Macha Méril

  • Vania, Vassia et Sonia, la fille de Vassia, les trois personnages de ce flamboyant roman, sont en quête d'un avenir qui les réconcilie avec leur passe? de Cosaques. Cependant chacun lit cet avenir sous un angle différent: s'intégrer en France avec un impeccable parcours, rester russe tout en défendant la République française, reprendre coûte que coûte le combat contre Staline, quitte a? se ranger du côté des nazis... Dans ce grand roman qu'elle portait en elle depuis longtemps, Macha Méril évoque la condition des Russes blancs en France.

  • Un après-midi d'automne, Basile Herblay, professeur de théâtre, est assis sur un banc. Trois femmes le visitent et le poussent à la confidence. Entre répétition, songe et réalité, se dessine petit à petit un autre personnage et des pans de sa vie qu'il a inconsciemment occultés jusqu'ici.
    Personnages : un homme et trois femmes / durée : 1 h 15.

  • Michel et moi

    Macha Méril

    « Je vous ai souvent parlé de mes libertés et de mes prisons. De mes soleils et de mes ombres. De mes fiertés et de mes doutes. De ce qui anime et de ce qui entrave la vie d'une femme de ma génération.
    Après toutes ces années, un éblouissement me saisit : la découverte de l'amour. Il porte un nom : Michel Legrand. J'ai soixante-dix-sept ans, il en a quatre-vingt-cinq.
    Nous nous étions rencontrés en 1964, et étions tombés amoureux. Mais il était marié, moi sur le point de l'être. Le hasard nous a réunis, cinquante ans plus tard. Et l'amour a explosé, plus fort encore. Comme s'il nous attendait, tapi au fond de nous. Comme si tout ce que j'avais vécu jusqu'ici n'était qu'un apprentissage me permettant de mieux accueillir un si grand événement.
    Non, l'amour n'a pas d'âge. Ou peut-être se construit-il encore mieux quand on n'a plus vingt ans. »

  • " Un jour, je suis morte. J´ai eu du mal à m´en remettre. Je ne m´en remets pas, en vérité. " Celle qui parle, c´est Macha Méril. Qui pourrait deviner sous le masque de l´actrice célèbre, de la femme épanouie, de l´invitée rieuse des Grosses têtes, de l´écrivain plein d´humour, la sourde détresse d´une femme blessée, " morte " à 16 ans, le jour où une mauvaise fausse-couche l´a rendue stérile à jamais ?
    Macha Méril parle magnifiquement de cette blessure inguérissable, de ce sentiment de n´être que femme à demi, puique pour elle, on n´est femme qu´en étant mère.
    Un récit d´une vérité qui ne se discute pas, d´une émotion qui va au delà de la narratrice, la confession d´une femme rongée par une frustration obsédante mais ayant l´énergie de la dire. Un petit texte très fort, pudique et courageux, déchirant et plein de noblesse qui n´est pas un appel à l´aide mais à l´amour d´être mère.
    Après Biographie d´un sexe ordinaire et Les Mots des hommes, Macha Méril dévoile ici sa part d´ombre avec une profonde et émouvante lucidité.

  • Les mots des hommes

    Macha Méril

    Une femme parle, se cherche et retrouve les hommes qu'elle a aimés. Le moment est venu pour elle de savoir : que s'est-il passé entre elle et eux ? Se sont-ils aimés ? Compris ? Ont-ils seulement vécu la même histoire d'amour ? Au fil des rencontres avec ses anciens amants, comme une variation sur la relation amoureuse, la narratrice réé-crit malgré elle le roman de sa vie. La vérité n'était peut-être pas celle qu'elle croyait. Ou les mots des hommes ne sont pas ceux des femmes... Renouant avec l'audace de la Biographie d'un sexe ordinaire, Macha Méril se livre, dans ce jeu de miroirs, à une confession aussi subtile que troublante.

  • « Je suis une femme d´aujourd´hui. Je travaille, j´ai une vie sociale, je sors et je voyage, donc j´ai peu de temps à consacrer aux fourneaux. J´adore ça, mais je dois m´organiser pour réussir mes"plats"le plus rapidement possible. Miracle : je me suis aperçue que les meilleurs plats ne sont pas forcément les plus compliqués. Presque le contraire. La cuisine alambiquée, certes méritante pour celui qui y consacre des heures de son temps, ne nous plaît plus. Les longues cuissons, les transformations successives, béchamels, soufflés et crèmes fouettées maquillent les parfums simples quenous voulons retrouver. La cuisine des produits frais a détrôné celle des savantes élaborations. Puis la diététique est passée par là, on a commencé à parler de vitamines, de calcium, de magnésium, de sucres lents. On cuit moins les légumes et les poissons, on remplace une crème d´anchois malaxée dans du beurre chauffé par un filet d´huile d´olive crue. Alors ne complexons pas, les joies de la table s´obtiennent sans difficulté, à condition de s´organiser un peu, d´avoir le tour de main que je vais vous indiquer, et d´être exigeant sur les produits. À vous maintenant d´exécuter avec le sourire ces petites prouesses. Et vous direz avec fierté :"C´est moi qui l´ai fait, en un quart d´heure."» Macha Méril

  • Love. baba

    Macha Méril

    Qui suis-je ?
    Une ancienne championne de natation ?
    Une épouse plaquée par son mari ?
    Une mère chômeuse qui encombre sa fille...
    Ou rien de tout cela ?
    Non, je suis Baba.
    Une femme sur qui la liberté est tombée comme la foudre.
    Toute la sensibilit

