cette lutte perpétuelle contre lui-même, contre le désir, la honte le submerge.
    Un roman sous tension, construit d'une trame diaboliquement efficace. Du grand Tolstoï.

  • Guerre et Paix

    Leon Tolstoi



    1805. L'armée menée par Napoléon se rapproche inexorablement des frontières de l'empire Russe, pendant qu'à Moscou et Saint-Pétersbourg, les Rostow, Bolkonsky ou Besoukhow, aristocrates ou grand bourgeois, mènent une vie mondaine, insouciante et frivole.
    Au moment où la Russie entre en guerre aux côtés de l'Autriche contre la France, tout bascule.
    Un chef-d'oeuvre de Tolstoï écrit entre 1865 et 1869, et qui fut un immense succès, dès sa parution.

  • Katia

    Leon Tolstoi

    Publié pour la première fois en France en 1888, ce court roman de Tolstoï raconte l'histoire d'amour entre Katia, jeune femme de dix-sept ans, et son mari de vingt ans son aîné.
    Peu à peu, face à l'ennui dans la campagne russe à l'ordre sans faille, l'admiration de la jeune femme s'émousse, et lui vient naturellement le désir de la ville, la fascination pour Saint-Pétersbourg, la vie mondaine.
    Ce roman simple et linéaire est magnifique dans sa sensibilité et la subtilité des sentiments évoqués.

empty