Laurent Galandon

  • This is the story of Marcel Rayman, a young Polish Jew whose face is featured on the infamous 'Affiche Rouge', propaganda circulated in occupied France in an attempt to discredit the Parisian resistance. The Nazi abomination drove Rayman to set aside his pacifist principles and take up arms in the ranks of Missak Manoukian's resistance movement. For two long years, during which he saw his entire family deported, Marcel Rayman led a clandestine life, shrouded in death, fear and treachery.

  • Le cinéma est une arme de guerre.Paris, 1941. Le pyromane détruisant les pellicules de films allemands et l'assassin de Victoire courent toujours. À travers son exploration des milieux interlopes du spectacle sous l'Occupation, le commissaire Engelbert Lange voit resurgir de vieux démons. Hanté par le fantôme de sa mère qui l'avait abandonné pour tenter une carrière de comédienne et espionné de près par la Gestapo, pas facile de garder la tête froide pour résoudre cette double-enquête digne d'un film de Clouzot...À travers ce polar historique bien ficelé et dessiné par la prometteuse Alicia Grande, Laurent Galandon nous fait arpenter les rues d'un Paris occupé où le cinéma peut aussi bien servir à contester le pouvoir qu'à le maintenir.

  • Le cinéma est une arme de guerre.Paris, sous l'Occupation, septembre 1941. Un incendie dans le cinéma Le Concordia détruit la pellicule d'un film de propagande nazi. Chargé de résoudre l'affaire, le commissaire français Engelbert Lange découvre sur les lieux qu'il est surveillé par la Gestapo. Car c'est la deuxième fois qu'un acte similaire est perpétré dans la capitale, les autorités allemandes prennent donc la chose très au sérieux : la piste terroriste est privilégiée. Son enquête va conduire Lange dans le monde du 7e Art. Il va découvrir l'intensité créatrice et le vent de liberté qui subsistent dans un Paris sous tension. Mais entre la pression de ses supérieurs et celle de l'occupant, il va surtout devoir rendre des comptes... et voir resurgir de vieux démons.À travers ce polar historique bien ficelé et dessiné par la prometteuse Alicia Grande, Laurent Galandon nous fait arpenter les rues d'un Paris occupé où le cinéma peut aussi bien servir à contester le pouvoir qu'à le maintenir. Une enquête en deux volumes.

  • Max Ferlane a la réputation de pouvoir exfiltrer n'importe qui de n'importe quelle situation désespérée. Ce genre de réputation attise assez vite les convoitises. Esseulé dans une jungle hostile, poursuivi par une armée complète, le voici impliqué dans une mission à laquelle il ne voulait pas participer... Quand il est question de gros sous, on n'a pas toujours le choix.

  • Réaliser un film pour réaliser son rêve.
    Célestin, Constance et Marcel tournent leur film clandestin. Cependant, ils sont arrêtés à l'issue d'une nuit de tournage suite à une dénonciation anonyme. Grâce à l'intervention de l'actrice Véronika Forsans, ils évitent la prison. Qui les a dénoncés ? Le musicien Mollard ? Une comédienne jalouse ? L'enquête de Célestin va rapidement le conduire jusqu'au coupable et aux raisons qui l'ont poussé à la dénonciation : Véronika Forsans ! Célestin imagine un nouveau scénario pour dénouer les vieilles rancoeurs et faire surgir la justice. Ses armes : l'amitié et la caméra.

  • Un scénario/document mâtiné de fiction qui raconte la prise en otage des montres Lip par les ouvriers de l'usine. 329 jours de lutte racontés à travers le prisme d'une ouvrière, Solange, d'abord réticente puis partie prenante... L'affaire Lip a tenu en haleine toute la France en 1973, les ouvriers ayant décidé d'occuper l'usine et de cacher le stock de 25 000 montres comme trésor de guerre. Un roman graphique de 176 pages - dont un cahier supplémentaire inédit - pour découvrir la lutte des ouvriers dont le leitmotiv était : "On fabrique, on vend, on se paie !"

    Préface de Jean-Luc Mélenchon.

  • À sa sortie de prison, Yannick se fait embaucher dans un abattoir. Il découvre alors un monde impitoyable où se côtoient souffrance ouvrière et souffrance animale. Il n'est pas arrivé là par hasard. Son petit frère Killian est mort quatre ans auparavant alors que celui-ci travaillait dans cet établissement. Pour supporter la difficulté du travail et la loi infernale de la cadence, Killian serait mort par overdose. Depuis, Yannick n'a qu'une obsession : comprendre ce qui s'est exactement passé. Bientôt, il parvient à rejoindre le secteur le plus redouté dans lequel travaillait son frère : la tuerie, un espace clos à l'abri des regards où les bêtes sont mises à mort. Mais au même moment, des vidéos dénonçant les conditions d'abattage et un épandage sauvage sont diffusées sur Internet. Qui s'est infiltré dans l'entreprise la menaçant ainsi de fermeture ? Un à un, les masques vont tomber. Le sang n'a pas fini de couler...