  • Comment charmer un homme ?
    Comment s'en séparer ?
    Comment réconcilier deux amis brouillés ?
    Comment recevoir son patron ?
    Comment annoncer une nouvelle délicate à des parents, à une amie ?
    Avec un repas intelligent, habilement mis en scène et savoureux. Je vous livre mes secrets de cuisine psycholo gique et sensuelle.
    Ma cuisine de bonne femme et de romancière.
    Macha Méril

  • L'amour...
    Aimons-nous les uns les autres, nous dit-on. Mais comment faire ? C'est quoi l'amour ? Un délice ou une torture ? Une libération ou une chaîne ? Un envol ou un frein ? Trouble-t-il ou rassure-t-il ?
    Même s'il nous gouverne et nous épouvante, l'amour est synonyme de liberté, il se faufile partout et transforme nos existences. Inutile de le comprimer dans sa poitrine, il ressort un jour ou l'autre, plus fort que jamais, pour nous unir une heure, un jour ou une vie...
    Pour écrire ce livre, Macha Méril a puisé dans ses souvenirs, observé autour d'elle, écouté les incroyables affaires de coeur qu'on lui a racontées. Elle a ouvert la porte de la vérité et trouvé, tapies derrière, des histoires d'amour tendre, fou, renaissant, cruel, interdit, inattendu, bizarre même. Ces récits révèlent 33 visages de l'amour, 33 exemples de son infinie puissance.
    Un sujet universel traité avec audace et sincérité. Pour tous ceux qui aiment, veulent aimer ou être aimés.

  • La pluie, le mariage, les talons hauts, les jupes courtes, les régimes, l'amitié, l'amour en été, l'amour en hiver, la planète qui chauffe, les convictions qui refroidissent, les faux bons restaurants, l'odeur des nuits étoilées, la solitude, le désir de

  • « Il y a un âge jubilant où les données enregistrées s'ordonnent, se mettent en perspective. Je suis à cet âge-là, et c'est pour cela que j'ai entrepris une biographie de mon sexe, avec le recul de la lucidité, mais je le constate, toujours la même vive curiosité. » Les souvenirs amoureux et professionnels les uns et les autres étant parfois liés de Macha Méril, comédienne consacrée au théâtre, au cinéma et à la télévision.

  • Bettina n'est pas une femme comme les autres. Expert-comptable, elle pèse 96 kilos, est passionnée par les mathématiques et vit seule, en compagnie de ses ordinateurs et de ses idoles d'Internet : les chercheurs et les savants. Un jour, elle ose se présenter à un concours de calcul mental télévisé, le gagne et sa vie bascule. Elle devient une star médiatique et rencontre l'amour. Où la conduiront ces succès et cette gloire rapides ? Que désire-t-elle vraiment ? Connaît-elle le bonheur ? Voici une fable moderne où Cendrillon gouverne son destin et se pose les grandes questions de l'existence : où allons-nous, que devenons-nous, qui sommes-nous ?

  • Ce qu'il voulait

    Macha Méril

    Une nuit, le ciel s'abat sur elle. Lola n'était pas préparée à un tel destin. Cet homme est entré dans sa vie par effraction, il s'est emparé d'elle violemment, elle a laissé faire. Par curiosité, par solitude, par espoir. Un été qui restera marqué dans sa chair à jamais.Avec ce roman tendu et troublant, dans la lignée de Biographie d'un sexe ordinaire, Macha Méril explore une fois encore la force et le mystère du désir. Mêlant sentiments amoureux et attractions complexes, elle évoque sans tabou le plaisir féminin à travers une rencontre aussi inattendue que bouleversante.

  • « Un festival de cinéma au Maroc. Six femmes d’horizons totalement différents, enfermées pendant six jours dans le huis clos d’un jury. Une Egyptienne, une Marocaine, une Portugaise, une italienne, une Camerounaise et moi, la présidente du jury. Au fur et à mesure des projections, des différences se dessinent, de plus en plus violentes. Les opinions divergent, les passions se déchaînent…Moi qui avais innocemment accepté de participer à ce festival afin de retrouver les lieux de mon enfance et passer quelques jours au soleil avec mon compagnon, me voici prise dans un tourbillon de conflits et de turbulences sentimentales. Cette semaine a marqué ma vie à jamais. »Macha Méril

  • Si je vous disais

    Macha Méril

    Si je vous disais que le présent est une affaire d'appréciation, un angle d'attaque pour le futur et un lieu de tri du passé.
    Si je vous disais que rien n'est sûr, que tout bouge, tout se transforme, mais que rien n'est plus doux que les convictions confirmées de saison en saison, d'année en année.
    Si je vous disais qu'en m'interrogeant chaque jour sur le monde autour de nous, je trouve immanquablement des raisons de l'aimer ?
    Macha Méril

  • Les femmes ont toujours eu de l'esprit à revendre. Pourtant, on oublie trop souvent de les citer. Une telle injustice est, en partie, réparée par cette anthologie, alerte et copieuse, de réflexions en tout genre, d´aphorismes et de réparties.



    Cinq siècles d´humour, de gouaille, d´esprit d´à propos, de lucidité acide ont été patiemment explorés. Pour faire rire ou sourire, les femmes n´ont rien à envier aux hommes. Elles ont imposé, au fil du temps, leurs jugements drôles et originaux sur la vie, le monde, les hommes, la société ou la famille, les défauts des uns et des autres, sans oublier les leurs.



    Des moralistes qui savent rire sous capeline, des fines langues, des impertinentes stylées et même des effrontées truculentes.

empty