Louise Bénat-Tachot

  • La collection Fabrica Mundi explore les processus d´américanisation à l´oeuvre dans le Nouveau Monde depuis le XVIe siècle jusqu´à nos jours.

      Sans définir ce terme, comme les effets de la culture des États-Unis sur le monde, mais bien comme la métamorphose sur le sol de ce continent, de toutes sortes d´éléments issus des autres parties du globe, tels la religion catholique ou l´histoire coloniale d´un pays, il s´agit d´explorer la manière dont la projection outre-Atlantique des sociétés européennes entraîne non seulement des formes d´occidentalisation et des métissages multiples, mais également des phénomènes moins étudiés de reconfiguration et de diffusion continentale de traits, ainsi adaptés, modifiés et territorialisés. En ce sens, Mexico, Lima, Salvador de Bahia, Québec ou New York ne seraient pas que de simples récepteurs d´occidentalisation, mais aussi des caisses de résonance continentales.

     Ce premier volume cherche à poser les bases de la réflexion, à partir de contributions d´historiens et d´anthropologues, soumises à la critique d´experts brésilien et nord-européen.

  • Après avoir proposé des ouvertures théoriques dans son premier volume, la collection Fabrica Mundi cherche maintenant à poursuivre son enquête sur les voies de l´américanisation.

    Renversant dès l´introduction l´approche sinocentrique actuellement dominante, il s´agit d´approfondir l´idée centrale selon laquelle la construction de l´espace est un passage obligé pour penser et projeter l´Amérique au sein de l´espace mondial.

    Les mécanismes d´américanisation sont étudiés comme des dynamiques de constructions géographiques, politiques, religieuses et juridiques, qui se confrontent en permanence à des résonances mondialisées. Ainsi, les espaces géographiques posent la question des portes, des passages, des voies qui permettent des projections cartographiques. Les porteurs d´américanisation, comme l´Inca Garcilaso, en définissent les espaces culturels. L´écriture du droit s´organise à travers le rejeu des catégories juridiques entre Ancien et Nouveau Monde. L´histoire de ce continent peut ainsi être désenclavée, et montrer qu´une américanisation se préparait dès le Moyen Âge.

    Dans chacun des cas, l´Amérique est conçue comme un laboratoire pour l´Occident : les processus d´américanisation en oeuvre sont autant de raccordements, de filiations, de symétries des temps et des espaces.

empty