  • Paris, 1919. Alors que la Conférence de la paix se prépare, Camille utilise ses talents d'hypnotiseuse pour détrousser un riche bourgeois. Démasquée, elle tombe entre les mains du Colonel Brunaire, redoutable chef des services secrets.
    Pour éviter le bagne, il lui faudra mettre son don au service du pouvoir.

  • Paris, 1920. Camille est désormais au service du colonel Brunaire. Pour ses enquêtes, ce dernier entend bien mettre à profit les talents d'hypnotiseuse de la jeune femme. Mais alors qu'elle infiltre les syndicats ouvriers où gronde la révolution, sa fille disparaît. Pour mener à bien sa mission et retrouver son enfant, Camille devra affronter un ennemi surgi du passé...

  • Léopold Sully-Darmon est l'avocat le plus célèbre du barreau de Paris. Il s'apprête à défendre une femme, ex-officier dans l'armée de Saddam Hussein, accusée d'acte de torture sur des prisonniers qui sont aujourd'hui réfugiés en France. Innocente ou coupable? LSD ne se posera la question qu'après avoir fait acquitter sa cliente avec brio. La star des prétoires et des médias aurait-il été manipulé ?

  • Et si votre propre fils partait faire le Djihad en Syrie ?Pour Cécile, mère célibataire, ce devait être un matin comme les autres. Sauf que la chambre de son fils, Benoît, est vide. Sur son ordinateur, un message vidéo dans lequel il annonce être parti faire le Djihad en Syrie auprès de ses « frères » de l'État Islamique. Il est heureux, affirme-t-il ; elle n'a pas à s'inquiéter. Il promet de l'appeler... Cécile est sous le choc, elle n'a rien vu venir. Elle a besoin de comprendre : comment son fils, qui n'était même pas croyant, a-t-il pu se radicaliser aussi vite ? Qui sont les responsables ? Et pourquoi ne s'est-elle rendue compte de rien ? Interrogeant ses amis, ses connaissances, elle part en quête du moindre indice. Mais le soir, seule, chez elle, ne reste que le silence de l'attente. Les yeux rivés sur son téléphone, elle attend son appel. Celui qui lui redonnera peut-être espoir.Fiction d'un réalisme social saisissant, L'Appel est à la fois un roman graphique sur la radicalisation des jeunes, et un récit sur l'incompréhension : celle d'une mère face aux choix de son fils ; celle d'une société face à un phénomène qui la frappe en son coeur.

  • Léopold Sully-Darmon est l'avocat le plus célèbre du barreau de Paris. Après avoir fait acquitter une femme, ex-officier dans l'armée de Saddam Hussein, accusée d'acte de torture sur des prisonniers, LSD s'interroge. Innocente ou coupable ? La star des prétoires et des médias aurait-il été manipulé ?

  • Vivre à en mourir conte le destin de Marcel Rayman, ce jeune juif polonais pacifiste, qui, face à l'abomination nazie, prendra les armes auprès de Missak Manoukian et d'autres résistants. Pendant deux éprouvantes années, durant lesquelles il verra sa famille déportée, Marcel Rayman fait l'apprentissage de la clandestinité, de la « guérilla urbaine », de la mort, de la peur... et de la trahison.
    Son visage apparaîtra sur l'infamante Affiche Rouge, propagande de l'occupant destinée à discréditer les actions de la résistance parisienne.

  • Léopold Sully-Darmon est l'avocat le plus célèbre du barreau de Paris. Il s'apprête à défendre une femme, ex-officier dans l'armée de Saddam Hussein, accusée d'acte de torture sur des prisonniers qui sont aujourd'hui réfugiés en France. Innocente ou coupable? LSD ne se posera la question qu'après avoir fait acquitter sa cliente avec brio. La star des prétoires et des médias aurait-il été manipulé?

  • Le Contrepied de Foé est le nouveau one-shot des auteurs de Lip, Laurent Galandon et Damien Vidal. Ils nous content le parcours d'Urbain, jeune passionné de football au Cameroun, dont les rêves de gloire vont être exploités par un agent véreux. Le voici abandonné à Paris, sans papiers et sans un sou en poche... À travers la destinée d'Urbain, les auteurs dévoilent avec justesse l'une des faces cachées du football et le quotidien d'un clandestin en France.

  • 1941. Jeune orphelin fasciné par les oiseaux, Simon vit dans une petite commune de campagne éloignée de la tourmente. Pourtant, comme une maladie que l'on ne sent pas venir, l'antisémitisme s'insinue jusque dans son quotidien pour lui rappeler qu'il est juif.

    Confronté à la bêtise humaine, Simon va devoir fuir. Pourtant, où qu'il se trouve, la Dame Blanche apparaît : prédateur de mauvais augure ou ange gardien nocturne ?



