Maxime Morin

  • Certains ne méritent pas une seconde chance...

    Maxence Verlomme récemment vu sa vie s'effondrer. Il y a trois mois, sa carrière de flic s'est brisée avec l'annonce du cancer de sa femme. Pour vivre ses derniers instants avec elle, il a dû abandonner sa traque du Marchand de sable, un tueur en série activement recherché.

    Ayant enterré Marion le matin même, l'homme se réveille, quelques heures plus tard, prisonnier d'un autobus fuyant la capitale.

    Deux ravisseurs, neuf otages. Lorsque le premier captif est ramené sain et sauf à son domicile par ses bourreaux, plutôt que de profiter de sa liberté, il préfère se tirer une balle en pleine tête. Dès lors, chacun comprend que le danger ne se trouve pas à l'intérieur du bus, mais bien à l'extérieur.

    Un road trip macabre où chaque arrêt se révèle fatal. Et, quand les affres du passé resurgissent, le compte à rebours est déjà lancé, ne laissant à Verlomme que peu de temps pour découvrir le lien qui les unit tous.

    A la fin du voyage, la rédemption. Ou bien la mort.

  • L'année 2013 marque le 350e anniversaire de tout un chapelet d'événements historiques qui ont profondément marqué la Nouvelle-France. En effet, c'est en 1663 que s'établit le Conseil souverain à Québec (Louis XIV prend le contrôle de la colonie et en fait une province royale), la ville accueille les premières Filles du roi et Mgr François de Laval fonde le Séminaire de Québec. Associé à l'exposition ­Gouverner en Nouvelle-France­ inaugurée le 21 février dernier à l'hôtel du Parlement à Québec, ce numéro spécial de ­Cap-aux-diamants­ consacre un grand dossier à cette fascinante période de l'histoire de la colonie française à l'aube « d'un temps nouveau ».

  • Être débordé, se précipiter d'un endroit à un autre, travailler tard le soir et manquer de temps pour soi et ceux qu'on aime est devenu la norme. Nous courons continuellement dans l'espoir de rattraper le temps et de «profiter» de la vie. Résultat? Cette course folle nous fait perdre de vue ce qui compte vraiment.Le slow living nous invite à repenser le rythme auquel nous choisissons de savourer notre passage sur terre et à trouver les outils permettant de vivre calmement à l'intérieur, en dépit du tourbillon extérieur. Madeleine et Maxime, des pionnières de ce mouvement au Québec, partagent dans ce livre leurs réflexions sur la vie, la performance, les relations, la consommation, l'équilibre mental et physique. Elles nous guident en douceur dans la quête d'une existence plus calme et joyeuse, en adéquation avec nos valeurs profondes. À go, on respire un grand coup, on tourne la première page et... on ralentit enfin.

  • Mon corps vit ses derniers instants, quand mon âme se remémore cette destinée hors du commun. Yeux fermés, sourire aux lèvres, j'ouvre mon esprit, et me laisse bercer de ces instants inoubliables.
    Reviviscences tout autour de moi, je dois affronter des décisions qui ont bouleversé mon existence comme les mentalités. Des instants de joie aux grandes souffrances, éprouvés avec l'innocence de l'enfance. Dans l'attente du jugement.
    Un livre photo-texte né d'une collaboration photographe auteur. Une multiplicité de genres littéraires mises en valeur par des photographies aux compositions singulières, incarnations de ces moments qui comptent. Le subtil équilibre du lisible-visible, qui vous désignera comme le témoin unique d'une personnalité en avance sur le temps comme sur la vie.

  • Nous ne gagnerons pas cette guerre Nouv.

    14 juillet 2016, attentat terroriste à Nice. Un poids lourd fonce dans la foule. Population abasourdie, autorités impuissantes, la nation va être la proie d'un second massacre, ciblant une crèche municipale.

    Vingt-trois enfants et neuf membres du personnel, tous confrontés à des fanatiques. Pas de négociation possible, ceux-ci se déchaîneront dès leur arrivée. Tirs à vue, pistolets semi-automatiques et fusils d'assaut, jusqu'à l'intervention des unités d'élite, où ils déclencheront leurs explosifs.
    Ce carnage, un homme va passer une nuit à s'en persuader.

    Dix ans auparavant, il perdait sa fille et sa femme dans une tuerie où police comme justice avaient failli. Atteint du syndrome Asperger, et désormais en proie à une dépression sévère, il décide d'agir seul, et se rend sur les lieux.

    Il est neuf heures lorsqu'un premier individu franchit les portes de la crèche.

empty