Marie-Hélène Baylac

  • La vie romanesque de la Reine du crime.Comme c'est le cas pour beaucoup d'écrivains, l'oeuvre de la " reine du crime " a éclipsé sa vie (1890-1976). Or, celle-ci se révèle passionnante. La jeune Agatha écrit son premier roman policier à la suite d'un pari avec sa soeur et conquiert vite le succès et la notoriété. La romantique miss Miller n'aspirait qu'à rencontrer le prince charmant. L'échec de son mariage avec un séduisant aviateur l'affecte au point qu'en 1926, elle se cache pendant dix jours sous une fausse identité, mettant toute l'Angleterre en alerte. Elle en gardera une blessure jamais refermée mais surtout une volonté sans faille d'aller de l'avant. Son remariage avec un archéologue de quatorze ans son cadet décide de sa nouvelle existence, entre les champs de fouilles d'Irak et de Syrie, ses maisons de Londres et son Devon natal, sans oublier l'écriture de nombreux best-sellers comme
    Dix petits nègres. Devenue une véritable institution, à la tête du premier empire multimédia mondial, elle génère une fabuleuse fortune dont la plus grande partie lui échappe, happée par le fisc ou par des montages financiers qui profitent davantage aux siens qu'à elle-même. Éternelle optimiste, consacrant de plus en plus de temps au théâtre - sa véritable passion -, elle demeure " la patronne " en toutes circonstances.
    Captivée depuis longtemps par l'univers d'Hercule Poirot et de Miss Marple, Marie-Hélène Baylac raconte le roman d'une vie riche en mystères et décrypte les secrets de fabrication d'une oeuvre exceptionnelle, matrice de toute la littérature policière contemporaine.

  • La vie tragique de celle qui fit Napoléon III aprés avoir incarné les fastes du Premier Empire. Hortense de Beauharnais a souvent été réduite au simple rôle de belle-fille de Napoléon. Mariée à un homme qu'elle n'aime pas, assujettie aux obligations de la vie officielle, soumise aux rigueurs de l'exil, frappée par la mort de deux de ses fils et l'éloignement de son amant, la vie de la jeune femme aux yeux bleus semble marquée du sceau du malheur. Elle est pourtant loin de s'en tenir à un second rôle. Tour à tour princesse, reine puis duchesse, endurcie par les épreuves, Hortense exercera son influence jusque dans l'exil où, retirée à Arenenberg, au bord du lac de Constance, elle reçoit les visiteurs qui affluent de toute l'Europe. Intensément mère, elle se bat en 1831, puis en 1836 pour sauver son fils, Louis-Napoléon, auquel elle inculque des valeurs qui contribueront à faire de lui l'empereur Napoléon III. Puisant aux sources les plus larges, y compris les fonds d'archives d'Arenenberg et de Ravenne jusqu'alors inexploités, Marie-Hélène Baylac retrace avec brio la vie à la jonction de deux siècles de cette femme d'esprit au destin d'exception.

  • Si la loi française vient de les reconnaître comme " êtres vivants doués de sensibilité ", les animaux ont toujours été des personnages historiques à part entière. De ces héros réels ou imaginaires qui ont fait l'Histoire, la liste est longue, depuis le cheval de Troie et l'éléphant fétiche d'Hannibal jusqu'à Milou, le compagnon de Tintin, le First Dog de la Maison Blanche et le chameau offert par le Mali à François Hollande, en passant par la girafe de Charles X, le guépard de Joséphine Baker ou le chimpanzé de Michael Jackson.
    D'une plume alerte, Marie-Hélène Baylac brosse leurs portraits riches en découvertes et anecdotes. Elle souligne le lien particulier qui les attachait à leurs maîtres illustres, tel Baltique, le labrador de François Mitterrand, ou à leur patrie, comme Laïka, la petite chienne soviétique sacrifiée à la conquête de l'espace.
    Un panorama toujours passionnant, souvent émouvant, qui offre un autre regard sur les nations et les grands de ce monde, sans oublier les milieux du sport, de la science ou de la technologie.

  • Paris occupé, le 2 avril 1814. Alexandre Ier, tsar de Russie, reçoit le général de Caulaincourt. Les deux hommes sentretiennent de labdication de Napoléon Ier et du lieu qui accueillera son exil. Quelques jours plus tôt, lâché par ses maréchaux, lEmpereur a été vaincu et la Grande Armée balayée par les armées des Coalisés. Le 3 mai 1814, il débarque à lîle dElbe. Durant trois cents jours, il règnera en maître absolu sur cette île dà peine 224 km², située entre la Corse et la Toscane, quil semploiera à moderniser. Perpétuellement en mouvement, il sactive sans relâche, visitant chaque recoin de lîle, lançant de nombreux projets, veillant au moindre détail. Loin des grandes batailles qui ont forgé sa réputation, cest aussi un homme qui tente, malgré les dimensions dérisoires de son «royaume dopérette», de reconstituer le cadre impérial, avec son organisation, son étiquette, sa cour et son armée. Mais surtout, cest depuis Elbe quinlassablement il prépare son évasion et son retour en France.

    À partir des mémoires, de la correspondance officielle et de multiples témoignages de compagnons dexil, Marie-Hélène Baylac fait revivre avec brio le séjour de Napoléon à lîle dElbe, de son arrivée sous bonne escorte à son départ secret dans la nuit du 26 au 27 février 1815. Entre intrigues et manuvres, sagitent les partisans et fidèles de Napoléon, mus par un désir fervent de voir lEmpereur régner à nouveau sur lEurope.

  • Présente l'évolution des marchés et les mutations récentes des branches des industries mécaniques, des industries aéronautiques et spatiales, des industries d'armement et des industries textiles dans le monde. Fournit des statistiques sur le monde industriel : énergie, minerais et métaux, industrie mécanique, industrie électronique, caoutchouc, engrais ciment, textiles, transports.

empty