    De son village, en passant par un orphelinat, la fuite de Simon l'emmènera jusque dans les montagnes où il trouvera, auprès d'une étrange famille, un nouveau temps de paix. Mais la gangrène se propage rendant toujours plus provisoires les moments de répit.

    Et ce que Simon croyait être une descente aux enfers ne fait que commencer...

  • Fin des années 1920. Célestin n'a qu'un rêve en tête : réaliser des films. Fraichement débarqué à Paris, il devient décorateur pour un grand studio, où il rencontre Constance qui lui fait lire une histoire qu'elle a écrite. Enthousiaste, il décide de la porter à l'écran, malgré son inexpérience. Aidé de quelques amis, il va investir la nuit les studios pour réaliser son film !

  • Comme des milliers d'autres, Ada et Lucja sont soeurs. Comme des
    milliers d'autres, Ada et Lucja sont juives. Comme des milliers
    d'autres, elles furent arrêtées avec leurs parents lors de la
    terrible rafle du Vel d'hiv', le 16 juillet 1942. Commence alors leur
    course effrénée pour la survie. Une aventure où, pour fuir la réalité
    et garantir leur sécurité, Ada invente à Lucja un monde où les
    princesses échappent aux loups à bottes cloutées... Mais jusqu'à
    quand ?...

  • Placées chez Berthe, une vieille guérisseuse engagée dans la résistance, Ada et Luçja, devenues Camille et Alice, vont une fois de plus être obligées de fuir pour survivre. Elles croient trouver la paix en zone libre dans une colonie d'enfants juifs protégés par le docteur Zimmerman. Malheureusement, en cet hiver 1942, les blindés nazis traversent la ligne de démarcation... Un magnifique point final à la fresque historique sensible en deux cycles de Laurent Galandon sur la déportation d'enfants juifs.

  • 1941. Simon, un jeune orphelin juif fasciné par les oiseaux, est rattrapé par l'antisémitisme qui sévit jusqu'au fin fond des campagnes françaises. Capturé par la milice après avoir aidé des résistants, il fait connaissance de la jeune Ada dans le train qui les mène aux camps de la mort. Mis en cage au beau milieu de l'enfer, à l'instar des rapaces du commandant nazi dont il aura la charge, Simon devra s'accrocher à la moindre étincelle d'espoir pour survivre... et retrouver un jour Ada.

  • Diamanka était la fierté du peuple dahoméen. Aux côtés de ses soeurs amazones, elle a défendu son roi contre les assauts des colons français. Mais la raison du mieux armé est toujours la meilleure... Seule survivante de sa caste, la belle guerrière est devenue animal de foire. Exposée au jardin d'acclimatation de Vincennes, elle effraie le badaud autant qu'elle le fascine... À commencer par Fernand de la Filière, médecin rêvant d'exotisme depuis son cabinet parisien. Espérant l'apprivoiser, voilà qu'il invite la servante du dieu serpent dans sa maison bourgeoise...

  • Sarraj a survécu à l'attentat de la place du marché du Caire. Il quitte l'hôpital alors que sa fille Yasmina, sélectionnée pour participer à un concert pour la Paix, part pour une colonie de vacances "musicale" financée par son grand-père. La vidéo qu'il a retrouvée laisse supposer que Tamimi, la femme de Sarraj, n'est peut-être pas morte. Sarraj va donc mener l'enquête et découvrir que dans la filière qui a fait de Tamimi une shahida, une bombe vivante, se trouvent des étudiants de son beau-père. Ce même beau-père qui a fait en sorte que sa petite fille rejoigne une colonie de vacances qui apparaît d'un coup bien trouble...

  • Anatolie, 1915. Maraynouche et Dikran vivent dorénavant sous le joug d'Oktar, véritable ogre esclavagiste. Maraynouche joue à nouveau du violon. Faute de partitions, elle écrit un morceau dans le cahier à fleurs. Salim est attiré par l'adolescente et il supporte de moins en moins l'attitude de son père à l'égard de la jeune femme dont le ventre s'arrondit. Elle attend un enfant d'Oktar. Bientôt, Dikran, dans un moment de désespoir, tente de fuir mais Oktar le retrouve rapidement et le punit violemment...

  • Paris, 1937. À l'occasion d'un enterrement, Antonin retrouve Cyprien Brossard, un vieil oncle disparu du sein familial depuis des années. Venu le mettre en garde d'une terrible malédiction, Cyprien lui remet un carnet dont le contenu l'amènera peut-être à réfléchir sur cette mort prématurée à 33 ans qui pèse sur les aînés Brossard. Dans un premier temps cynique face à cette révélation, Antonin en retourne à sa vie ennuyeuse et rodée entre son épouse bigote, son fils non désiré et son amante, la belle et brûlante Miranda... jusqu'à l'annonce par cette dernière de son départ pour Barcelone aux côtés des républicains. Antonin cogite alors : s'il se trompait, s'il ne lui reste alors plus que quelques mois à vivre, que ferait-il ?...

empty