Marc Mercier

  • Essai sur un fait de société et sur l'histoire de l'art, par Martial Gerez et Marc Mercier
    Publié en partenariat avec l'Université de Nîmes
    Le mot zapper est entré dans le vocabulaire courant en même temps que l'habitude a été prise de passer d'une émission à l'autre. Pourtant, zapper et toucher les images sur nos écrans pour les faire défiler ne sont pas des gestes anodins : Il semblerait que le rapport au visuel, que ces nouvelles technologies induisent, témoigne d'un nouveau rapport à soi et au monde. Même si le zapping ne concerne pas que les images, s'interroger à leur propos constitue un premier pas.
    « C'est le point de départ de notre zone de confort, et j'insiste sur ce mot, de notre capacité d'absorption et de notre incapacité à attendre. Est-on prêt à regarder autre chose que ce qu'on attend ? », questionne Martial Gerez.
    Aujourd'hui, nous dit Marc Mercier, « On parle d'images tactiles, donc on ne regarde plus avec les yeux mais avec les doigts. Comme des aveugles, non ? [...] Par exemple, touche-t-on une image qui nous touche ? » ...

  • Ce best-seller de la vente recense les techniques efficaces et gagnantes pour faire face à tous les clients (particuliers et professionnels). Synthétique et pédagogique, ce livre est la référence incontestée dans le domaine de la vente efficace.Cette 6e édition, entièrement revue et allégée pour être encore plus opérationnelle, met l'accent sur les comportements du vendeur qui lui permettront de faire la différence.

  • L'art vidéo célébrait ses 50 ans cette année. 24 images fait le point sur cet art toujours aussi vivant et en mouvement, demeurant « un geste artistique, poétique et politique exécuté dans un désir de libérer le langage, et de se libérer par le langage, d'un ordre établi » (Marie-Claude Loiselle). Au sommaire, un entretien avec Marc Mercier, directeur artistique des Instants vidéo de Marseille, les années 70 au Québec ainsi qu'une présentation des oeuvres du DVD 24 images qui parcourent l'art vidéo québécois de 1972 à 2013. Hors dossier, un hommage à Aldo Tambellini, un retour sur l'oeuvre de Xavier Dolan à l'aube de la sortie prochaine de Tom à la ferme ainsi qu'un pavé dans la mare jeté par Nicolas Klotz à propos de La vie d'Adèle.

  • Premier numéro de son nouveau format, entre le livre et la revue, cette édition estivale de 24 images consacre un riche dossier au cinéma de 1968. C'est l'occasion pour les collaborateur.trice.s. de la revue d'envisager les événements de 68, dont le fameux mois de Mai, dans un spectre plus large que celui du cinéma français, dont la contribution n'en reste pas moins mémorable. C'est donc sur les réalisatrices cubaines, les collectifs japonais, les étudiants mexicains, les cinéastes québécois, les documentaristes américains et les cinématographies de l'Europe de l'Est que se braquent les projecteurs des auteur.trice.s. Le dossier est agrémenté d'une liste de 68 films, des années 1960 à aujourd'hui, qui semblaient refléter le mieux les bouleversements vécus par le cinéma durant les années 60 et après. Tous sont porteurs de l'esprit contestataire, révolté et subversif au coeur de Mai 68. Le numéro est complété par les chroniques : jeu vidéo et cinéma, recension d'écrit, série télé, et autres critiques de sorties récentes.

  • Délaissant l'univers des dystopies de son numéro apocalyptique de décembre dernier, 24 images s'intéresse maintenant aux utopies, cherchant ses traces dans une ère où elles semblent avoir à peu près disparues de nos sociétés. Le 7e art ayant toujours été un espace d'exploration propice à leur mise en scène, ce numéro fouille et trouve les micro-utopies présentes dans le cinéma d'hier et d'aujourd'hui. Un dossier fascinant réunissant les textes de Marie-Claude Loiselle, Robert Daudelin, Jacques Kermabon et Marc Mercier, ainsi qu'un entretien avec Thérèse Clerc, utopiste militante qui illumine le film Les invisibles de Sébastien Lifshitz. Un autre entretien, celui avec Simon Galiero, auteur de La mise à l'aveugle, ouvre la section du Bilan Québécois 2012 et Bruno Dequen analyse la portée des paroles d'un certain M. Guzzo sur le cinéma québécois et ses spectateurs.

  • L'ouvrage propose une préparation efficace et complète à travers :

    des plannings de révision ;
    une méthode pas à pas ;
    pour chaque épreuve, un descriptif de ce qui est attendu dans les écoles ;
    64 sujets d'annales corrigés ;
    toutes les astuces pour être le meilleur le jour J !

empty